Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Chute record de la consommation en Guadeloupe en 2009. 


baisse.gif



Une chute record. 2009 a été une «année noire» pour le crédit à la consommation en guadeloupe, avec une chute de 13,3% des crédits accordés. Cette chute est liée à la hausse de l'épargne des ménages, à une distribution plus prudente du crédit et à un contexte de défiance alors que le surendettement grimpe.

La crise LKP en cause

La crise LKP et son corollaire la hausse du chômage, sont incontestablement passés par là. Ils ont augmenté logiquement les difficultés des ménages à rembourser leurs crédits, comme en témoignent les chiffres du surendettement (+26% de ménages surendettés sur un an à fin septembre).

Du côté de la demande, les ménages ont plus que jamais joué les fourmies, avec un taux d'épargne qui a pu atteindre, au troisième trimestre 2009, 17% des revenus, un score inégalé depuis 2002. Les guadeloupéens ont aussi préféré les achats moins coûteux, notamment pour l'achat de véhicules automobiles, si bien que le montant moyen d'un crédit consommation a baissé de plus de 10% par rapport à l'année précédente, selon Nicolas Péco, directeur des études chez Soguafi.

Sélection plus sévère des dossiers pour éviter les défauts de paiement

Enfin, les crédits consommation pour l'équipement de la maison ont baissé en relation avec le repli des investissements immobiliers. Les établissements de crédit se sont d'abord trouvés confrontés début 2009 à une raréfaction de leurs ressources financières, qui a diminué leur capacité de prêt, puis ils ont dû sélectionner plus sévèrement les dossiers des emprunteurs pour éviter la multiplication des défauts de paiement.

Les consommateurs se sont montrés méfiants et les distributeurs ont mis un frein à leurs campagnes commerciales. L'année 2010 devrait être tout aussi compliquée. Les crédits destinés à financer des achats d'automobiles ou d'équipement de la maison devraient au mieux être stables, selon Nicolas Péco.
La crise a changé "durablement" les habitudes de consommation des guadeloupéens
Près de deux guadeloupéens sur trois (64%) estiment que la crise a changé "durablement" leur façon de consommer, les ménages privilégiant désormais les produits bio ,locaux, et d'occasion, selon une étude de l'Observatoire soguafi (Crédit aux particuliers), publiée jeudi . Cette enquête, réalisée en décembre 2009 auprès de 800 personnes dans douze communes, montre également que 34% d'entre eux souhaitent augmenter leur épargne au cours des douze prochains mois, contre 22% un an plus tôt. C'est un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 2005, selon l'étude.
Dans le détail, les guadeloupéens sont plutôt hésitants. Ils prévoient un niveau d'épargne (30%) similaire à celui de leurs dépenses (31%).
"A l'exception de gosier , il y a une forte volonté en guadeloupe de reconstituer une épargne de précaution. Les ménages souhaitent mettre de l'argent de côté pour des éventuels coups durs", commente Flavien Neuvy, responsable de l'Observatoire, dans l'étude.
"L'heure est au mieux-vivre. Le mieux consommer est préférable au tout consommer (...) La crise LKP affirme le besoin de retrouver le juste prix et la qualité", souligne l'enquête.
Ainsi, près de deux guadeloupéens sur trois (64%), entendent changer "durablement" leur façon de consommer.
Ce nouveau comportement fait ressortir deux tendances principales.
Plus d'un tiers des guadeloupéens (38%) achètent ou consomment fréquemment des aliments locaux et bio. En guadeloupe, ils sont 17% à déclarer consommer régulièrement des produits bio.
Cet engouement est dû au fait qu'il y a de plus en plus d'offre. Outre les magasins estampillés bio, les grandes enseignes et supermarchés traditionnels proposent de plus en plus des rayons de produits locaux, selon l'étude.
La crise a également favorisé l'essor d'un autre phénomène: le marché des produits de marque est en perte de vitesse, montre l'étude. Près de la moitié (47%) des ménages en guadeloupe ne jugent pas nécessaire d'acheter des produits de marque.

Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.

Dolto.

© 2010 over-blog.com. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article