Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cette nouille de Mgr Gaillot.

 

Mgr-Gaillot.jpg ( C'est Mgr Gaillot! Pas Charles Martel! );

 

 

 

Je n'avais pas plus tôt publié l'article précédent sur l'islam, que la télévision montrait des images de tombes musulmanes profanées, en France, ce 25/09/10.

Inévitablement le choeur de la pensée unique s'est élèvé pour condamner le vent mauvais qui se lève, xénophobe, raciste, intolérant et tout!

On n'a pas découvert  qui a accompli cet acte inadmissible, mais on sait. Et on " a honte de la France". Qui "on"? Mais des Français, évidemment , qui voulez-vous d'autres, (certains Français, vous savez lesquels, amis lecteurs!), spécialistes de la destruction de leur pays.

Demain l'on découvrira peut-être, que les profanateurs étaient quelques drogués, quelques skins mal dans leurs peaux, voire quelques provocateurs. 

Mais l'information passera en sixième page des journaux, en petits caractères.

Car  il ne faut jamais oublier les provocateurs au service d'une certaine subversion.

Exemple? J'en donne un, non directement lié à l'évènement de ce jour, mais vécu.

C'était il y a 25 ans, j'étais en vacances, et de passage à Paris. Dans le metro, vers minuit, à la correspondance du métro Jussieu.

Je surpris un groupe de quatre antillais, ( ils parlaient créole ), en train de peinturlurer les murs de briques blanches, d'étranges slogans : " les nègres en Afrique".

Vous voyez l'interprétation d'un Mgr Gaillot, ce pauvre Mgr Gaillot, cette nouille de Mgr Gaillot, présent ce soir à la TV ( sa vie) pour condamner sans la moindre preuve son pays "raciste", "xénopbobe", "intolérant", et tout.

Dommage que le journaliste n'ait pas interrogé cet ancien évêque, sur les profanations de tombes chrétiennes ( voir la photo) en France, ( et d'ailleurs en Guadeloupe, tout récemment encore à Marie-Galante, et, je le jure, c'était pas moi, monsieur le juge!) quotidiennes, et cinquante fois plus nombreuses que les profanations de tombes musulmannes, ou juives, mais dont....personne ne parle!!!!!!!!!

 

 

tombes-chretiennes-profanees.jpg ( Tombes chrétiennes profanées. En France!).

 


La désinformation, la subversion, se déchaîne. Les "élites semblent tétanisées par elles, un certain clergé totalement décérébré se couche, quand le Christ lui, s'est dressé contre le mal, a été cruxifié, et a vaincu le mal.

Ce qui importe, car tout cela aura une fin, et pas nécessairement malheureuse, c'est de ne pas se coucher, de garder l'esprit critique, de cultiver la vertu de courage.

Amis lecteurs, Sursum corda!

 

Marc Decap.

 

( Article rédigé en hâte, en rentrant de la messe, et avant de déguster un petit rhum Marie-galante. On me pardonnera donc, je l'espère, les négligences possibles dans la rédaction. 19h30).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hello 26/09/2010 18:06



étrange époque ou la pensée unique occupe le terrain , mais qui pousse de plus en plus de gens à chercher ailleurs le récit des faits , la valeur de l'analyse , ou juste le bon sens et qui
finalement cree  des réseaux d'information nouveaux , des poches de liberté , les aboiements officiels ne seront plus écoutés bientot que par ceux qui les produisent , mais que de
desespérance elle aura produit



Antoine de Panou 26/09/2010 15:32






Pauvre “Mgr” Gaillot !


Pauvre “Mgr” Gaillot ! Pauvre de cette  pauvreté qui n’a rien d’évangélique. En tout cas, si
la pauvreté de ce prélat déchu était celle de l’esprit, elle n’illustrerait en rien l’esprit des béatitudes, malgré la béatitude égocentrique qui paraît illuminer sa vie, sa vie médiatique en
tout cas.


Pauvre “Mgr” Gaillot, il est dit qu’il n’en ratera jamais une. Car, selon la gendarmerie nationale, il y a une profanation “antichrétienne”
tous les deux jours en France. Dans l'indifférence la plus totale du triste “Mgr” Gaillot.


Au concept d’idiot utile faudra-t-il ajouter celui de crétin klaxonnant (qu’illustre si bien ce “Mgr”, qui, s’il n’en rate pas une a pour le
moins raté quelque chose dans son ministère) ?


Le Figaro de mercredi 22 septembre a publié un article sur la triste réalité de cette violence habituelle contre les symboles et signes
chrétiens, objets à plus de 95 % de toutes les profanations en France.


Croix renversées et souillées de symboles nazis au sanctuaire dédié à la Vierge Marie à Saint-Loup (Jura), tombes et chapelle vandalisée au
cimetière d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), statues arrachées dans l'église Saint-Géry de Valenciennes (Nord), lustres réduits en miettes et chemin de croix incendié à Saint-Pierre de
Pouan-les-Vallées (Aube), classé et datant du XIIIe siècle…  La France, jadis le pays le plus civilisé du monde, est aujourd’hui le théâtre d'une
profanation tous les deux jours, le plus souvent sur des tombes ou des édifices religieux chrétiens. Selon une note de la direction générale de la gendarmerie nationale, que s'est procurée Le
Figaro, pas moins de 184 dégradations de sépultures ont été recensées l'année dernière (2009), soit à peine dix-neuf de moins qu'en 2008. Alors, les divagations de “Mgr” Gaillot !


 


Au moins, quand il s’agit de désinformation ou d’indignation  trop sélective pour être honnête,
“Mgr” Gaillot ne pourra-t-il pas être qualifié “d’ouvrier de la onzième heure”. Pour ce qui est de saboter la perception mesurée des choses, l’évêque in-partibus de Parténia s’y est pris très tôt
dans sa vie publique.


 


Et si le secret des petites crises d’aérophagie périodiques de “Mgr” Gaillot était qu’elles sont dues à de petites réalités commerciales
toutes simples, comme la sortie d’un énième bouquin consacré à sa gloire, et dont il est l’auteur ?


 


L’actualité littéraire de “Mgr” Gaillot – dernière manifestation de son besoin de se faire remarquer - s’appelle “Avance et tu seras
libre”, aux Editions Payot, paru il y a quelques jours.


 


Ceci explique cela.


 


« Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups
rapaces », nous disent les saints évangiles (Mt, 7,15).


On en peut que déplorer la “solidarité” de la prélature française envers “Mgr” Gaillot. “Solidarité”, voire approbation qui s’exprime dans in
silence éloquent et de longue durée, puisqu’il y a plus de trente ans que “Mgr” Gaillot se fait remarquer “urbi et orbi”.


 


À l’heure où les évêques de France, par l’entremise de la Commission pour la Mission universelle de l’Église, viennent d’adresser une
scandaleuse admonestation (perfide ; téméraire dans son jugementt ; falsificatrice par de nombreuses omissions malgré une prétendue “universalité”), cette absence d’admonestation de
“Mgr” Gaillot pendant des décennies jette un discrédit certain sur leur ministère. Il serait peut-être bon que les évêques de France retrouvassent le chemin, la vérité et la vie dont ils auraient
visiblement tendance à s’écarter (publiquement en tout cas, or on ne peut l’apprécier que d’après les signes qu’ils montrent), éblouis peut-être par les lumières de la cité. Qu’ils lisent donc
Saint Augustin !


 


Pauvre “Mgr” Gaillot ! Si la charité nous ordonne de prier pour lui, il se confirme en pensant à lui et à chacune de ses crises de délire
égotique que la charité ne serait pas la charité, si elle ne s’exerçait que dans la facilité.