Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les émouvantes obsèques de Patrick Saint-Eloi.

 

veillee1.jpg

 

 

Hier après midi, en la ville du Moule, ont eu lieu les obsèques de Patrick Saint-Eloi.

Une foule considérable, émue jusqu'aux larmes. Les visages, les regards ne mentaient pas. La douceur de Patrick, celle de sa voix confirmant celle émanant de toute sa personne.

En ces temps de disette spirituelle, le besoin de réconfort, de simplicité ( le mot qui revenait le plus souvent pour qualifier le disparu ), d'une certaine pureté, est souvent assumé aujourd'hui, par des artistes, qui n'en sont pas toujours nécessairement conscients. Puissent-ils le devenir davantage pour ne pas contribuer ( comme cela est le cas pour trop d'entre eux) à la décadence générale.

Les regards, disais-je ne mentaient pas. Enfin! pour presque tous.

Certaines vedettes de la politique, en effet, avaient fait le déplacement. A un certain moment, au milieu de la piété générale ( presque ) une musique s'est fait entendre. Les pélerins se saisirent alors par leurs mains fraternelles.

C'est ainsi que l'on vit M. Jacques Gillot, président du Conseil Général de la Guadeloupe, M. Letchimy, Pdt du Conseil régional de la Martinique, venu spécialement de Fort de france, et quelques seigneurs de moindre importance, se dandinant, le regard fuyant, et pour l'un d'entre eux ( que je ne nommerai pas ) réprimant avec peine un sourire gêné.

Le naturel n'était pas, certes, au rendez-vous.

Pourquoi donc ai-je alors pensé à un passage du Dictionnaire philosophique de Voltaire : " Distingue toujours les honnêtes gens qui pensent, de la populace qui n'est point faite pour penser. Si l'usage t'oblige à faire une cérémonie ridicule en faveur de cette canaille, et si, en chemin tu rencontres quelques gens d'esprit, avertis-les par un signe de tête, par un coup d'oeil, que tu penses comme eux, mais qu'il ne faut pas rire".

"Populace", "  canaille", " cérémonie ridicule", c'est Voltaire qui utilise ces mots, pas moi Marc Decap.

L'article Voltairien que j'ai cité est intitulé "Blé". Il eut tout aussi bien pu être nommé "Cynisme", ou " hypocrisie". Tout compte faits Voltaire qui connaissait sa langue a bien choisi son titre. Car beaucoup de ceux qu'il appelle les "honnêtes gens" aiment la nature, surtout quand il y a du blé, ou si vous préférez de l'oseille, du beurre,  ou comme diraient les jeunes de la thune.

Ah! ce Voltaire, en qui loge toute vraie pensée, dit-on en certains lieux, et qui fut, par sa pensée, l'un des promoteurs majeurs, quelques années plus tard, de notre justement fameuse Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen.

Ainsi vont les choses de ce monde, et "il n'y a rien de nouveau sous le soleil".

 

Marc Decap.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hello 26/09/2010 17:52



Patrick Saint Eloi est associé pour la majorité de nous tous à des moments de joies de bonheur , il nous unissait par son talent comme le font les meilleurs artistes qui parlent aux ames et
donnent une saveur spéciale à leur temps