Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Ben Ali, Sarko, et...la surprise.

 

Ben-Ali-et-Sarko.jpg

 

 

( Lecteur ami, allez sur Google. puis sur Image. Taper Ben Ali, et cliquez. Vous trouverez, évidemment beaucoup d'images de l'ancien chef de l'Etat tunisien. Vous trouverez aussi un nombre considérable d'images jubilatoires de M. Ben Ali, et de Nicolas Sarkozy. Le message subliminal est que notre Sarko, est l'ami des dictateurs, le soutien des méchants. Normal! Nicolas n'est-il pas ( ou du moins ne passe-t-il pas pour être...) un homme de droite, DONC l'ami des pires créatures contemporaines, des profiteurs ( pwofitasyon...!!! ) etc.

Tel est d'ailleurs le ton de la très grande majorité de la presse «  française » qui passe, ( « disent-ils, monsieur le commissaire ... » ) pour lui être totalement subordonnée ( ses amis, riches, étant, - disent-ils- , propriétaires de ladite presse. On trouve même des photos très cools, de Ben Ali et ...du pape Benoit XVI ( sans aucun sous-entendu, évidemment).

 

jpg_Ben-Ali-ane.jpg ( Cette carictature est sous titrée, " plutôt Ben Ali, plutôt que Ben laden". On devine que pour l'éditorialiste, Ben Laden est du côté du juste. Pauvre France! ).


Et pourtant , pourtant...!

La réalité est plus compliquée.

Pour comprendre, cliquez sur le lien ci-dessous. Et ne riez pas je vous prie. Le Scrutateur ).

 

http://www.youtube.com/watch?v=xEA9X6j7b_U&feature=youtube_gdata_player

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Paul Tikitak 24/01/2011 12:41



Le petit film auquel renvoie le lien ci-dessus, appelle une question : DSK sera-t-il candidat en France, ou en Tunisie ? Personnellement, je lui recommanderais plutôt la Tunisie, où la présidence
est vraisemblablement plus lucrative qu'en France, pays détergent plus qu'émergent. À la lumière du temps, il apparaît églament que les pays émergents sont pour la plus part assez émargants,
voire d'argent tout court, et tout de suite à la marge, dès que la fatigue se fait sentir.


Au sujet de la Tunisie et du clan présidentiel aujourd'hui présenté comme mafieux, permettez-moi de vous livrer en pâture une fable de La Fontaine que mon regretté grand-père, Paul (le plus
illustre de ma parenté dont les démêlés avec la justice n'ont jamais entamé l'optimisme et la bonne foi) affectionnait tout particulièrement.


Cette fable, qui s'intitule "Le Lion devenu vieux" illustre parfaitement l'attitude le la Communauté internationale envers M. Ben Ali, Lion que les circonstances ont - subitment - rendu (très)
vieux. C'est toute l'histoire du monde (et de la Communauté internationale).


 


          Le Lion, terreur des forêts,


Chargé d’ans et pleurant son antique prouesse,


Fut enfin attaqué par ses propres sujets,


          Devenus forts par sa faiblesse.


Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied;


Le Loup, un coup de dent; le Bœuf, un coup de corne.


Le malheureux Lion languissant, triste et morne,


Peut à peine rugir, par l’âge estropié.


Il attend son destin sans faire aucunes plaintes,


Quand voyant l’Âne à son antre accourir:


«Ah! c’est trop, lui dit-il; je voulais bien mourir;


Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes.»


 


La Fontaine, Fables, Livre III, 14


 


 



André Derviche 24/01/2011 12:27



Comme quoi : nul n'est prophète en Tunisie (pour l'instant).



castetsjj 23/01/2011 17:24



Bonjour Mr Boulogne,


Je ne suis qu'un petit amateur, mais si vous le permettez, je tente un début d'analyse de la photo qui illustre votre propos.


Si l'on fait un petit état des lieux, BA s'agrippe avec vigueur au bras de NS, alors que ce dernier est en position d'accueil forcé, deux doigts acceptent pendant que deux doigts repoussent ou
freine l'ardeur de l'accolade qui doit intervenir.


Les sourires mesurés sont de circonstances, mais les visages sont légèrement fermés ; alors que le regard de NS se porte vers le lointain, celui de BA est plutôt rapproché et franchit avec peine
la hauteur de l'épaule de NS.


Sans aller plus loin BA cherche du réconfort alors que NS ne délivre que le service minimum ;  avec le recul, cette photo parlait pour l'avenir, dommage que Mr Chetouchine ne soit plus de ce
monde, sa science nous aurait éclairé avec justesse !!!


A prendre bien entendu avec la dose d'humour et la réserve nécessaire à tout amateurisme .


Castetsjj