Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Buzz.jpg

 

( I ) Cet entretien avec Victorin Lurel est intéressant moins par son contenu, maintenant assez connu pour ceux qui suivent ces péripéties, comme aurait dit de Gaulle, que par ce qu'il révèle de la personnalité de notre ministre.

Je conseille donc d'être attentif, cette fois, aux paroles du personnage sous cet angle : qu'est-ce qu'elles révèlent sur sa vision de lui-même, sur le rapport qu'il entretint avec lui-même, devant son miroir. Il y a aussi les mimiques, l'esprit de sérieux qu'elles révèlent, et qu'un peu d'humour tempérerait je crois, opportunément.

Il y a même dans les réponses du ministre, des distractions fort révélatrices.
Par exemple quand la journaliste ( faussement innocente ) lui pose cette question : « Que pensez-vous du fait que le président Hollande, ou même le premier ministre Jean-Marc Ayrault ne vous aient pas accompagné à l'occasion de cette cérémonie funèbre ?».

V Lurel aurait pu ( et dû ) répondre : «  Ne renversons pas l'ordre hiérarchique. Si ces deux éminentes personnalités avaient eu le loisir de se déplacer, c'est moi qui, à la rigueur aurait pu être dit accompagnateur ».

Or M. Lurel trouve toute naturelle la question perfide, et embraye sans barguigner comme on va voir.

Il poursuit même en rappelant comment, il a dix ans, c'était Hollande « qui était à mes côtés »lors du drame aérien qui avait endeuillé les Antilles.

M Lurel devrait se souvenir des risques qu'encourent, surtout dans le domaine de la politique ceux qui s'abandonnent au narcissisme, à l'ivresse du MOI, à l'hubris dont les anciens Grecs, qu'il connait je crois, ont si bien parlé jadis.

 

LS.

 

Ecoutons : http://www.itele.fr/monde/video/victorin-lurel-une-ceremonie-grave-et-patriotique?fb_action_ids=424267131000500%2C424231381004075&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%22424267131000500%22%3A422196858930%2C%22424231381004075%22%3A142787979221099%7D&action_type_map=%7B%22424267131000500%22%3A%22og.recommends%22%2C%22424231381004075%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

 

 

( II ) Chavez = de Gaulle + Léon Blum. Qu'en pense Alain Duhamel ?

 

http://www.rtl.fr/emission/le-fait-politique/ecouter/la-malediction-des-petites-phrases-7759350599

 

 

( III )Le point de vue de Louis Dessout :

 

La réaction de Victorin Lurel est moins celle d'un ministre que d'un élu guadeloupéen,voisin du Vénézuela et engagé dans un bras de fer avec les partisans d'un changement institutionnel. D'où la présence à ses côtés de la Présidente de La Région Guadeloupe,élue,avec lui, par une majorité d'électeurs gaullistes et socialistes. Son opposition locale a organisé une veillée,autour du consul du Vénézuela,au Palais de la Mutualité de Pointe-à-Pitre. L'opinion guadeloupéenne,comme toute celle de la caraïbe est sensible aux sirènes de "Petrocaribe". Ce programme vénézuelien de coopération offre de l'essence à un tarif préférentiel aux habitants de la caraïbe,comme à leurs congénères du Bronx à New York.
 Enfin concernant ses commentaires sur l' aspect physique de Chavez,c'est une coutume locale et caribbéenne de dévisager et commenter l'aspect d'un défunt en s'inclinant sur sa dépouille.

 

Louis Dessout

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léon de Belleville 12/03/2013 13:28


Pauvre Lurel : le voici démasqué dans toute sa "lokalité". C'est ce qui arrive quand on veut faire la malin en allant s'exposer, comme Icare, aux rayons du sileil. Ainsi, notre malheureux coq
grwadloupéen a fait son outing, et ce qui était un secret lokal (à savoir l'indigence vaniteuse de nos élus) est désormais public. L'île Maurice a son emblématique oiseau, le dodo aujourd'hui
disparu. Nous, aux Antilles, nous avons le paon. Tellement vaillant qu'il est... omniprésent. De toutes les façons, comme M. Chavez, Lurel est toujours très content de lui, et ce n'est pas ce
prout en public qui gênera en quoi que ce soit son perpétuel contentement. Seulement, il ne faut plus qu'il essaie de nous faire croire des choses que nous croyions déjà assez peu, et que nous ne
croirons plus du tout.

Dissident 12/03/2013 00:57


« Mire, Maduro



No lo reconozco como legítimo, no acataré ninguna de sus decisiones, lo denunciaré publicamente como espúreo y corrupto cada vez que tenga una oportunidad de hacerlo y pediré el enjuiciamiento
criminal del grupo de cabecillas de su régimen, documentando las razones por las cuales lo haré. Estas razones incluyen abuso de
poder, violaciones a la constitución y leyes de la república, mentiras sistemáticas al país sobre los asuntos del estado, falsificación de firmas, irregularidades electorales y estadísticas
falsas, así como actos de corrupción administrativa que van desde el robo del dinero público hasta el uso ilegal de los activos nacionales para beneficio personal o tribal. Repudio a su régimen castro-gangsteril por haber entregado nuestra soberanía política a los hermanos Castro en Cuba y nuestra soberanía
petrolera a China. Lo repudio por su alineación con los regímenes forajidos del planeta: Cuba, Irán, Bielorrusia, Zimbabue, Nicaragua y por su apoyo al terrorismo internacional representado por
las FARC, Hizbollah y ETA »
(…)



Gustavo Coronel, le 11/03/2013.


http://lasarmasdecoronel.blogspot.com/2013/03/mire-maduro.html





Mise en garde cinglante de Gustavo Coronel au nouveau président « Nicolasse Madulo ».