Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Eva Joly ou la Robespirette norvégienne.

 

eva-joly-1jpcf59-f8cfe.jpg

 

 

 
Pour Jean-Vincent Placé (J.V. Placé - cela ne s'invente pas), « Eva Joly incarne l'éthique en politique »
N.B.
Il en est des incarnations comme des apparitions. La question est
sujette à caution, et l'interprétation, encore plus. Dès lors que l'on
affirme qu'Untel ou Unetelle est l'incarnation d'une vertu particulière,
"l'attribuant" donne automatiquement le droit à tout un chacun
d'émettre son avis sur la question et plus particulièrement sur la
nature de "l'incarnation" dont il pourrait s'agir. Qu'il soit demandé
aux différents "incarnateurs" de modérer un peu leurs illuminations, car
ils donnent automatiquement la permission de déclarer que la dénommée
Eva Joly est la réincarnation de Robespierre, ni plus ni moins, une
sorte de Robespierrette qui attend son heure. Ainsi, si elle incarne
l'éthique, n'oublions pas que sa précédente incarnation était celle de
la vertu. Pour le dossier psychiatrique de Robespierre, prière de
consulter les spécialistes. Maintenant, pour ce qui est des slogans,
prière de consulter les archives des phares du XX° siècle, de la Russie
devenant l'URSS à la Corée du Nord, en passant par d'autres régimes
parfaitement... incarnés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article