Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

article_barbier-ok.jpg  ( Christophe Barbier ). 

 

Il est important, et même capital pour un journaliste, et d'ailleurs pour tout homme qui se veut raisonnable, rationnel, voire rationaliste, de respecter les règles de la logique ( de Logos, mot grec qui veut dire Raison, discours rationnel ).

Enfreindre les règles de la logique, c'est violer les règles de la raison, c'est violer l'un des principes fondamentaux de la logique.

L'un de ces principes, est le principes de contradiction,qui se formule ainsi : «  Une chose ne peut être elle-même et son contraire ». Ainsi une chose ne peut, à la fois, être elle-même et son contraire, être et n'être pas.

Mais dans les périodes de décadence de l'esprit, la violation des principes premiers, est admise par les ignorants, ou par ceux qui y ont intérêt, pour sauver leur emploi, par exemple, ou mener en bateau les ignorants, par plaisir et mépris des interlocuteurs, qui peuvent être des lecteurs ( de magazines ou/et de n'importe quoi ).

Voici M. Christophe Barbier, directeur de l'Express, pris en flagrant délit de viol.

Jugez-en par vous même, en cliquent sur le lien ci-dessous. LS.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=bIt3dxLYV7E

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol@orange.fr 03/12/2013 13:39


Parmi les sens du verbe violer , il ya bien celui d'abuser. Ce sont les mêmes qui viendront ensuite donner des leçons d'éthique journalistique.  Ce sont les mêmes qui estimaient il n'y a pas
longtemps, que les DOMiens n'étaient que les descendants des flibustiers du roi de France dans la Caraïbe  .Que nous soyons historiquement français avant Nice et la Savoie, depuis 1635
, ne l'intéresse pas.Des engagés,il n'a jamais entendu parler .. Il pourrait faire partie des bureaux (ou commissions) chargés de réécrire l'histoire, de modifier les articles ne correspondant
plus à la vérité du moment ou d'en faire disparaître les visages tombés en disgrâce aux yeux des "grands maîtres"et autres "Pères des peuples" de la sacro-sainte révolution.  
Ch.Etzol


 

zebulon 02/12/2013 21:36


le mot violeur  me semble exagéré dans le cas présent: enfumeur, menteur , opportuniste , voire journaliste !!!  etc.. me semble plus juste .


J'ai l'impression de lire un  des titres raccoleur de france menti


 


 

Guillaume Souiteaume 02/12/2013 19:44


Christophe Barbier est surtout un con, doublé d'un opportuniste. EN géénral, ça profite pas mal aux affreux qui sont près à toutes les contorsions pour en tirer avantage...