Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

BOUM-BOUM !!

( Excellent article d'Eric Nogard, vigoureux et percutant, comme souvent, qui souligne combien la musique antillaise est plus complexe, et riche que "la chose" que l'on voudrait nous imposer comme natif-natal. 
Le Scrutateur a voulu illustrer cet écrit par des photographies, parfois anciennes, extraites d'un très bel ouvrage édité en 1991, et qui mériterait une réédition. Les auteurs en sont Alex Uri, et Françoise-Lancréot-Uri. E.Boulogne)


 

Fort-de-France, le 30 Novembre 2009

 

Un Boum-Boum expression Culturelle, Ou, Un Boum-Boum devenu Goulag.

===

 

Kilti Nou, Kilti Nou, Kilti Nou cé Tambou, Kilti Nou cé Tambou.

D’accord, que le Tambour soit notre expression culturelle, parfaitement d’accord.

Cependant, dans ce Kilti Nou, qui est ce Nou, est-ce Nous tous ? c’est moins sûr.

Ne sommes-nous pas de mille et une origines ou serions-nous tous des Bantous.

Or il n’y a plus chez-nous que le Boum-Boum, que le Boum-Boum, que le Boum-Boum.

 

Tant de Centres Culturels coûtent si cher au contribuable et de tant de cultures !

Pour qu’au menu, pour qu’à tous les menus, du Boum-Boum et du Boum-Boum.

Un vrai Goulag, un vrai enfer, pas une autre forme d’expression musicale, un Ghetto.

A l’Eglise du Boum-Boum, au Carnaval du Boum-Boum, au Marathon, du Boum-Boum.

Au Visiteur, Boum-Boum ; au Touriste, Boum-Boum ; à l’Invité Boum-Boum.

 

Que reste-t-il de la Formation Musicale des Orphelins de l’Espérance, même pas le souvenir.

Que reste-t-il des Orchestres Militaires, des Fanfares Associatives dans les Fêtes Patronales etc.

Quel Touriste entend ici jouer l’Hymne de son Pays en manière de Bienvenue : Boum-Boum !

Quel Marathonien connaît chez nous la Courtoisie d’un air de son Pays : Boum-Boum !

Quel Tzigane entend « les yeux noirs » quel Autrichien « la Valse de l’Empereur », quel Breton le Biniou.

 

Notre accueil est une insupportable condamnation au Boum-Boum, ce Goulag, ce Ghetto.

Même l’Africain dont la Culture a Bel et bien semé la notre Boum-Boum.

Notre Tourisme est loin de pouvoir se traduire par un « Vous êtes chez-vous… ».

Notre Accueil, notre Tourisme, notre Courtoisie pourrait bien se traduire par ces mots

« Si Zott pa v’lé Tambou la, tirez pieds zott de Pei Nou. » … Boum-Boum.

 

Hélas ! Le Boum-Boum est devenu un vrai Goulag Culturel, un vrai ghetto communautaire.

Véritable Attila, où il passe, aucune formation musicale ne pousse.

D’aussi loin que remonte la mémoire : esclavage, colonie…

Jamais le Boum-Boum, le Ladja, le « Bèlê » n’ont autant subi des autres affinités.

Leurs amateurs ont pu s’y adonner sans le moindre interdit ni le moindre mépris sur les places publiques.

 

Dans quelle Martinique nous trouvons-nous aujourd’hui, pour peu que l’on écoute.

Mise à part la sirène des voitures prioritaires ou celle des bateaux, que le Boum-Boum.

N’en déplaise à quelques speakers de RFO qui assument avec compétence :

Hormis les annonces Publiques, les Nouvelles et les Avis, il y a que RFO.

RFO qui revendique un rôle éminent dans notre épanouissement culturel.

 

RFO qui vit des deniers publics et dont on peut dire que

Ce média utilise au moins neuf heures par jour à abêtir le Public par certaines émissions.

Un abêtissement par des émissions qui font qu’on se demande

Dans quel Pays on est, attendu que même l’Afrique n’est pas à ce point là.

A quel niveau médiatique : National, Régional ou de Quartier, est RFO.

 

Bref, nous sommes le nombril du Monde nous le disons alors c’est vrai.

Tirons-en les conséquences. Ouvrons plus largement l’éventail de notre choix.

Le Monde n’est pas fait que d’amateurs de Boum-Boum, de Haïtio-Latino- pseudo Martiniquais.

Stellio, Alphonso, Léona, Donatien, les Coppet, autant de « Purs Sang » tellement appréciés.

Que les Martiniquais se ressaisissent, la Martinique et son Tourisme le leur Commande.

 

Eric E.G. NOGARD

 
( Alex Uri et Françoise Lancréot ) .

 

Liens Suggérés :

·        http://www.lescrutateur.com/

·        ( http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/reflexions )

·        http://tatun.unblog.fr/

 Jeune joueur de Ka, en 1933.

Eric E.G. NOGARD,

24 rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine,

97200 Fort-de-France (MARTINIQUE)

Tél. / Fax. / Répondeur :  0596 798102;  Port : 0696 856708;

E-mail : eric.nogard@orange.fr 


 Le guitariste.

L'accordéoniste.

 Le joueur de Cha cha.

 Le chevalier de Saint-Georges, C'est le St-John-Perse de la musique guadeloupéenne. Sur Guadeloupe-Attitude, son blog, Jean-Claude Halley vous apprendra tout, tout, tout, sur cet aristocrate mulâtre, épéiste, diplomate, et surtout musicien génial, que certains tendent aujourd'hui à appeler Bologne au lieu de Boulogne (Tschiiiip!).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

renaud 02/12/2009 22:20


concernant les biguines etmazurkas, réelle musique antillaise contrairement au gros ka vanté par les indépendantistes, une société éditrice de CD, Frémeaux et associés, propose des enregistrements
datnt des années 1920 à 1950 où l'on peut retrouver des artistes comme Stellio ou moune de rivel le catalogue des frémeaux est disponible sur internet


Mariette Levalon 02/12/2009 15:50


Sur le même ssujet je conseille la lecture de ce très bon texte aussi :

http://tatun.unblog.fr/2009/07/11/gwo-ka-la-culture-confisquee/

on y voit comment certains font régresser nos îles et beaucoup marchent dans le truc


Dissident 02/12/2009 03:11


Tout ce qui est laid, discordant, bete, méchant, désagréable est sytématiqument promotionné au détriment du beau et de l'harmonieux, c'est là un signe des temps.


CH.FFRENCH 01/12/2009 19:46


Comme Mr NOGARD a raison! Malheureusement, le BOUM-BOUM, n'est pas l'appanage des Antilles. Sur toutes les stations de radio en Métropole, c'est le BOUM-BOUM qui domine. Rap, techno, etc...
Des chevelus déguisés, hurlent à la télé. Mais cela plait au "peuple" parait-il?
Je connais beaucoup de zappeurs dans mon entourage, je suis la reine du zapping. Je zappe les pubs parce que boum-boum, on me dit que ce sont des siggles! Encore un mot bien français! Je zappe les
émission musicales, parceque boum-boum. C'est le siècle du bruit permanent!!!