Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Esclavage-raconte-en-famille-Petre-Grenouilleau.jpg

 

Comme gouvernance à remplacé "administration", "gouvernement" et autres, autoritarisme à remplacé autorité, volontarisme à remplacé volonté et esclavagisme à remplacé esclavage. En attendant l'esclavitude, qui fera oublier le... servisme.

Les esprits exigeants auront noté que l'association "esclavage - racisme " est devenu une automatitude, évidemment, c'est-à-dire - à peu de choses près - une attitude d'automate.

http://www.lefigaro.fr/sport-business/2012/06/19/20006-20120619ARTFIG00825-des-baskets-adidas-jugees-trop-racistes.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Où va donc se nicher le politiquement correct ?


Soyons net,le designer de chez Adidas devait être en panne d'inspiration pour avoir conçu un produit aussi ringard.Je n'ose croire qu'il existe des clients pour une tel produit, à moins
qu'une savante étude de marché ait démontré le contraire.


Peut-être il ya avait-il une démarche utilitaire, du genre moyen efficace contre le vol de baskettes dans le métro ?


En tout cas les twitters anti-racistes qui voient le mal partout ont été rapides à la détente pour couler un produit,que personne ne regrettera.Ils ont brûlé la politesse aux tenants d'Al Quaïda
qui auraient pu également intervenir sur ce rappel  de la condition des détenus de Guatanamo abonnés à l'orange et à la chaîne.Idem pour tous les prisonniers américains.


Mais allons plus loin:De la même maniére qu'il faudrait faire disparaître le mot race, il serait apaisant pour tous de faire bannir les chaînes où leur représentation du paysage.Ainsi plus
personne ne se sentirait blessé.


Il ne faudra plus parler de chaîne de télévision,de chaîne humanitaire,de chaîne de l'espoir.Il faudra trouver autre chose pour tenir l'ancre des navire et laisser les chiens en liberté car
même la corde et le collier pourraient rappeler de mauvais souvenirs.


Il ne faudra plus chercher le chaînon manquant de l'espéce humaine.


En fait il faudra remercier le fabricant d'avoir soulevé cette polémique et nous avoir, enfin, libéré de nos ...chaînes.


 
Répondre