Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

cimetiere-d-Anthy.jpg

La profanation d'Anthy condamnée par le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur

Soulignons la nouvelle implication du Gouvernement dans une affaire de profanation d'un lieu catholique et souhaitons que les suites demandées soient effectives et couronnées de succès :

"Après l'annonce des dégradations commises sur plusieurs tombes d'un cimetière de Haute-Savoie (lire : Une quinzaine de tombes profanées en Haute-Savoie), Jean-Marc Ayrault a exprimé lundi son "indignation" par le biais d'un communiqué [Certes, c'est une portion congrue, mais il existe. Il est en ligne ici. NDL]. Le Premier ministre, précise le texte, "adresse un message de soutien aux familles dont les tombes ont été dégradées". Il a "demandé au ministre de l'Intérieur de tout mettre en oeuvre pour que les auteurs de ces actes soient identifiés et présentés à la Justice".
Manuel Valls a tout de suite précisé que "les services de police de Haute-Savoie ont immédiatement été mobilisés pour effectuer l'ensemble des constatations nécessaires à l'enquête". Il "insiste sur le fait que tout sera mis en oeuvre pour identifier et interpeller le ou les auteurs de ces faits afin de les déférer à la justice", a indiqué le ministère de l'Intérieur.
Un appel à témoins lancé
Manuel Valls "condamne très fermement les actes de vandalisme dont ont été l'objet plusieurs sépultures". Il "partage l'émotion des familles des défunts dont les tombes ont été dégradées et tient à leur apporter son entier soutien", ajoute la place Beauvau".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article