Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pas d'obsession de ma part, à l'égard de Christiane Taubira. Mais, une méfiance pensée, réfléchie, reposant, depuis plus de 15 ans sur l'observation du comportement d'une passionaria à l'orgueil démesuré, dont de redoutables complexes personnels, cherchent dans l'action politique, un dérivatif au malheur intime qu'elle ressent.

Elle n'est sûrement pas seule à souffrir de ce mal dans le petit monde inquiétant de la « politique », où les mouches venimeuses pullulent. Mais là où la plupart se consument en vain dans la poursuite effrénée du pouvoir comme compensation à leur folie, chez quelqu'un de plus doué, cette névrose peut atteindre son objectif.

Or Christine Taubira est douée.

Un incapable, et des irresponsables l'ont placée à un poste éminent, celui de ministre de la justice, et garde des sceaux.

Beaucoup estiment, à juste titre, que nous devrions être mieux tenus au courant de la santé de nos gouvernants, vu les conséquences de leurs maladies éventuelles sur le devenir de la nation.

Mais c'est de la santé physique qu'il s'agit toujours ( Pompidou, Mitterrand ).

La santé psychique de ces gens là est encore plus importante, on comprend aisément pourquoi.

Celle de Taubira paraît inquiétante.

On en jugera à la lecture de ses propos tenus au journal le New York Time, de ce 10 août.

 

Le Scrutateur.






 

Christiane Taubira "ne supporte pas d'avoir un patron"

La ministre de la Justice développe sa conception de la hiérarchie dans une interview au "New York Times", samedi.

 

http://www.francetvinfo.fr/politique/christiane-taubira-ne-supporte-pas-d-avoir-un-patron_387919.html

 

Taubira-parano.jpg

 

Francetv info

  •  

Mis à jour le 10/08/2013 | 16:26 , publié le 10/08/2013 | 16:23

Partager

Trois petites phrases qui ne passent pas inaperçues. Dans un portrait que le New York Times (lien en anglais) lui consacre, samedi 10 août, la Garde des sceaux Christiane Taubira fait part de ses rapports difficiles avec la hiérarchie. "Je ne supporte pas d'avoir un patron", dit-elle au quotidien américain. Le journal rappelle à ses lecteurs que Christiane Taubira, candidate à l'élection présidentielle en 2002, "sert comme ministre de la Justice auprès de François Hollande".

La ministre détaille brièvement sa conception de la hiérarchie. "C'est ma conscience qui est mon patron. Et ma conscience me dicte des règles qui sont extrêment, je dirais, grandioses -elles sont rudes, mais magnifiques""J'ai toujours fait mes choix", poursuit-elle, indiquant qu'elle accepte en payer "le prix"

"Les partis politiques ne lui ont jamais vraiment correspondu", écrit le New York Times pour étayer ses propos. "Dans le sérail politique, elle est connue pour avoir des accès d'autorité et d'orgueil". Christiane Taubira développe également, dans les colonnes du quotidien, sa conception de la justice, plus consensuelle. "Nous allons chercher, au plus profond des gens, leur capacité à d'abord rejeter toute forme de platitudes, de stérétotypes, de clichés", dit-elle, et ensuite, "à comprendre que la justice n'est pas la vengeance". 

 

 

14 commentaires

Laisser un commentaire...

  • Photo d'avatar

    Maple

    il y a 4 heures

    •  

    Son patron c'est le peuple de France. Il faudrait garder conscience de cela. Si elle ne supporte pas son patron, ni ne le respecte, elle n'a rien à faire au gouvernement

    La grandiosité c'est mettre ses talents au service de l'humanité. Le reste n'est que blabla vaniteux.

  • Photo d'avatar

    Jmepinceleslevres

    il y a 10 heures

    •  

    Elle confirme ce que beaucoup de gens pensaient d'elle avant l'apparition de cet article..

  • Photo d'avatar

    apache

    il y a 10 heures

    •  

    La modestie, un mot qu'elle ne connaît pas.

  • Photo d'avatar

    SR

    il y a 10 heures

    •  

    Arrogante, prétentieuse, égocentrique.

  • Photo d'avatar

    Serge Bénard

    il y a 10 heures

    •  

    On aimerait que d'autres ministres aient autant d'assurance…

  • Photo d'avatar

    ferocemarmotte

    il y a 11 heures

    •  

    "Et ma conscience me dicte des règles qui sont extrêmement, je dirais, grandioses -elles sont rudes, mais magnifiques"

    Mais quelle arrogance! Ca en dit aussi long sur son sens du dialogue. Cela expliquerait les attaques personnelles qu'elle lance en réponse à des questions portant sur un projet ou une idée qu'elle soutient. Qui sont donc ces opposants à sa magnificence pour oser contester?

  • Photo d'avatar

    clement44

    il y a 11 heures

    •  

    MAIS QUE SUPPORTE-T-ELLE???
    CEUX QUI DISENT ET PENSENT COMME ELLE... Et encore...c'est à voir...Il n'y a pas de féminin à tyran!!! dommage...

  • Photo d'avatar

    La chèvre de M. Seguin

    il y a 11 heures

    •  

    On a tous un patron. Et pour les politiques, c'est l'Opinion Publique.
    Me Taubira dit ne pas supporter les contraintes d'un patron.
    Aussi les Cayennais ne l'ont jamais élue maire de leur ville.

  • Photo d'avatar

    style79000

    il y a 12 heures

    •  

    A part, l'argent et le pouvoir, qu'est ce qui l'empêche, de partir ?

    • 28

    • Répondre

    • Partager ›

      •  

    • Photo d'avatar

      Louve style79000

      il y a 8 heures

      •  

      Comme vous elle a ses têtes malgré ce que vous dites

      • 1

      • Répondre

      • Partager ›

        •  

      • Photo d'avatar

        style79000 Louve

        il y a 7 heures

        •  

        Qui moi ? ...Mes têtes !
        Pas du tout, je n'y suis pour rien moi, si le gouvernement est mauvais!
        Bon, je tire un peu plus sur les socialistes, qui pour moi représentent,la plus mauvaise affaire, que les Français aient pu faire au niveau choix politique !
        Mais, j'ai du mal à comprendre, votre commentaire !
        Je parle d'argent et de pouvoir, et vous me parlez de têtes,
        il y a un rapport ?

  • Photo d'avatar

    phiphi06210

    il y a 12 heures

    •  

    Le contraire aurait été surprenant !
    C'est un "tyran" !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 15/08/2013 10:22


Bonjour Mr Boulogne,

Au moment ou le Ministre pétillant attaque et dénonce au Président les distorsions entre Intérieur et Justice, comment ne pas s'interroger sur l'ascension vertigineuse de dame Taubira à la
fonction régalienne de Garde des sceaux !
Faut-il que nos Politiques soient sots ou demeurés...dans l'ignorance, pour oublier sa participation aux grandes manœuvres indépendantistes et son soutien indéfectible à Domota (devenu aphone
depuis).
Faut-il que notre Président soit plus imprégné de patois ou de culture corrézienne que de créole et de culture française ; mais surtout en manque d'information volontaire (comme pour Cahuzac)
pour occulter les nombreuses vidéos en créole sur le sujet guadeloupéen !
Pourtant pendant ces troubles à l'ordre public, dame Taubira s'est illustrée en passionaria auprès d'Elie, ce qui aurait du interpeller et faire réagir la DCRI lors des choix du Héros nantais
pour la formation du Gouvernement actuel.
Que sait donc dame Taubira pour passer entre les gouttes et remporter cette mission de confiance ?
De deux choses l'une, soit la démolition de nos valeurs est organisée dans les hautes sphères, et la parité à bon dos, soit dame Taubira a renié son passé d'indépendantiste et Domota s'est fait
avoir dans les grandes largeurs.
Je ne serai jamais aux responsabilités et c'est heureux pour de nombreux clients ...
Tout au plus pourrait-on utiliser les compétences de la Garde des Sceaux comme Officier Municipal soit à Saul, soit sur le placer Elie avec son collègue Domota comme garde chiourme ; cela
permettrait au moins de soulager Taubira d'un Chef et Valls d'un poids dont il n'est pas près de se délester !
Bonne fête et une pensée émue pour les Chrétiens malmenés en Égypte !
CJJ

Ch. Etzol 12/08/2013 02:29


Aux ministres de la Justice,de la Police et de l'Education


Elles étaient 16 femmes montant à l'échafaud en chantant laudate dominum pour être guillotinées l'une après l'autre  parce qu'elles aimaient leur Seigneur plus
que tout.    La plus jeune,novice, avait 29 ans et les plus agées 78 :Soeur Constance de Jésus, Soeur de Jésus crucifié, Soeur Charlotte de la résurrection.C'était le 29 messidor
an II,soit le 17 juillet 1794,puisque rien, avant la révolution, n'était bon, pas même le calendrier
!                                                                                                
On commença par déclarer nuls et suspendre par une loi les voeux qu'elles avaient ou devaient prononcer; puis on les expulsa de leur cloître (la crise financière guettait la révolution!) en
les privant de leur tenue de religieuses,voile compris; enfin on les emprisonna à la conciergerie et Fouquier-Tinville les accusa de contre-révolution et fanatisme dans un procès
sans avocat. Leur martyre fut immortalisé dans la pièce de Georges Bernanos  Le dialogue des carmélites . 


Est-ce la justice révolutionnaire? M. Jean-jacques Rousseau ne disait-il pas que : "quiconque refusera d'obéir à la volonté générale,y sera contraint par tout le corps."   Pour
l'instant,c'est plutôt la volonté de quelques uns !!! Combien de sang les français devront-ils encore verser pour que la révolution soit terminée et qu'on s'occupe des vrais problèmes de la
France? Le garde des sceaux ne se reconnait pas de maître et s'agace d'être interrogé sur des "faits divers". Elle accuse la droite de laxisme, mais réduit à moins du tiers le nombre de
places de prisons qui avait été prévu auparavant Des policiers meme déconseillent à des jeunes de traverser certains quartiers dans des villes de France.  On nous présente des
plans sur 25 ans mais nous ne savons pas de quoi demain sera fait. 


Que Mme Taubira n'ouble pas toutefois dans sa superbe,que la nation a 3 Patronnes:  pour la filiation, Marie,(mère du Fils de Dieu); pour l'action
Jeanne (capturée et vendue aussi  à Compiègne pour être jugée sans défenseur et brûlée vive); pour la prière Thérèse (elle aussi carmélite et reconnue Docteur de l'Eglise par
Jean-Paul II).  Toutes avaient en commun l'humilité devant leur divin Seigneur. Nous veillerons à le rappeler avec nos bulletins de
vote.                                                  
Ch. Etzol


 


 

Dissident 11/08/2013 16:05



Dormez bien, Madame Taubira, un jeune homme de 23 ans s’est fait égorger comme un mouton à Marseille


Publié
le 11
août 2013 par Gérard Brazon
- Article
du nº 315


Pour
un mobile, un petit appareil de communication qui vaut donc la mort pour un étudiant, Jérémie Labrousse, âgé de 23 ans, aujourd’hui décédé.



http://ripostelaique.com/dormez-bien-madame-taubira-un-jeune-homme-de-23-ans-sest-fait-egorger-comme-un-mouton-a-marseille.html


 


 

Dissident 11/08/2013 15:08


Elle ne supporte pas d'avoir un patron...Blanc ! nuance ! Que voulez-vous, cette andouille a trop lu Noel Ignatiev dans les écrits démoniaques duquel elle a puisé toute sa
morgue, toute son arrogance, toute son outrecuidance et toute sa haine. Elle n'est en rien remarquable, meme son apparente intelligence est méprisable, vu que le siège de l'intelligence
c'est le coeur et que Taubira n'aime pas. Remarquez néanmoins que son patron est un con et que travailler avec ce débris décadent du socialisme, ca doit pas etre drole tous les jours.