Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Obama--Romney-2.jpg ( Bien sûr, les sourires font partie de la politique, et signifie souvent "moins aimable que moi, tu meurs". Cela a son aspect positif pourtant, et signifie, aux USA par exemple, sur la photo ci-contre, cette reconnaissance, même un peu forcée, que l'adversaire n'est pas le diable. En France, depuis la Révolution de 1789, modèle de la gÔÔÔche de tous les pays, et génitrice du marxisme, la gauche se veut l'incarnation du BIEN. La droite est donc le mal, qu'il faut calciner. Imaginez-vous à la fin d'un débat en France cette image souriante? Chez nous, c'est la livide et horrible image de "MOI président". Beurk ). 

______________________________________________________________________________________________________________

L’Amérique voulait savoir si ce deuxième débat serait la copie du premier ou sa revanche. Il ne fut ni l’un ni l’autre, mais il restera dans les mémoires comme un duel vif, par moment ardent, où on sentit dans l’atmosphère le souffle de la polémique, où on perçut chez les adversaires la fièvre des affrontements décisifs. Le débat de mardi soir ne ressembla pas au précédent parce que Obama y fut infiniment plus combatif. Et il n’en devint pas non plus la revanche, parce que Romney, une fois encore, réussit à y marquer un maximum de points. Un frémissement dans les sondages indique que les indépendants, les indécis commencent à bouger et à regarder vers cet ancien gouverneur .

Lorsque Romney parla de son plan en cinq points pour relever l’économie, Obama le coupa puis rebondit en précisant : « Vous voulez dire un plan en deux points : aider les riches, écraser la classe moyenne. » Sur un sourire moqueur, le républicain reprit la main en lâchant : « Avec vos 23 millions de chômeurs, vos 47 millions de bénéficiaires de coupons d’alimentation et les 16 trillions de dollars de dette, vous êtes vraiment l’homme de ce genre de réflexion

______________________________________________________________________________________________________________

 

Voici de larges extraits du deuxième débat entre les deux candidats à la présidentielle américaine, organisé mardi 16 octobre à l'université Hofstra, à New York. Barack Obama et Mitt Romney répondaient aux questions d'électeurs indépendants. Le débat était dirigé par la journaliste de CNN Candy Crowley.



Jeremy : J'ai vingt ans et je suis étudiant. J'entends dire de la part de mes professeurs et de mon entourage qu'une fois diplômé, j'aurai peu de chances de trouver un emploi. Que pouvez-vous dire pour me convaincre et pour convaincre mes parents que je pourrai devenir autonome une fois mon diplôme obtenu ?

Mitt Romney : Je sais ce qu'il faut faire pour que l'économie fonctionne. Le fait que la moitié des jeunes diplômés de cette année ne puisse pas obtenir un emploi correspondant à leur niveau d'études est inacceptable. Dans le même temps, vous avez de plus en plus de dettes sur votre dos. Donc, plus de dettes et moins d'emplois. Je vais changer cela. Je sais ce qu'il faut faire pour recréer des emplois. Je sais ce qu'il faut faire pour que vous puissiez avoir les opportunités que vous méritez. Ce ne sera pas comme ces quatre dernières années. La classe moyenne a été écrasée et les emplois ont été trop rares. Je sais ce qu'il faut faire pour les relancer et je vais le faire. Soyez sûr que quand vous serez diplômé, quand le serez-vous ?

Lire la suite ICI : http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2012/10/17/verbatim-la-transcription-du-deuxieme-debat-obama-romney_1776506_829254.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article