Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Deux nouvelles réactions au témoignage de "Ramsès".



Ces réactions me parviennent, la première directement du CSLR, sous la sigature de "Concept".
La seconde de Roger Remblière.
Je demande instamment que les réactions soient envoyées à la rubrique des commentaires, où est leur place légitime d'abord? Et puis aussi, pour m'épargner des manipulations qui prennent davantage de temps! Merci. E.Boulogne).



(I) 

Cohésion Sociale et Libertés Républicaines
accueil adhérer objet statut forum contacts

Bonjour,

 

Ce témoignage me touche beaucoup, 20 ans et déjà dégoûté. C’est vraiment triste.

 

Mais que dire, sinon qu’il arrive un moment ou il faut faire l’impasse sur certaines choses pour avancer, bien sûr la couleur de peau est souvent le prétexte à conflits, c’est derrière ça que se cachent des lâchent qui eux n’ont jamais eu  le courage d’essayer de comprendre les différences entre les peuples, et la richesse d’esprit qu’apporte la multitude culturelle Beaucoup de gens pensent encore que la France est un pays de blancs et de catholiques. Mais depuis quand ?

 

Quand à la condamnation de certaines personnes connues pour des parties pris lors du conflit (médias, hommes et femmes politiques, etc.) , là aussi je pense qu’il s’agit de lâcheté, le dernier qui a parlé a raison, c’est plus facile d’adopter une attitude laxisme que d’avoir le courage de leurs dire en face qu’ils ne sont pas d’accord avec les méthodes utilisées et pourquoi,. tout  le monde parle de république, d’un état de droits, de démocratie, mais pour que cet état là existe, il faut qu’il soit composé d’hommes et femmes assez courageux pour le revendiquer et en plein jour et en publique.

 

Depuis les (émeutes) du début de l’année, je remarque aussi que plus personne n’a d’opinion sur rien, tout le monde a peur de tout le monde, celui qui parle un peu fort est considéré comme un fou ou pire encore Et à bien réfléchir ou est la liberté d’expression ? quand commence-t-telle et jusqu’ou pouvons-nous aller ? ceux qui ont des comportements de lâches dans la rue, les gros bras, les tontons macoute, les masqués, ne s’embarrassent pas de préjugés et plus les paroles et les gestes sont injurieux et violents, plus ils se sentent forts, c’est leurs seules armes. Que seront-ils devenus demain ? a quoi leur aura servi tout ce tapage ? ces gens là voudraient avoir la main mise sur le peuple Guadeloupéen pour pouvoir les écraser et être des futurs Amin Dada, le pouvoir les rend fous.

 

Courage Ramsès 971 car que qui fera que ces magouilles n’arriveront jamais à terme, c’est que la Guadeloupe est composée d’une jeunesse assez intelligente et forte qui veut être écoutée, respectée et instruite.

 

Jeune de 20 ans, tu as des droits. Tu as le droit de demander des comptes aux politiques qui promettent aux jeunes monts et merveilles sans lever leurs fesses des chaises qu’ils ont peur de lâcher. On reconnaît un pays libre au nombre de ses écoles et institutions de formation et non au nombre de prisons

Concept.t




 

( II ) Réponse de RR (Roger Remblière) à Ramsès :
 
Enfin un jeune vétéran qui ose s'exprimer.
Mais enfin vous autres où vous terrez-vous ?
 
Vous savez, Ramsès, nous payons le désintérêt pour la chose publique que nous avons manifesté depuis la 1ère guerre mondiale (1914).
Nous avons complètement déserté les fonctions de la cité pour le pouvoir
des familles, des clans, des sociétés cadenacées...
Toujours les mêmes idées y circulent et certains pouvaient croire en un certain eldorado.
 
J'ai préféré vivre en Métropole parce que je ne savais pas comment aider ma karukéra. Il n'empêche que je suis resté profondément enraciné. Et j'aide à ma façon.
 
Au sujet d'Edouard Boulogne :
Soyez persuadé et ses détracteurs vous en apporteront la preuve qu'Edouard
Boulogne a mené la vie dure au LKP. Commencez par une interrogation GOOGLE où vous indiquerez simplement "EDOUARD BOULOGNE" pour la 1ere lecture puis "EDOUARD BOULOGNE et le LKP" ensuite. Relisez sa lettre à E.DOMOTA dès les 1ers jours de la grève qui commença le 20 janvier 2009. Vous verrez qu'Edouard Boulogne a été le dénonciateur du même DOMOTA, réussissant à l'accrocher de poursuites aujourd'hui non classées... 
 
Courage !
RR
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans un e-mail daté du 21/10/2009 19:23:50 Paris, Madrid (heure d'été), contact@cslr.fr a écrit :
http://www.cslr.fr/
http://www.cslr.fr/ https://secure.opinpub.fr/adhesion http://www.cslr.fr/objet.html http://www.cslr.fr/statuts.html http://forums.opinpub.fr/ mailto:contact@cslr.fr http://forums.opinpub.fr/

Bonjour,

C'est avec la plus grande attention que je regarde chacun de vos mails, moi qui ai essayé d'être très actif durant la première pseudo-grève générale en Guadeloupe.

Certes je n'ai que 20 ans ; je suis quelqu'un qui ne connait pas toutes les lois, qui n'a pas de carnet d'adresses assez rempli pour faire avancer les choses, et qui se demande encore ce qu'il fait dans cette île où il est né, cette île où toute sa famille réside, et où il ne trouvera sûrement pas de travail de sitôt ; mais quelqu'un qui se débrouille comme il peut pour gagner honnêtement ce qu'il possède.

J'ai été très actif sur face book durant le premier conflit, pour essayer de faire bouger les gens (cette fameuse majorité silencieuse), organiser une marche, élever la voix en public... malheureusement nous n'avons pas réussi à obtenir cela pour de multiples raisons....

Je me retrouve encore modérateur d'un groupe, que j'ai rejoint à l'époque où il ne comportait que son créateur, un groupe qui compte plus de 1000 membres ; cela ne représente pas grand chose me dira- t-on.


Enfin, c'était juste un petit récit rapide de ce que j'avais déjà pu faire durant la première grève... Et j'ai préféré oublier les menaces, et la façon dont j'ai été traité lors de leurs descentes dans les magasins d'alimentation, quand je me faisais jeter malproprement en raison de la couleur de ma peau.

Cette grève m'a beaucoup touché et dégoûté de ma petite île et surtout de certaines personnes qui y résident....

Tout cela pour vous dire que je ne comprend pas que des gens comme vous qui êtes assez connu tant au niveau local et sans doute national n'arriviez pas à faire condamner certaines personnes comme Mr Clavier pour leurs propos, que vous n'arriviez pas à faire subir des poursuites et des condamnations à Radio Tambou, France Antilles, RFO et autres média qui étaient en parfait accord avec le LKP, pour entrave à la liberté d'expression, d'autant qu'ils ont un devoir de neutralité et d'impartialité....

Voilà, Je n'aurai sans doute jamais de réponse ; je viendrai sans doute a une prochaine réunion si j'en trouve le courage, vue que cette île pour moi est maudite et n'a plus vraiment d'avenir....

Salutation distinguées.

 ramses-971

                                    



 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article