Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

L'esclavage : Les blancs .....aussi.

 

 

dyn006_original_400_662_jpeg__310b93db43737df523de08ce08dcd.jpg

 

 

Comme je le disais récemment dans mon article sur l'esclavage, il faut considérer l'histoire comme une "science" profondément pertubée par les idéologies. Paul Valéry l'a dit, avec sa rigueur implacable : " L'histoire est le produit le plus dangereux que l'alchimie de l'intellect ait élaboré". Le document audio-visuel qui suit devrait contraindre les esprits honnêtes – il doit bien y en avoir- à reconnaître que l'esclavage est un fait universel, aussi ancien que l'histoire des hommes. Et que la "race" noire n'est pas la seule à l'avoir subi, du fait uniquement de la "race" blanche, selon les racleurs professionnels de gratelle.

Je m'adresse donc aux gens honnêtes, aux amoureux de la paix, aux constructeurs de sociétés de confiance. Et pas aux spécialistes de l'embrouille, aux esprits stériles et négatifs des sociétés de défiance et de ressentiment, aux amateurs de fétidités homicides, aux racleurs de gratelles, aux profiteurs et souteneurs de névroses..... Etc!!!!!. ETC! etc! Ah!!!

 

E.Boulogne.

 

Cliquer ci-dessous :  


Barbaresque...pps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

renaud dourges 27/10/2010 23:59



le mot esclave serait apparu à Venise au haut moyen-âge,où les esclaves(déformation du mot "slavus" (le slave) étaient en majorité venus d'une région des Balkans,  qui
s'appelait autrefois "esclavonie", puis "slavonie".actuelle Croatie. La même racine se retrouve dans le mot arabe "saqaliba" ce qui n'a rien d'étonnant quand on sait que les turcs se
procuraient leurs futurs janissaires en enlevant des enfants chrétiens de cette région  (source wilipedia)



Elie Minus 27/10/2010 22:41



Woy woy woy! Ho les bougres, c'est trop compliqué votre bitin!


Alors dites-moi, René Beauchamp, il va toucher combien ? et de qui ?


La vie est trop compliquée, c'est vraiment trop injuste.


Il y a quelque chose de pourri dans la caraillibe



Dieudonné Madréporc 27/10/2010 16:39



Si je comprends bien, M. le Scrutateur, le problème des réparations à propos duquel il existe un puissant lobbying n'est pas aussi simple que les "réparationnistes" voudraient nous le faire
croire. Car, si des Afro-Antillais exigent des "réparations" auprès des Euro-Antillais, il faudrait que, pour les mêmes raisons, les Euro-Européens se retournent vers les peuplades
méditerranéennes qui leur devraient réparation au même titre. Mais à quel moment les Euro-Antillais appelés à la barre de l'histoire et de la finance par des Afro-Antillais vont-ils pouvoir se
retourner ver les Euro-Européens qui leur ont vendu ces Africains qu'ils avaient eux-mêmes acheté à d'autres Africains ? Et sur quelle base ces Euro-Européens pourront-ils faire valoir que le
partage de la réparation doit être pris en charge par moitié par les Africains d'Afrique au motif les Euro-Européens ne sont que co-auteurs de ce crime ? Quid des métis, ensuite ? Combien de fois
un métis pourrait-il faire valoir son droit à réparation, et dans quel pourcentage, chaque fois ? Ah ! que les temps à venir risquent d'être tour-de-babélisés !


 



Edouard Boulogne 27/10/2010 17:00



Ah! M Dieudonné de Madréporc, comme votre judicieuse et subtile intervention est utile pour mettre en évidence le caractère surréaliste, et profondément idéologique, et favorable aux
embrouillaminis les plus délétères, du thème des "réparations. Sur ce thème d'ailleurs on pourrait remonter fort loin dans l'histoire, et même la préhistoire. Les cros-magnons, eux-mêmes
n'auraient-ils pas droit à des réparations?  Et  si ce thème n'était que la poudre aux yeux de dangereux criminels en puissance? Les nazis étaient très forts
sur les réparations. Les Juifs en savent quelques chose! Mais les hommes se laissent facilement entu...! par les racleurs de gratelles.


La mémoire nous réservent bien des Surprises!


LS