Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Habitation-Desruissea-ux-Mar-Gal-.jpg ( Ruines de l'habitation Desruisseaux, à Marie-Galante ). 

 

 

Courageux, et plein de bon sens l'article de Sosthène dans Guadeloupe-en-crise. Un bon sens qui n'est pas la chose la plus syndicalement partagée en Guadeloupe. 

Oui! Le moulin à broyer la canne à sucre fut l'instrument de pointe industriel dans nos îles à une certaine époque. Il a du céder la place à des outils de production plus adaptés au cours du temps. Et, mieux entretenu, restauré il pourrait servir encore au développement touristique de la "grande galette", ( et de toute la Guadeloupe ). 

Lisez Sosthène. 

Le cas de l'usine sucrière de Marie-Galante pourrait être un cas d'école pour les économistes :

Un produit ancien, banal , à faible valeur ajoutée .

Un marché mondialisé , soumis à la concurrence internationale des pays à main oeuvre bon marché (canne ) comme à celle de pays industrialisés (betterave).

Une sole cannière exiguë et décroissante .

Un outil industriel obsolete , perpétuellement en panne , bon pour le musée .

(  http://guadeloupe-en-crise.over-blog.com/article-destruction-creatrice-98440794.html ) 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article