Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Comment émasculer l'opinion publique.

 

 

julian-beck.jpg ( Julian Beck ).

 

 

Rendant compte, hier, de l'ouvrage de Gérard Chaliand sur le nouvel art de la guerre, je soulignais l'avis de l'auteur, selon qui l'une des faiblesses du monde occidental est l'anesthésie de son opinion publique, pilonnée en permanence par des médias influents qui voudraiten lui faire endosser tous les péchés d'Israël ( formule convenue ).

Pour ce faire lesdits médias répercutent à longueur de collonnes et d'antennes les activités de pseudos associations culturelles, qui fonctionnent, soi-dit en passant, avec l'argent du contribuable.

La culture est une grande et belle chose, et le Scrutateur lui a consacré un article que l'on retrouvera facilement en se référant à la catégorie qui porte ce nom dans nos archives.

Mais le mot est galvaudé, et ce que l'on appelle ainsi de nos jours, relève trop souvent de l'activisme politique, rebaptisé "culturel". Beaucoup de festivals, de rencontres théâtrales, d'expositions de peinture, etc,  sont souvent des manifestations de manipulation pure et simple.

C'est Julian Beck, l'ancien directeur du Living Théâter qui écrivait : " Nous ne voulons pas quitter la ville ( n'importe quelle ville où le living a donné des représentations ) sans avoir, même modestement, contribué à porter un coup à l'armature sociale et fait craquer quelque chose".

Ce propos vieux d'une trentaine d'année n'a rien perdu de son actualité.

Le texte qui suit le prouve à l'évidence.


Marc Décap.

 

 

 

 

http://fr.novopress.info/64133/des-spectacles-pro-clandestins-et-anti-catholiques-au-festival-d%E2%80%99avignon-2010/ 

 

 

 

 

 



Des spectacles pro-clandestins et anti-catholiques au Festival d’Avignon 2010

29/07/2010 – 18h35 AVIGNON (NOVOpress) – Les festivals se suivent et se ressemblent à Avignon. L’édition 2010 n’échappe pas à une débauche de propagande pro-clandestins et anti-catholiques. Voici une liste non-exhaustive des spectacles présentés cette année :

- Exposition photo itinérante « Au fil des semaines auprès des sans-papiers » au Festival d’Avignon à la Maison Alternative Solidaire 50 rue Guillaume PUY (tout proche de la rue des Teinturiers). Pendant tout le festival d’Avignon.

- « Apprivoiser la panthère« . Festival off d’Avignon. Inspiré d’Amin Maalouf, mis en scène par Hala Ghosn, auteur associée Jalie Barcilon. Hala Ghosn invite plusieurs acteurs européens à traquer « leur nationalisme« . Pour le journal le Point, c’est « un spectacle drôle et puissant avec, en toile de fond, une Europe gangrenée par le nationalisme»  en s’attaquant « à la bête identitaire«

- « Papperlapapp« , création de Christoph Marthaler et Anna Viebrock, propose selon le Point « une relecture de l’histoire de la papauté avignonnaise et du Palais des Papes« . Voici le résumé du spectacle par Libération : « Un frigo Coca-Cola (pour l’eau bénite) et une machine de laverie automatique (pour laver les péchés) complètent le décor. La première demi-heure est époustouflante, qui voit les participants s’intéresser aux détails (sont-ce des fourmis qu’ils fixent aussi attentivement ?), être témoins d’un miracle (des gerbes d’étincelles jaillissent du confessionnal qu’un ouvrier est en train de ressouder), avant de succomber à une frénésie sexuelle intempestive.»

 

Par ailleurs, pour dénoncer les « contrôles au faciès»  effectués par la police à l’encontre des « afro-maghrébins« , les membres du Réseau Education Sans Frontières, l’historien et sociologue, Gérard Noiriel, se sont réunis hie aux cinémas Utopia. « Dans cette ville qui se targue d’être un lieu de débat et d’ouverture, je suis fortement intrigué que la police demande des papiers à des artistes« , souligne Patrick Guivarch, responsable de l’Utopia à Avignon. Dans son communiqué RESF a dénoncé la détention pendant quelques jour d’Aziz, « ressorti libre, son arrêté de reconduite à la frontière préfectoral annulé» .

Combien faudra-t-l d’émeutes comme à Grenoble récemment, et tant d’autres villes, pour qu’ils comprennent que l’immigration est une catastrophe pour la France et l’Europe ? Ou bien sont-ils totalement incapables de comprendre, atteints d’une névrose ethnomasochiste incurable ?


[cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 30/07/2010 20:05



Sarkosy a l'air (attendons la chanson), de vouloir bouger à Grenoble!


Mais le PS est déjà monté aux crénaux, et le targue d'extrémisme de droite voulant rivaliser avec les Lepen pere/fille...


De toute les façons la France et l'Europe ne pourront pas continuer comme cela et nous finirons tous très mal!