Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De ceci de cela.

 

img206.jpg

 

 

( J'annonçais ce matin la création d'une nouvelle rubrique, Une rubrique d'échos. Ces échos pourront toucher toute l'actualité, politique, culturelle, sportive, etc. Elle pourrait être l'oeuvre de chacun d'entre vous qui voudrait y participer, à seule condition de se faire connaître de moi, et que ces informations soient sérieuses, non diffamatoires ou injurieuses. Il faudra donc me communiquer vos coordonnées, votre email, éventuellement votre numéro de téléphone. informations strictement confidentielles, cela va de soi. Telles sont aussi les conditions nécessaires, indispensables de notre collaboration.  Vous pouvez, en un premier temps me contacter par la voie fournie par Over Blog ( cliquer en haut de page "j'aime ce blog", Contacter le blogueur).

Le titre de cette rubrique sera : De ceci, de cela. Rubrique qui exista brièvement au tout début du Scrutateur, il y a trois ans, en hommage à un spirituel petit ouvrage de notre compatriote Gilbert de Chambertrand qui porta ce titre.

Le premier d'entre vous, que je connais bien, à partager notre projet m'envoie une nouvelle à caractère scientifique plutôt alarmant. Je la publie sans que ni mon correspondant, ni le Scrutateur veuille donner dans la sinistrose, et la pessimisme excessif. Et sous toutes réserves. E.Boulogne).

 

 

***********************************************************************************************************

 

 

Bonjour M Boulogne;
 
Je vous écris un tout petit mot pour vous dire que nous venons d'apprendre que les transgènes artificiels passent des OGM à la micro et macro faune du sol, et, de nouveau semble-t-il selon certaines observations, du sol aux plantes. Ces transgenes sont nocifs pour la santé humaine et animale. Le mode d'action du désherbant qui est toujours associé aux OGM a été révélé, ce mode d'action est terriblement vicieux, puisqu'il bloque, par exemple, entre autre, la synthese des phytoaelxines, soit le système d'auto-defense des plantes. Il en résulterait, ou il en résulte, comme on veut, que la majorité des sols de la planete seraient déjà incapables de produire des aliments non veneneux. Il existe au moins deux cas recensés d'intoxication in situ de plantes ou d'animaux soit par des transgènes, soit par par le mode d'action du désherbant qui est associé aux OGM.
 
Ce que vous dit là vient de travaux scientifiques récents ou d'observations de terrain.
 
C'est très grave tout ca, puisque la sécurité alimentaire des humains et des bêtes serait largement compromise; nos îles ne devraient pas etre épargnées, car, si les transgènes se retrouvent dans les déjections d'animaux, via la nourriture importée ( le soja surtout) pour le bétail, et bien ils sont déjà dans nos sols.
 
 Voilà ce que c'est que de vouloir égaler Dieu.
 
Je vous informais simplement, ayant découvert qu'un grand scientifique de la Guadeloupe, M (X), n'était pas au courant de cette sale histoire qui par conséquent ne devrait pas être trop connue.
 
Des conséquences en chaine sont prévisibles et dévastatrices, mais je m'arrête là ne voulant pas prendre votre temps.
 
Salutations
 
 
 


 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal Etzol 16/05/2010 22:02



Chevalier blanc ou fée enzyme   


 


   Problématique : pourquoi y a-t-il si peu de mutants ? :


  (P. H-Flanders – Col. Pour la
science)


« L’ADN des cellules bactériennes, comme celui des millions de cellules qui constituent un être
humain est facilement endommagé par les rayonnements nocifs ou agents chimiques de
l'environnement.»


(nature ,il ne devient  environnement que de conscience humaine).  La grande stabilité (apparente) du  gène (unité d’information héréditaire) et de sa réplication ne résultent donc pas d’une invulnérabilité aux lésions; mais ne sont préservées que grâce à des
enzymes qui réparent continuellement les dommages.


«En particulier, des lésions importantes des
molécules d’ADN déclenchent des réactions de sauvegarde au cours desquelles de
NOUVELLES enzymes de réparation, au fonctionnement parfaitement
orchestré,sont synthétisées.»   Or, les enzymes sont des protéines, fabriquées à partir de l’information véhiculée par des gènes, …nouveaux, recombinés à partir du déjà existant
?


  Du constat à la réflexion ?


UN constat : adaptabilité quand tu nous tiens,  selon Darwin et Coll.


UNE contribution à la réflexion : Dans son article, l’auteur fait l’historique de certaines découvertes,«dans l’ESPOIR de
rappeler au lecteur que
les systèmes biologiques sont rarement compris d’un seul coup ou dans un ordre logique. Au contraire, les observations et les données
fragmentaires s’accumulent sans lien immédiat ni signification évidente. Elles n’acquièrent de sens qu’en s’éclairant
mutuellement :au fur et à mesure que des faits nouveaux apparaissent, les morceaux deviennent
solidaires et on commence à y voir plus clair. » 


  Conclusion ou allègre hypothèse ?


UNE tentative d’explication : modeste car perso. Mais non moins plausible ou cohérente que d’autre :


IL connaissait si bien SON monde, qu’IL avait tout envisagé, même nos
 c……es !


Au fait, FIXISME ou EVOLUTIONNISME ?  


Mais depuis que nous nous sommes affrontés


Pour un changement dans la continuité …


IL a l’habitude et tandis que nous dormons,


De Méditerranée ferait un pont  


Pour Alexandre, Hannibal ou Scipion?