Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Et-rose--elle-avecu-ce-que-vivent-les-roses.jpg( Et rose, elle a vécu ce que vivent les rosses....). 

 

Elle s'est voulue discrète. L'annonce d'une rupture ( déchirante? ) le soir des résultats d'une élection pour la direction de l'UMP, qui seule semblait préoccuper les journalistes des gros et petits poissons des médias?

Audrey quitte Arnaud. A moins que cela ne soit l'inverse. Mais quand on n'est pas sotte, mieux vaut prendre les devants. On aura au moins eu l'air de prendre l'initiative du clash.

Tragédie racinienne? «  Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous Seigneur, que tant de lieues, que tant de mers, nous séparent de nous »,

Mais nous ne sommes plus au temps de la grandeur, sous le grand roi. Peut-être ne tarderons-nous pas à connaître les « dessous » plus communs, caractéristiques de notre basse époque?

Peut-être Arnaud n'a-t-il que modérément apprécié ce baiser que, mauvais esprit, j'appellerai le baiser de la mort, donné, en direct à la TV par Audrey, à une compagne très « in ».

Certes! Arnaud est un ultra de la modernité. Comme François; Djack, et quelques autres, il est un fan du « mariage pour tous ».

La vieille aliénation due à une trop longue adhésion à une vieille morale multi séculaire, ne se « guérit » pas comme ça, d'un coup. "Être un homme libéré, ce n'est pas si facile ».

Et la digestion d'Arnaud s'est faite peut-être plus difficile, depuis quelques temps.

Mais les faits sont là.

Courage mes p'tits lapins!

 

Marc Décap.

 

Audrey-Arnaud.png

 

Le baiser de la mort :http://www.youtube.com/watch?v=BjGli289IhM 

EXCLUSIF AFP - Audrey Pulvar annonce la fin de sa relation avec Arnaud Montebourg

  
Audrey Pulvar a annoncé dimanche la fin de sa relation avec le ministre Arnaud Montebourg, une idylle qui a coûté cher professionnellement à la journaliste puisqu'elle a dû ces dernières années quitter i-Télé et France Inter avant de devenir la directrice contestée du magazine Les Inrockuptibles.
"La journaliste Audrey Pulvar annonce la fin de sa relation avec Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et poursuivra tout auteur d'atteinte à sa vie privée ou à celle de ses proches", a-t-elle écrit dans un SMS à l'AFP.
Audrey Pulvar, qui a fait son annonce au moment où tous les journalistes politiques étaient mobilisés par l'élection à l'UMP, s'est refusée à tout commentaire.
Sa relation avec le député PS, aujourd'hui ministre, avait été rendue publique début 2010. Un temps présentatrice préférée des Français, l'intervieweuse pugnace était depuis l'objet d'attaques récurrentes sur son impartialité.
Tenue à l'écart de l'audiovisuel public, elle dirige aujourd'hui Les Inrockuptibles, propriété du banquier d'affaires de gauche Matthieu Pigasse.
A 40 ans, elle anime aussi depuis un peu plus d'un mois, avec entre autres Laurence Ferrari et Roselyne Bachelot, le talk-show à l'américaine "Le Grand 8" sur la nouvelle chaîne D8.
Après des débuts à Antilles Télévision, où elle a vite gravi les échelons, Audrey Pulvar est devenue en 2005 la première femme noire à présenter un JT sur une chaîne hertzienne, aux commandes du Soir 3.
En 2008, elle marque les esprits en interrogeant sans ménagement Nicolas Sarkozy sur les expulsions des sans-papiers.
Impartialité
En pleine ascension, elle crée la surprise en 2009 en quittant France 3 pour la chaîne d'information en continu i-Télé.
Lorsqu'au début 2010 sa relation avec Arnaud Montebourg est rendue publique, elle balaie d'un revers de main les questions sur son impartialité. "Que ce soit sur i-Télé ou sur France Inter, si j'instrumentalisais l'antenne à des fins politiques, ça se verrait assez vite", répond-elle.
Mais quand, en novembre 2010, son compagnon annonce sa candidature à la présidentielle, ses ennuis commencent. I-Télé suspend son émission et France Inter lui retire l'interview politique de 7H50.
Un an plus tard, les attaques redoublent quand elle interroge au cours de l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché" Ségolène Royal ou Martine Aubry, rivales de Montebourg à la primaire socialiste. Puis, jusque-là très discrète, elle apparaît aux côtés du député PS au soir de la primaire.
Très active sur les réseaux sociaux, elle s'engage, notamment à coup de tweets, dans la campagne présidentielle.
Son arrivée aux Inrocks, en juillet dernier, suscite des critiques et le départ d'un journaliste politique, Thomas Legrand.
Elle devra aussi démentir tout "trafic d'influence" entre son compagnon et Matthieu Pigasse, dont la banque Lazard sera choisie comme conseil du gouvernement pour la création de la future banque publique d'investissement (BPI).
Dans une interview à l'AFP, Audrey Pulvar se défendait de toute influence, assurant que l'hebdomadaire ne serait "ni une annexe, ni une chambre d'écho, ni un organe du parti socialiste, du gouvernement ou du chef de l'Etat".
Féministe assumée, Audrey Pulvar n'a de cesse d'affirmer son indépendance d'esprit et ses convictions, n'hésitant pas à jouer la provocation.
La semaine dernière, elle embrassait sur le plateau de "Touche pas à mon poste", une autre chroniqueuse de D8, Enora Malagré, pour illustrer sa prise de position en faveur du mariage des homosexuels.
Et à ceux qui critiquaient le prix exorbitant de ses lunettes sur mesure, elle répliquait: "Je fais ce que je veux de l'argent que je gagne"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 20/11/2012 00:11


Charmantes perspectives...


...


ALERTEx4: LISEZ BIEN LA
LISTE DES LICENCIEMENTS CI-DESSOUS du
19 au 23 nov 2012 : Les tsunamis de
licenciements arrivent les uns après les autres, et n'ont jamais cessé depuis juillet 2012, vous l'avez vu chaque lundi sur ce blog. En 2008 et 2009 j'avais observé que cela
s'était arrêté pendant un temps, pour reprendre de manière sporadique ou en rafales, entre des périodes de calme. Mais là, j'en ai acquis maintenant la
certitude, tout ceci va se terminer en un bain de sang dans la rue. En Grèce cela a même commencé puisque la population regarde d'un oeil bienveillant les militants d'Aube Dorée
pourchassant les immigrés albanais dans la rue. Pour la France et l'Angleterre ce n'est qu'une question de temps. La haine des locaux contre les immigrés qui "prennent le travail", la haine des
locaux contre leurs politiques (députés, etc) qui laissent partir les emplois et en même temps entrer les immigrés, la haine contre les journalistes qui ne disent rien, la haine contre les
ouvriers roumains qui facturent (à Paris) l'heure de travail à 2 euros, la haine contre les délocalisations en Slovénie, en Inde, etc., bref TOUTES LES HAINES vont sortir et exploser sur fond
d'un chaos économique sans précédent. La période 1929-1936 n'est rien par rapport à ce que nous allons voir. Merci aux technocrates de Bruxelles à qui on doit cette future anarchie et à nos
politiques imbéciles vendus à l'Europe.


Pourquoi j'en
suis sûr? Entre autres parce que j'ai lu ce papier du Telegraph ("Europeans vent their anger as cuts bite. The violent protests and strikes that flared up across the European Union on Wednesday are a sign of things to come as frustration grows over austerity measures and Europe's
recession peaks"), ce papier de Bloomberg "Eurozone slides back into recession: contraction in the Netherlands and peripheral nations", celui-ci du Financial Times "The eurozone fell back into recessionfor the first time in 3 years as the deepening sovereign debt crisis in peripheral nations dragged down the core
northern economies of the 17-member bloc in the third quarter of 2012".


Et aussi parce
que François XVI nous l'a reconfirmé pendant sa conférence de presse. Il a dit que le chômage ira encore en augmentant (Sapin l'avait déjà précisé il y a un mois) donc vous pouvez sûr que pour
une fois, une promesse politique sera tenue. Sauf que Hollande n'a pas précisé pendant combien de temps la société va pouvoir tenir, surtout face à ces vagues de licenciements de plus en plus
radicales QUI PLOMBENT LE MORAL DES FRANCAIS. Même BFM-tv n'arrive plus à cacher, entre deux enlévements, certains plans sociaux, c'est vous dire.


Au rythme des
licenciements que je recense chaque semaine, franchement, cela fait très peur. Et tout ce que Hollande a trouvé à faire, si, si, c'est de mettre son "fameux plan" Gallois en action SEULEMENT
en... 2014!!! Et pourquoi pas en l'an 2140? Cherchez l'erreur!


Hollande est
un fonctionnaire (énarque) ce qui veut dire que son travail est garanti à vie. Lui et ses potes ne sauront jamais ce que c'est que de risquer de perdre son emploi chaque jour et de ne pas pouvoir
payer ses factures ensuite. Les énarques ne savent pas ce que c'est les huissiers débarquant chez vous avec 200 euros de plus sur chaque facture en rade... Les militaires, policiers, pompiers,
eux, risquent leur vie chaque jour et méritent d'être fonctionnaires alors que les énarques ne risqueront jamais rien, tandis que le reste des Français craint chaque jour pour sa survie
économique.


Si vous
regardez bien la liste ci-dessous, vous verrez qu'en
réalité, l'Economie est à l'arrêt depuis juillet 2012.


Seules les
bourses montent de temps en temps