Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La pensée du jour.
( Ce texte sera supprimé dans 48 heures de la liste des articles. On pourra le retrouver dans la Catégorie : La pensée du jour. Chercher sur la page d'accueil du Scrutateur).





 ( On reconnaitra, sur les épaules de son grand père maternel, Barrack Obama, à une époque où il n'était pas encore prix Nobel de la paix, et où il n'était pas encore en butte aux flatteries des courtisans. Je rappelle la définition que je tiens pour la meilleure du courtisan, par l'écrivain, de droite...évidemment!, Jean Cau : "C'est un excellent courtisan : quand le roi pète,...il respire à fond"!°.


Esclave.


" L'esclave n' a qu'un maître : l'ambitieux en a autant qu'il y a de gens utiles à sa fortune"

Jean de la Bruyère.

(In les Caractères, chapitre "De la Cour"; pensée n° 70. En espérant qu'un des obsersateurs, à la maison Blanche, de la galaxie Internet, lui fera connaître cette pensée de l'éminent écrivain français du siècle de Louis le Grand).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 11/10/2009 18:10


Beaucoup de gens se posent la question! Pourquoi le prix nobel de la paix ? Il n'a pas encore fait grand chose Mr. OBAMA! Que des promesses électorales pas encore tenues, faute de temps! Alors oui,
pourquoi MR. OBAMA ?


mille sabords 11/10/2009 00:47


Les explications du président du comité nobel Norvégien qui a décerné le prix nobel de la paix à BarAck Obama le 09 octobre 2009 sont on ne peut plus clair. A ceux que
cela dérange, je leur dis: êtes vous sourds? aveugleS? n'avons nous pas eu assez de guerres sur cette terre ? rien qu'en
France celle de 14-18 devait être la der des der et nous avons eu celle de 39-45 ! Veulent t'ils une autre guerre de 100 ans ou de 1000 ans ? au nom de quoi ? au nom de qui ? pour qui ? pourquoi ?
Tonnerre de brest laissons à tous les hommes de bonne volonté la paix pour avoir la paix ! et sachons les reconnaitre avant qu'il ne soit trop tard ...


Edouard Boulogne 11/10/2009 03:48


Je dirais même plus! Mille millions de mille sabords! Vous avez cent mille fois raison.