Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

syrie_4.jpg

 

( Je n'ai jamais eu la moindre sympathie pour les Assad. Ni pour Bachar, ni pour son père. Des dictateurs orientaux, dont la perfidie, et la férocité sont connues. Mais le jugement politique ne doit pas, autant que possible, être conditionné par nos sympathies, et nos humeurs. La réalité, qui est ce qu'elle est, comme disait le général de Gaulle en son style si particulier, à la fois elliptique, et pourtant parfaitement clair pour les initiés, avait dit, en 1941 alors qu'il partait pour un voyage en Syrie : « Je partis pour l'orient compliqué, avec des idées simples ».

Simples, mais non simplistes.

Peut-être ce grand ami, et de la liberté, et des peuples arabes, eut-il jugé simplistes les attitudes des grandes chancelleries européennes, celle des USA, et celle du quai d'Orsay, notamment.

Quelle partie se joue en ce moment en Syrie, quand Homs est bombardé par les forces gouvernementales, et nous par des informations toutes orientées dans le même sens?

Gardons-nous de juger trop vite.

Informons-nous à d'autres sources que les officielles, pour penser, ensuite, en meilleure connaissance de cause.

C'est pourquoi je reproduis ci-dessous un article de Gérard de Villiers ( Gérard, pas Philippe ! ) que nous offre le site Atlantico.

Le Scrutateur.

 

Mais pourquoi la France fait-elle semblant de ne pas voir la menace islamiste qui pèse sur la Syrie ?

De retour de Syrie, Gérard de Villiers a pu rencontrer quelques acteurs avertis du conflit qui frappe le pays. La vision qu'il en propose s'écarte largement de la version officielle française.

 

La semaine dernière à Beyrouth, j’ai rencontré l'un des responsables du service de renseignement syrien, francophile, francophone et stupéfait. "Pourquoi, m’a demandé A. K., la France se déchaîne-t-elle contre le régime de Bachar El Assad ? Qu’est-ce qu’on vous a fait ? Nos relations étaient revenues au beau fixe depuis l’invitation du président Bachar à paris le 14 juillet 2008. Pourquoi votre ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, travestit-il systématiquement la vérité alors qu’il la connait parfaitement ? Depuis un an, en Syrie, il ne s’agit pas de forces de sécurité massacrant aveuglement des civils innocents mais de l’affrontement entre, le gouvernement de Bachar El Assad d’une part et, des groupes armés de matériels légers d’autre part, menés par les Frères musulmans syriens, soutenus par l’Arabie Saoudite et le Qatar dont le but est de renverser le régime alaouite des Assad."

J’aurais aimé pouvoir réfuter les arguments de cet homme, membre éminent d’un régime connu pour sa brutalité, sa férocité et la main-mise qu’il a pris sur la Syrie depuis quarante ans. Régime connu aussi pour sa propagande souvent à l’opposé de la réalité. Hélas, ce que m’a dit A.K. correspondait parfaitement à ce que je savais et ce que savent les services de renseignement occidentaux.

Lire la suite ICI : http://www.atlantico.fr/decryptage/syrie-france-fait-semblant-ne-pas-voir-menace-islamiste-bachar-el-assad-gerard-villiers-310061.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les yeux ouverts 18/03/2012 13:56


Les mensonges de certains journalistes et des représentants francophones de l'insurrection syrienne contre le dictateur sanguinaire Assad n'y font rien. C'est déjà une guerre civile. Certains
porte-paroles ont essayé d'intimider les journalistes français pour tenter de forcer une intervention de la France ou d'autres pigeons occidentaux. Pendant que les puissances du Golfe font
rentrer des armes en masse en Syrie pour l'insurrection qu'ils ont créée, de l'autre bord les pasdaran iraniens et les hezbollahis libanais venus participer au massacre font leur besogne aux
côtés de l'armée régulière. La Syrie est le nouvel Irak, en tant que terrain de combats de la guerre entre l'Iran et les puissances arabes du Golfe. C'est à vomir de voir des islamistes bien
habillés parler sur les médias français pour demander l'intervention de l'occident qu'ils haïssent et qu'ils veulent coloniser ensuite. Il n'y a pas eu de printemps arabe, pas plus de la Tunisie
à la Syrie qu'en passant par la Libye et l'Egypte. Il y a une colonisation arabe contre une colonisation persane.

LUBRIX DES GAULES 16/03/2012 17:24


rectificatif : http://oummatv.tv/Christine-Lagarde-La-finance

Guillaume Tell 16/03/2012 17:18


Vendredi 16 mars 2012

Les réseaux pro-Assad

La Syrie de Bachar el-Assad n'a pas que des ennemis dans les pays démocratiques. A Genève aussi, le président syrien a trouvé des avocats pour défendre sa cause et nier les crimes qu'on lui
reproche. Leurs profils politiques sont très divers, avec une surreprésentation des courants de la droite révolutionnaire.

Sur le site de «Genève non conforme» - un groupuscule d'extrême droite – la première émission de Léman noir TV, datée du 22janvier dernier, s'ouvre sur la situation dans ce pays. Unjeune militant
portant le masque d'Anonymous dénonce «les agents étrangers soutenus par les Etats-Unis» qui veulent déstabiliser le «méchant dictateur» pour «donner le pouvoir en Syrie aux islamistes ennemis de
l'Europe».

Soutien aux régimes autoritaires
Cette parole se veut d'abord "non conforme» en effet, dénonçant la «désinformation» de médias manipulés qui ne disent pas la vérité. Pourquoi ces jeunes militants identitaires genevois
focalisent-ils leur énergie militante sur ce pays? Ce choix n'est évidemment pas le fruit du hasard. «Ily a d'abord une longue tradition de soutien de l'extrême droite européenne aux régimes
autoritaires arabes, note le politologue Jean-Yves Camus. Mais leur horizon se rétrécit avec la chute de Saddam Hussein en Irak et la mort de Kadhafi en Libye. Alors ilsse raccrochent à Bachar
el-Assad et à la Syrie, un régime présenté comme un phare de la lutte contre un ordre mondial qui serait dominé par l'Empire américano-sioniste qu'ils combattent.»

Tous insistent sur le caractère «nationaliste et socialiste» du régime baasiste au pouvoir à Damas. «LaSyrie est le seul pays qui compte dans son Parlement des représentants d'une formation
ouvertement antisémite, le Parti social nationaliste syrien (PSNS), un parti chrétien dont le discours sur les juifs est probablement le plus violent et moyenâgeux au monde», ajoute Jean-Yves
Camus.

La théorie du complot
A Genève, l'équipe de Léman noir TV donne ensuite laparole àThierry Meyssan, le pape de la théorie du complot, qui s'est fait connaître en mettant en cause la réalité du 11 Septembre dans son
livre L'effroyable imposture. Sur la Syrie, un discours niant la réalité des massacres d'Homs est d'ailleurs en train d'émerger, comme après le 11Septembre. «C'est un trait psychologique des
négationnistes ou des conspirationnistes : plus les faits sont lourds, plus ils en dénoncent l'évidente mise en scène», commente le chercheur associé de l'Institut des relations internationales
et stratégiques (Iris) à Paris.

Le Français Thierry Meyssan, qui dirige le site Réseau Voltaire, s'est aussi fait une spécialité de répercuter le discours officiel d'Etats qualifiés de «voyous» par les Etats-Unis comme l'Iran,
la Syrie ou le Venezuela. «Meyssan séjourne très souvent en Syrie et s'est installé au Liban, où il intervient régulièrement sur AlManar, la chaîne du Hezbollah, le mouvement pro-iranien
libanais», raconte Jean-Yves Camus. Le vice-président du Réseau Voltaire est d'ailleurs un Libanais partisan de la Grande Syrie, Issa el-Ayoubi. C'est aussi un cadre du Parti social nationaliste
syrien, dont l'hymne et le drapeau font explicitement référence à ceux du troisième Reich.

Antisionistes, FN et négationnistes
Dans l'émission de Léman noir TVapparaît ensuite Alain Soral, qui fut invité dans la Cité de Calvin par «Genève non conforme», le 25février dernier. Venu du Parti communiste et passé par le Front
national, Alain Soral a fait le voyage en Syrie. Colistier de Dieudonné aux dernières élections européennes pour le Parti antisioniste, ila été reçu avec le comédien par le président du PSNSà
Beyrouth, à l'été 2006. La rencontre a été organisée par Frédéric Chatillon. «Sa société Riwal, installée à Paris et en Syrie, est le principal prestataire de services en communication du Front
national depuis que Marine Le Pen est aux commandes, explique Jean-Yves Camus.

Son épouse, Marie d'Herbais, est une des meilleures amies de la candidate du FN à la présidentielle.» Marine LePen est prudente sur la Syrie, parlant de guerre civile sans prendre fait et cause
pour le régime alaouite. Son père, Jean-Marie, est plus direct, «ne trouvant pas anormal que l'Etat syrien se défende» et relativisant volontiers les bombardements de civils (

LUBRIX DES GAULES 16/03/2012 15:02


"Au fait plus de nouvelles de cette belle Libye devenue démocratie tolérante :Que sont devenus les africains,noirs,pourchassés et massacrés et tous les rares opposants vivants?"

Faut pas l'dire !

Souvenez-vous du discours de Nicolas Sarkozy du 26 juillet 2007, à l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (Sénégal), devant des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques : "
l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire ".
En tout cas il est en train de quitter la Libye à coups de pieds dans le derrière grâce à BHL, NS et l'Otan. Ni Claude Ribbe (voyez plutôt son blog antisé ... anti-dsk), ni Letchimy ni Taubira ou nos avocats "gwada" des droits de l'homme n'ont rien dit ou fait.
Tant que ce n'est pas l'homme blanc qui agresse, l'agression n'existe pas.
Combien de palestiniens ont été tués en Syrie depuis un an ?
On s'en branle, les balles et la torture ne sont pas israéliennes.
Aujourd'hui on fait sauter les églises au Nigeria alors que http://www.dreuz.info/2011/07/banque-islamique-lagarde-pour-cardinal-africain-contre-%E2%80%93-michel-garrote et qu'effectivement http://oummatv.tv/Christine-Lagarde-La-finance1
Elle est pas belle la Gaule ?

Lucien de Basketzitti 15/03/2012 23:41






Bizarre, en effet.




Car, pendant ce temps, l'Arabie saoudite multiplie les financements de mosquées en France ainsi que les “aides sociales“ aux musulmans de
France, et le Qatar rachète la France par petits morceaux (du club de foot par ci, de l'EADS par-là, du LVHM par les côtés, etc. etc.).




Pendant ce temps, la presse française s'amuse également à diffuser de soi-disant piratages de mails privés de la famille Assad, un ramassis
d'enfantillages dont la crédibilité est pour le moins sujette à caution. Ceux-ci sont en provenance de Londres, comme beaucoup d'autres "renseignements" sur la situation en Syrie. De Londres,
donc, où, par hasard où se trouvent les représentants syriens des "Droits de l'homme" qui ne sont rien d'autre que des relais des frères musulmans. On se souvient pourtant, dans les années 80, de
la publication en France des “Carnets secrets d’Adolf Hitler” qui ramènent à la rocambolesque et – surtout – stupide histoire suivante : en 1983, le magazine
allemand Stern publia des
extraits de carnets attribués à Adolf Hitler. Ces documents lui
avaient été vendus à prix d’or par le journaliste Gerd
Heidemann, qui prétendait les avoir découverts en Allemagne de l’Est, dissimulés chez un
certain Dr Fischer. Ils auraient été récupérés dans l’épave d’un avion près de Dresde. Des experts de l’histoire de la Seconde Guerre
mondiale, parmi lesquels Gerhard Weinberg et Hugh Trevor-Roper, les déclarèrent
authentiques avant même qu’ils soient examinés par des scientifiques. Pourtant, en l’espace de deux semaines, leur examen avait révélé qu’il s’agissait de faux grossiers, fabriqués avec du papier
et de l’encre moderne et truffés d’erreurs historiques.  Des extraits n’en furent pas moins publiés par Stern en RFA et
par Paris Match en France, à grands renforts de publicité, malgré l’énormité de l’imposture.


Qu'y a-t-il donc derrière ce ton... si martial et si partial, tant dans les médias que chez le chef de la diplomatie française ?

Claude HOUËL 15/03/2012 21:00


Et revoilà donc la France, alliée objective du Quatar et de l'Arabie Saoudite pays,comme on le sait,fervents défenseurs des droits de l'homme (pas de la femme) et de la charia ?


Au fait plus de nouvelles de cette belle Libye devenue démocratie tolérante :Que sont devenus les africains,noirs,pourchassés et massacrés et tous les rares opposants vivants ?


Vite des nouvelles à donner en exemple aux valeureux insurgés syriens,tous civils mais bien armés.


A force d'être triturée dans tous les sens,les vertueux "droits de l'homme" ne veulent plus dire grand chose !