Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Elizabeth-Guigou.jpg

 

Oui, j'ai craqué. Je ne devais reprendre la plume ( ou plutôt le clavier ) que jeudi.

Mais, fatigué ou pas, étant pris, ces jours-ci par de multiples et ennuyeuses tâches administratives, et retenu par la proximité de soins médicaux bénins, mais qui préoccupent toujours, il ne faut pas commettre d'imprudence. Or j'en ai commis une. J'ai regardé la télévision et suis tombé sur un groupe de pécores socialistes. Vous savez : « maintenant c'est nous qu'on est les princesses »!

Et une toujours, je n'y peux rien , c'est physique, qui a le don de m'exaspérer : Elizabeth Guigou.

La pauvre a beau être hors course, avec très peu de chances de recevoir un maroquin, mon sang n'a fait qu'un tour, le tonus est revenu.

J'ai négligé les péronnelles, et me suis jeté sur Victorin Lurel à qui je devais un article sur son récent livre : Lettre ouverte à nos compatriotes de l'hexagone.

Oh! gentiment jeté, car j'aime bien le bonhomme, malgré l'agacement qu'il put parfois susciter ( voir l'article immédiatement précédent.

Merci tout de même Elizabeth. De toute façon la photo de toi que j'ai choisie aurait pu être pire.

 

Edouard Boulogne.

 

Donc à jeudi, comme prévu. Sauf coup de sang imprévisible.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cosar 15/05/2012 20:38


Je suis de l'avis du scrutateur. Maintenant que les choses sont faites, on aurait tendance à se dire:"Laissons les faire et attendons". Mais les évènements sont la et un sursaut d'energie qui
n'est qu'en fait qu'une vision d'évidences nous rappelle 


L'enarchie est de retour, avec son hypocrisie légendaire, et sa suffisance hautaine. Le visage d'un pharaon, de cire  est apparu sur les écrans ce 15 mai 2012. Les journalistes ou amis du
président élu se demandaient s'il allait changer, car la fonction réclame de la distance, le vouvoiement s'impose, le respect s'honore.


Le ciel s'est réveillé comme en Guadeloupe et a déversé sa pluie et son vent froid faisant faire au nouveau venu de l'Elysée des grimaces. Dieu l'abandonnait -il déjà. A quand la révélation? les
lunettes embuées, obscurcies par les gouttes de pluie; il saluait les anciens combattants aux visages sévères et contrits. Fier dans voiture en montant les Champs Elysées sous la mitraille
pluvieuse, il s'est bien mis au chaud en les descendant, avec sa compagne d'origine modeste comme le rappellaient les commentateurs..... Il n'est pas un héros. Il en a mis un à Matignon.
   


Intronisation pluvieuse, cinquennat heureux ai-je entendu. Malgré la foudre et les éclairs, le HOLLANDE nouveau s'est envolé vers BERLIN. Pourvu qu'il ne soit pas attrapé une vilaine
bronchite! Mais je deviens méchant.


Pendant ce temps Nicolas SARKOZY soignait ses défenses immunitaires en reprenant du souffle avec deux personnes dans le Bois de Boulogne. Deux images saisissantes, mais ô combien
significatives. Un est toujours dans l'action, l'autre pérore et à la recherche de son style. Mais le ciel veille.


 .    


 


 

hello 15/05/2012 13:44


les yeux sont les fentres de l'ame!

hello 15/05/2012 13:42


de toutes les façons pour notre gauche caviar mondialiste les allemands ont tort et ne sont pas "tolérants" ; en realité les minorités émergentes en France ont plus de légitimité à leurs yeux que
cette part des français qu'ils ne supportent pas : c'est a dire ceux qui ont fait la France ceux qui ont combattu sous ses différents  drapeaux,et la regardent comme leur patrie , comme la
fille ainée de l'église aussi, n'en déplaise à Martine Aubry ,ceux qui respectent ses lois, qui sont généreux et fraternels  qui ont des DEVOIRS : ceux qui savent qui ils sont. La gauche ne
 regarde notre pays que sous l'angle de terre d'acceuil et souhaite qu'elle ne soit plus un peuple mais un rassemblement de personnes qui adhèrent aux seul concept de la république des
droits de l'homme : ce qui ne veut rien dire!


les droits de l'homme c'est aussi le droit de garder le cap d'une société unie par les memes valeurs dans le pays qu'elle a construit ;  c'est  le respect d'une nation ancienne
 batie sur des combats de frontieres géographiques et de lois morales et sociales ; valeurs judeo chrétiennes communes qui assurent la paix et la cohésion de sa société


mais quelles sont les valeurs de la gauche caviar à part la lutte des classes? qu'elle regarde de tres haut à l'abri de ses  privilèges?


quelle est la classe sociale qu'elle hait et qu'elle souhaite noyer dans la confusion de cultures juxtaposées comme des quilles en équilibre précaire? celle qu'elle accuse d'arrogance simplement
parce qu'elle existe ? c'est celle qui se" souvient" comme disent les canadiens ? quel mal y a t il a savoir qui on est?


leurs leçons de morale sont risibles ils sont des fraudes ; regardez leurs vies 


 

Warning 14/05/2012 19:12


Nous ne verrons pas beaucoup d'articles sur de tels évènements ...





Manifestation salafiste à Bonn, 2 policiers poignardés


13 mai 2012 | Classé dans: Allemagne,Eurabia,Europe,Géopolitique,Islam
| Posté par: Jean-Patrick Grumberg





Berlin durcit le ton face à la montée en puissance des extrémistes musulmans. Le ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, menace de faire interdire les organisations salafistes, un
des nombreux courants fondamentalistes de l’islam.


Samedi à Bonn, 29 fonctionnaires de police avaient été blessés par des salafistes au cours d’une manifestation. Deux d’entre eux étaient dans un état critique après avoir été poignardés par des
militants islamistes.


Les salafistes, qui ont décidé de convertir les européens en distribuant, pour commencer, 20 millions de corans en Allemagne et en Suisse, étaient très perturbés par une manifestation du parti
PRO-NRW qui revendique le droit de critiquer l’islam et de caricaturer Mahomet. L’objectif consistait à exposer des caricatures de Mahomet devant une trentaine de mosquées.


Les salafistes devinrent fous quand ils aperçurent une première caricature de Mahomet, et ils attaquèrent la police. Une manifestation similaire dans la ville de Solingen, le 1er mai avait
également tourné à la violence.


Samedi 5 mai, des centaines de musulmans ont attaqué la police, deux policiers ont été poignardés et hospitalisés avec de graves blessures, et 29 autres ont été blessés.


« Ce fut une explosion de violence comme nous n’en n’avons pas vu depuis longtemps », a déclaré Ursula Brohl-Sowa, chef de la police de Bonn, lors d’une conférence de presse dimanche 6 mai.


« Le salafisme est actuellement le mouvement islamiste le plus dynamique aussi bien en Allemagne qu’à l’étranger. Ses adeptes fanatiques présentent un danger particulier pour la sécurité de
l’Allemagne », rapportait dimanche le journal Bild am Sonntag, citant le ministre de l’Intérieur Hans-Peter Friedrich. « Les salafistes fournissent le fondement idéologique à ceux qui se tournent
vers la violence », a-t-il ajouté.


Le président du parti anti-immigration expliquait en mars dernier : « Il ne doit exister aucun endroit où la liberté artistique et la liberté d’exprimer des opinions ne s’applique pas. Les
tentatives politiquement correctes de restreindre la critique de l’islam ne sont pas dignes d’un État libre et démocratique, et montrent que le totalitarisme islamique a déjà gagné du terrain. »


La police de Bielefeld, dans le nord-est de la région, avait tenté d’interdire une manifestation du mouvement d’extrême droite prévue lundi dans la ville. En vain. Un tribunal a jugé que ce
rassemblement n’était pas illégal.


Déjà, la Haute Cour administrative de Münster avait rejeté une demande des forces de l’ordre appelant à interdire d’exhiber des caricatures. En Allemagne, la Loi fondamentale (Grundgesetz), qui
fait office de Constitution, accorde une importance toute particulière non seulement à la liberté de rassemblement, mais aussi à la liberté d’expression.


Patrick Moreau, chercheur au CNRS, spécialiste de l’Allemagne et des extrémismes en Europe, suggère une attitude de soumission totale : « Tout le monde sait que le fait de montrer ces
caricatures va aboutir à une catastrophe », ce qui revient à les interdire pour ne pas courroucer les musulmans, tout en laissant ces mêmes musulmans faire du prosélytisme… pour ne pas les
stigmatiser.


Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info


http://www.lefigaro.fr/international/2012/05/09/01003-20120509ARTFIG00586-berlin-durcit-le-ton-face-aux-extremistes-salafistes.php
http://www.kfvs12.com/story/18156940/german-police-arrest-100-salafist-protesters