Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

magie_antillaise_L17.jpg

Chacun y va de son petit quimbois, de sa petite recette, ou de sa petite
dévotion personnelle... En attendant, le danger de voir arriver celui que Le Scrutateur appelle régulièrement Groland est bien réel. C'est même la principale menace qui, à court terme, pèse sur
notre France et sur ses îles, autrement dit sur nos îles et sur leur mère ou grand-mère patrie. Personnellement, j'ai formellement reconnu - mardi soir - l'horrible spectre de ce qui perçait
bien sous les traits de Monsieur Fabius Laurent, suffisant, dur, méprisant, arrogant, content de lui, fermé à toute écoute, assis sur sa morgue et sur ce sentiment de supériorité dont il n'a
jamais su se départir. Cela a réveillé en moi d'affreux souvenirs. Et puis je sais que sont en embuscade monsieur Sapin, monsieur Moscovici, madame Aubry et tant d’autres à qui je n’aimerais pas acheter une voiture d’occasion ou que je ne voudrais pas prendre en auto-stop à la tombée de la nuit. Alors je me dis, fini de rigoler. Sans doute par ignorance, je ne sais pas hurler avec les loups, et quand tout le
monde crie haro sur le baudet, j’aurais plutôt tendance à regarder qui hurle et ce qu’il hurle. Bizarrement, tous ceux qui crient haro sur Sarkozy sont les mêmes qui ont « chanté Noël »
autour du fameux DSK, champion toutes catégories du socialisme… et de la partouze. Ce sont les mêmes. Et c’est la même presse, aussi, qui n’a jamais dit tout ce qu’elle savait sur DSK : la
presse n’a pas dévié de sa ligne d’inconduite et continue à ne pas dire tout ce qu’elle sait, passant sous silence la nullité de ce Groland qu’elle encense, comme jadis elle s’est tue sur les
partouzes de DSK qu’elle a encensé. Bref ! Après avoir s’être portés garants des vices cachés – dont ils connaissaient pourtant parfaitement l’existence – de leur icône du socialisme, les
généreux idéalistes socialistes et les grands informateurs de la presse se sont transformés en amateurs de fraises des bois, qu’ils voudraient nous servir en plat de résistance. Eh bien,
échappons-nous de la propagande médiatique : n’avons-nous pas remarqué l’évidente complicité entre M.M. Fabius et Pujadas, ce dernier n’ayant du reste pas caché sa parfaite connaissance du
contenu de l’estocade finale que croyait porter ce malheureux Fabius en ressortant à Sarkozy ses propres propos ? La tenaille est un peu trop visible pour que qui que ce soit puisse faire
semblant de ne pas m’en être aperçu. Par ailleurs, avec l’expérience, je n’ai pas l’intention d’agir en idiot utile, et je ne souhaite à aucun de mes amis de se retrouver dans la même position
que tous les grands esprits qui, ayant voté pour le fourbe Mitterrand en 1981, se sont trouvés très vite bien embarrassés – et peut-être très étonnés – que la bise si tôt fût venue. Je n’attends
nulle récompense de monsieur Sarkozy, car je ne crois pas que le sort de léon Tikitak passe avant celui de la France et de nos Antilles. Mais surtout, je ne veux m’exposer à aucune punition de la
part de Groland, car il faut bien avoir à l’esprit que nul ne peut sciemment faire quelque chose de stupide, et surtout de grave, sans s’attendre, d’une manière ou d’une autre, à en payer le
prix. 

Léon Tikitak. 

 

Avant-Apres.jpg

Commenter cet article

Claude HOUËL 10/03/2012


Un quimbois génial :Comment faire disparaître la race ?


 


Il a de l’idée le François, il suffit de faire disparaître le mot de la constitution, facile non ?


Fallait y penser, car du même coup :


Plus d’injure à caractère racial mais injure simple.


SOS racisme deviendra SOS.


Guerlain résilie son abonnement au tribunal.


La « P. de ta race » devient simple péripatéticienne, tant pis pour les sauvageons.


Les propos de vieux béké  ne sont plus répréhensibles.


On peut multiplier les exemples à l’infini en n’oubliant pas de rayer aussi le mot du dictionnaire.


Pour faire bonne mesure on devrait y ajouter l’ethnie (tant pis pour Levistrauss) et


aussi le communautarisme (tant pis pour le halal).


Gardons quand même le colonial si on ne veut pas tomber à court d’arguments.


Peut-être envisager de faire disparaître les couleurs (noir, blanc, jaune et rouge),


en indemnisant les peintres.


Bref, voilà un bon programme.


Pour faire bonne mesure il veut  multiplier les associations et donner à leurs dirigeants


des heures de représentation, comme les syndicalistes.


Il suffira de se déclarer « loi de 1901 » et …partir en vacances.


Il ne dit pas qui va payer mais on peut supposer que ce sont les entreprises


C’est comme cela que l’économie repartira et que la compétitivité sera au rendez-vous.


Avec des idées pareilles on attend avec impatience les jours prochains .


 


Source Express


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/francois-hollande-veut-supprimer-la-notion-de-race-de-la-constitution_1092017.html?xtor=EPR-583-[XPR_Alerte_Info_Actif]-20120310--112252495@200948127-20120310191858

CH.FFRENCH 12/03/2012


J'aime beaucoup la photo de "gauche"... Groland à l'air d'un parfait abruti, voir d'un trisomique!