Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Domota-Elie.jpg ( "Fout cé messiés couyons. Yo pa connèt ayen". A l'Uplg, dans le secret du bunker le moral est à zéro. Le mythe de l'IGTG s'effrite ).

 

L'accord de fin de grève, qui devait mettre fin au conflit, pour les raisons exposées dans notre article précédent, n'a finalement pas été signé. Voir le lien et l'article ci-dessous.

Ainsi s'écroule un mythe, sinon Gwadloupéien, du moins upéèlgiste, et domotien, celui de la plus grande fortitude.

Dorénavant, nou pa pli fo! Woooooooïïï !

 

 

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/La-situation-sociale-reste-confuse-a-Mayotte-_NG_-2011-11-10-734479

 

La situation sociale reste confuse à Mayotte

L’intersyndicale n’est pas venue signer comme prévu, jeudi 10 novembre au matin à Mayotte, l’accord de sortie de crise censé mettre fin au mouvement contre la vie chère lancé il y a quarante-cinq jours dans ce département français de l’Océan indien.

L’intersyndicale, qui avait la veille annoncée la suspension du conflit, s’était félicitée mardi des «avancées» obtenues dans le cadre de ce projet d’accord négocié notamment par le médiateur gouvernemental. Denis Robin (ex-préfet de Mayotte) était arrivé il y a une semaine pour sortir l’île d’une impasse qui a mis à genoux une partie de sa fragile économie.

La situation sociale reste confuse à Mayotte

L’intersyndicale n’est pas venue signer comme prévu, jeudi 10 novembre au matin à Mayotte, l’accord de sortie de crise censé mettre fin au mouvement contre la vie chère lancé il y a quarante-cinq jours dans ce département français de l’Océan indien.

L’intersyndicale, qui avait la veille annoncée la suspension du conflit, s’était félicitée mardi des «avancées» obtenues dans le cadre de ce projet d’accord négocié notamment par le médiateur gouvernemental. Denis Robin (ex-préfet de Mayotte) était arrivé il y a une semaine pour sortir l’île d’une impasse qui a mis à genoux une partie de sa fragile économie.

La situation sociale reste confuse à Mayotte

L’intersyndicale n’est pas venue signer comme prévu, jeudi 10 novembre au matin à Mayotte, l’accord de sortie de crise censé mettre fin au mouvement contre la vie chère lancé il y a quarante-cinq jours dans ce département français de l’Océan indien.

L’intersyndicale, qui avait la veille annoncée la suspension du conflit, s’était félicitée mardi des «avancées» obtenues dans le cadre de ce projet d’accord négocié notamment par le médiateur gouvernemental. Denis Robin (ex-préfet de Mayotte) était arrivé il y a une semaine pour sortir l’île d’une impasse qui a mis à genoux une partie de sa fragile économie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article