Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Notre confrère Minurne-Résistance publie un intéressant article sur la catastrophe de Brétigny-sur-Orges, dont il ressort, que tout n'est pas dit sur cet événement dramatique, où l'un de nos compatriotes d'origine guadeloupéenne ( né à Port-Louis ) a perdu la vie.

J'ai moi-même entendu, sur LCI, à chaud, le jour de l'évènement, un syndicaliste de la CFDT, s'étonner qu'on n'ait pas envisagé la possibilité d'un sabotage. De cette déclaration, il n'a plus jamais été question.

Une fois de plus, se pose le problème de la véracité de l'information sur les « grands » medias nationaux, en France, particulièrement depuis mai 2012.

Sur un autre plan, je félicite Minurne-Résistance d'avoir, aujourd'hui, dépassé le chiffre du million de visiteurs. De Pointe-à-Pitre, au coeur de l'outre-mer français Le Scrutateur le suit de près.

Heureusement, il existe sur le net des médias non conformistes qui opposent à la langue de bois officielle le langage de la vérité.

INTERIM.

Bretigny-sur-Orges.jpg






« Encore un symptôme caractéristique de la lente entrée de la France en dictature. 

Ceux qui ont eu l'occasion d'écouter les infos en direct dès l'annonce de la catastrophe ferroviaire ont pu entendre un premier sauveteur anonyme expliquer en termes vifs et clairs son dégoût face aux actes de pillage de jeunes des quartiers venus, non pas pour aider les victimes, mais pour les dépouiller.
Ensuite, cette voix s'est tue.
Et on a alors assisté à un embargo total sur l'information. Tous les officiels ont débité comme un seul homme la récitation que l'Etat totalitaire avait décidé d'édicter en vérité officielle.
..


CLIQUEZ ICI pour lire l'article ». 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article