Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Bois bandé.  


52227912bois-20bande-20grande-1-jpg

 

Chers Tous,


II existe bien des commentaires
à propos du bois bandé sur le net toutefois j'aimerais partager avec vous cette petite anecdote. Lors d'un souper avec certains membres du ÇA de Carrefour nous avons été amenés à parler des propriétés des plantes en «Médecine douce», j'ai alors fait l'éloge du Docteur Robert Zamore qui a réalisé un ouvrage exceptionnel d'une grande valeur pour l'homéopathie. Docteur Zamore, par ses recherches sur tes propriétés des plantes, démontre l'importance de celles-ci dans des solutions thérapeutiques. J'ai alors évoqué en rigolant les propriétés aphrodisiaques du Bois Bandé, et fus interrogé à propos de i'écorce du bois Bandé. J'avais dans un de mes placards, deux paquets de cette écorce, achetés au marché de Basse-Terre que j'ai pu donc présenter à mes collègues de Carrefour. Parmi les invités, Abei Arslanian, Docteur en Pharmacologie se montre très intéressé et me demande de lui donner un morceau d'écorce afin de la faire analyser. Le bois bandé est une source de plaisanterie aux Antilles et on peut même dire qu'il fait partie du folklore antillais. Cependant les résultats de l'analyse commandée par le Dr. Arslanian m'a considérablement surpris. En effet, les résultats confirment la réputation aphrodisiaque de cette écorce et les analyses vont même plus loin : propriétés tonifiantes, digestives (voir en fin de mon message les résultats détaillés).

 

Je suis très reconnaissant au Dr Arslanian de nous permettre de pouvoir nous appuyer sur une base scientifique mesurée, lorsque nous parlons du bois bandé.

www.ccgc.ca



L’écorce de bois bandé : Mythe ou croyance populaire!

Le «Muira Puama», un puissant vasodilatateur. L’extrait d’écorce et de racines de l’arbre du bois bandé contient de nombreux composés chimiques ayant certaines propriétés pouvant stimuler le système nerveux central, l’appétit et aussi des propriétés aphrodisiasques.

Parmi les composants actifs, on retrouve des stérols, un alcaloïde «la muirapuamine», le lupérol, l’acide béhénique, plusieurs huiles essentielles, des tanins, des résines, des saponines, des flavones et du sélénium. Le bois bandé contient beaucoup d’oligo-éléments, des sels minéraux, des acides aminés donc c’est un supplément très riche en nutriments d’où son intérêt.

Il semble qu’on l’utilise pour ses propriétés tonifiantes du système neuro-musculaire, sexuel et comme tonique digestive favorisant l’appétit. IL EST TRÈS IMPORTANT DE NOTER que l’usage inconsidéré et à forte dose de ce complément alimentaire peut causer des hémorragies gastro-intestinales et une congestion des organes génitaux exagérée.

Le Muira Puama ou Ptychopetalum olacoïde ou Ptychopetalum uncinatum Ansel, dérive de la famille des oléacées (oleaceae). La famille des oléacées etant une famille de plantes dites dicotylédones ( car présentent une plantule à deux cotylédones) et qui comprend plus de 900 espèces. Ce sont généralement des arbres ou des arbustes à feuilles entières opposées. On peut citer quelques espèces connues comme le frêne, le jasmin, les lilas et bien sûr l’olivier…

Le «Muira Puama» est originaire des régions tropicales et tempérées , de l’Amazonie brésilienne, de l’Asie du Sud-Est et des forêts Antillaises. C’est un arbre qui peut atteindre plusieurs mètres et dont on utilise l’écorce de l’arbre ou de la racine.

Le synonyme créole du Muira Puama est : bois bandé qui est en fait une appellation guyanaise, Ce mot, en langue Wayapi (Guyane) est le WILAPILÂTÂ. Si on décompose ce mot en trois parties, cela donne :

Wila qui signifie arbre

Pilâ qui signifie tendre (soit un bois assez tendre pour tendre ou bander un arc)

Âtâ qui signifie dur.

Si on reprend l’ensemble de la traduction de chacune de ces syllabes, nous obtenons :«Arbre pour bander durement»!


Abel Claude Arslanian

 

 

 



L'éeprçe de bois bandé Mythe ou croyance populaire!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vive 31/12/2009 18:47



Les Consultations de Janvier 2010


ou


La Stratégie du Concombre


 


 


 


L’attitude suspecte, voir complice, de l’Etat Français lors des évènements qui ont secoué la Guadeloupe et la  Martinique au 1er trimestre 2009, suscite chez certains observateurs quelques interrogations quant à la motivation de ceux qui nous gouvernent.
Sommes-nous, comme le répètent mécaniquement les automates du Gouvernement, une chance pour la France, une richesse extraordinaire, un bassin de culture sans lesquels la France sombrerait dans
l’insignifiance. Ou sommes-nous devenus au fil de soubresauts géopolitiques un handicap encombrant dont il faudrait se défaire ?


 


Trois siècles d’histoire commune ne s’effacent pas d’un coup de gomme. Il faut y mettre la forme, le temps et des talents
d’illusionniste. L’illusion doit être parfaite. Il ne faut surtout pas provoquer l’éveil des Domiens qui somnolent.


 


Les deux consultations de janvier 2010 participent de cette illusion. On fait peur le 10. On soulage le 24. La présentation change,
l’élément actif reste le même. C’est simple, efficace.


 


Cette approche me ramène quelques années en arrière à un souvenir amusant de mon adolescence. Un ami entreprenant arrive à une
surprise-partie muni d’un concombre. Devant mon air surpris, il m’explique la stratégie du concombre. Il place celui-ci dans la poche gauche de son pantalon et invite une fille à danser un slow.
Dans la douceur, il amène sa cavalière insouciante vers sa gauche. Au contact de la chose, elle ouvre grands les yeux, comme à la vue d’un zombi et, le souffle coupé, se rabat vers la
droite.


 


C’est là, chers Amis …


 


La morale de l’histoire ?


 


Pour préserver votre virginité, dites NON le 10, dites NON le 24.


 


Bonne chance !


 


Zombi