Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Quand on pense qu'Eva Joly a été candidate à l'élection présidentielle, on ne peut que rester ébahi devant la décadence de l'esprit public en France.

Née en Norvège, formée dans cet Etat européen du nord, elle peut être, à la rigueur considérée comme norvégienne, mais en aucun cas comme française, même pas de papier.

Car ayant la « double nationalité » elle n'est pas une « sans papiers », pour parler la « novlangue » ce patois international des citoyens lambdas du monde, de ces gens qui se veulent citoyens du monde, mais qui sont en réalité de nulle part, car les personnes, tout comme les nations ne sont pas interchangeables, mais forgées, façonnées par des histoires différentes, des religions, des coutumes différentes, qui nous pénètrent jusqu'au coeur, et à la moelle des os, réalités dont on ne peut faire abstraction sans inconvénients graves.

Gens de nulle part, gens de rien, comme cet individu, rencontré il y a trois ans à Baie-Mahault ( Guadeloupe ) sorte d'Eva Joly, type Katary, qui se voulait aussi Guadeloupéen, aussi Français que moi, tout en se destinant à être aussi bien Tunisien, Italien, ou Chinois, à part entière, partout où il irait, et avait, me disait-il, l'intention d'aller, dans son errance interlope.

Ces gens là ont constitué les gros bataillons de l'idéologie marxiste-Léniniste, au temps de l'ex Union soviétique, avant d'en être, presque tous, broyés.

Faute de patrie du « socialisme internationaliste », la Joly s'est convertie à l'internationale mondialiste «  libérale », aussi nuisiblement effervescente que la première.

Lors d'une interview donnée l'autre jour, à la télévision, Eva Joly, ayant déploré que le gouvernement français, pourtant si inconsistant et velléitaire, n'ouvre pas toutes grandes les portes de la nation, indistinctement à tous les Roms d'Europe centrale, a déclaré que si la France n'était pas capable d'intégrer 25000 roms, alors qu'en 1962 elle avait intégré un million de pieds noirs, rescapés d'Algérie, c'est que les roms étaient pour nous en France l'équivalent des intouchables de l'Inde.

Cette comparaison a, encore, provoqué des réactions d'indignations assez nombreuses ( quoiqu'insuffisamment ).

L'une d'entre elle a même émané de Julien Dray, qui, quoique trotskyste, a retrouvé, dans sa mémoire d'ancien pied noir, le sentiment d'une certaine appartenance française.

Je vous propose deux videos. La première met en scène la « citoyenne du monde" Eva Joly, qui dans sa replète satisfaction d'elle-même étale sa froide haine de notre civilisation, et sa conception d'une justice qui n'est que la formulation de son humeur « d'être sans attaches » aucune.

La deuxième est la « réaction » de J. Dray, encore un peu français malgré son révolutionnarisme abstrait.

LS.

 

 






811965_eva-joly-lors-d-une-manifestation-le-3-novembre-2011.jpg

 

 

( I ) Eva Joly insulte les pieds noirs.

 

http://www.directmatin.fr/france/2013-10-25/les-propos-deva-joly-sur-les-pieds-noirs-font-scandale-592435

 

 

( II ) Une réponse de Julien Dray.

 

 

 

http://www.directmatin.fr/politique/2013-10-28/pieds-noirs-dray-deplore-la-meconnaissance-de-joly-594220

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 30/10/2013 17:20


Son pays d'origine n'ayant pas ssouhaité  intégrer l'Union Européenne, il est bien pratique d'utiliser la nationalité française pour se faire élire et percevoir la
rémunération confortable de député européen, tout en crachant sur la France : elle a déjà fait parler d'elle à la veille de la fête nationale,il me semble.     Ch. Etzol