Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Eh ! Quels Français êtes-vous..

 

Photo-Eric-EG-NOGARD-copie-1.jpg

 

Que les Guadeloupéens, qui ont leurs partisans de la rupture avec la mère patrie et de l'intégration dans l'archipel caraïbéen, lisent attentivement notre ami Eric Nogard qui s'adresse avec une ironie douloureuse à nos amis martiniquais. En 2003, lors d'un referendum fameux, nous avons montré de la sagesse. Mais les aboyeurs demeurent actifs. Restons « veyatifs ».

 

Eric E.G. NOGARD

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

Fort-de-France, le 08 Octobre 2012

 

Eh ! Quels Français êtes-vous..

====

 

« Nous tenions à le faire, nous y sommes parvenus.

La Guad’loupe quoi qu’on dise, s’en est bien abstenue.

Quitter l’espace Schengen pour plonger tête baissée

Dans « l’Organisation de nos Frères d’à côté »

Ça c’est une Performance, en Sport de Haut Niveau.

Mais gare qu’avant longtemps, ne soit le Caniveau ».

 

***

 

Voilà qui ne manque pas de nous interloquer.

 

« Eh ! Quels Français êtes-vous »,

 

Quand, comme si c’était d’hier, sur la Place de la Savane à Fort-de-France, Île de la Martinique, le Général De-GAULLE nous lançait son vibrant :

 

« Ah ! Que vous êtes Français ».

 

Nous étions alors Département Français.

 

Vu notre sagesse et la nature des choses, nous l’avons obtenu dans le plus grand enthousiasme.

 

 

Et puis voilà que le vent a tourné, nous sommes R.U.P.

 

R.U.P., qu’est-ce que cela veut dire et, d’ailleurs, à quoi bon le savoir au regard de la question posée, que volontiers nous remettons à l’esprit :

 

« Eh ! Quels Français êtes-vous ».

 

 

Qu’Autonomistes à la sauce LETCHIMY, qu’Indépendantistes à la farce MARIE-JEANNE, peu importe, nous sommes R.U.P., et dès-lors, quels Français sommes-nous.

 

Si nos éminents Politologues voulaient bien condescendre, conjointement avec nos Leaders Politiques, de tous bords confondus, à nous le faire comprendre.

 

A nous qui, à « Martinique Province Française », avons vainement tenté de convaincre que l’article 72 de la Constitution était le seul qui soit sans chausse-trappe, malgré les aménagements que faisaient miroiter à nos yeux les Articles 73 et 74.

 

Ce fut pour nous le plus réussi de nos prêches dans le désert, comme la plus réussie et la mieux homologuée des performances de nos Autonomo-Indépendantistes, la Martinique est R.U.P.

 

 

Et voilà que parvient à notre oreille ce sifflement à donner plus de frisson que celui du serpent :

 

·        La France fait partie des Vingt Cinq États de l’Espace SCHENGEN.

 

·        A ce titre, en font partie, tous les Départements Français.

 

·        Les R.U.P. en sont exclues.

 

 

Dès-lors, dans la mesure où le Girondin est « chez-lui » dans cet espace, tout comme le France-Îlien, le Martiniquais n’y est-il pas un Étranger.

 

Dès-lors, en notre qualité de Martiniquais, sommes-nous toujours aussi Français que le Girondin ès-qualité.

 

 

Voilà ce que c’est que de jouer au malin.

 

Nous voilà pris comme des crabes.

 

N’aurions-nous pas déjà perdu une patte, voire une pince.

 

Nous ne sommes plus Citoyens Français que par coquetterie de langage.

 

Nous ne sommes plus que des sujets Français.

 

A moins d’être  indépendant, n’est-on pas Citoyen ou sujet, sauf à être sous Mandat ou sous Protectorat.

 

 

Et, eu égard à la crise économique qu’elle traverse.

 

Sans avoir à nous le dire – car elle ne peut se résoudre déjà à s’amputer de nos Bulletins de Vote, la France saura nous le faire comprendre, et elle aura raison :

 

Nous sommes des Sujets Français au regard de SCHENGEN et nous l’avons voulu.

 

 

Quant à l’Indépendance que nous promet MARIE-JEANNE, nous l’aurons certainement quand les Coqs se mettront à pondre et quand les poules se mettront à leur « monter dessus ».

 

Le temps du « Que vous êtes Français » du Général est révolu.

 

Bonjour le temps des « têtes brûlées » qui, nous l’espérons, seront à l’aise pour répondre à la question :

 

« Eh ! Quels Français êtes-vous.

 

Attendu que Schengen ne s’applique pour la France qu’à ses Territoires Européens. http://www.mediavisa.eu/espace-schengen.php

 

 

 

 

 

 

 

Remarque :Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

Pour « Martinique Province Française »,

La Chronique d’Éric E.G. NOGARD.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article