Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

focus_loic_petit_micro.jpg ( M. Loïc Petit, faisant fonction de directeur général de la SIG, depuis un mois. Il a été retrouvé, mort, flottant dans les eaux de la Rivière salée. Les premiers résultats de l'enquête parlent de suicide. La situation actuelle de la SIG, et le départ forcé de l'ancien directeur général suscitent des interrogations ). .

Le directeur adjoint de la SIG, Loïc Petit, faisant fonction de directeur général de cette société depuis le départ plutôt forcé de l'ancien directeur général, il y a un mois est mort, et des rumeurs inquiétantes courent sur Internet. Officiellement il se serait suicidé. Pour d'autres ce suicide aurait été, pour le moins « assisté ».

M'apprêtant à en parler, j'ai constaté que le sentiment sur ce drame, ( et peut-être davantage ), de Jean-Claude Halley sur Guadeloupe-Attitude, était sensiblement identique au mien.

Je me permet de vous y renvoyerhttp://halleyjc.blog.lemonde.fr/2012/10/12/le-dernier-message/

LS

 

La Société Immobilière de la Guadeloupe dite SIG ! ON BEL PWOFITATION !

Publié le 08 mars 2009 par halleyjc

Trop compliqué pour mes modestes capacités intellectuelles, trop inquiétantes ces rumeurs pour que je les diffuse sur mon BLOG.

Je vous communique simplement la liste des membres du Conseil d'Administration de la SIG.

  • Chantal MIRAILLES, Ministère de l’Economie et des Finances

  • Bernard CRESSOT, Ministère de l'Economie et des Finances

  • Daniel NICOLAS, Ministère de l'Equipement et du Logement

  • Patrick PEAUCELLIER, AFD Guadeloupe

  • Chrisitian FOREST, AFD Paris

  • Jacques BANGOU

  • Georges BREDENT

  • Paul NAPRIX

  • Jean-Claude MALO

  • Ary CHALUS

  • Georges JULES


Et copie du message adressé à Monsieur le Président de la Cour des Comptes.

Monsieur le Président de la Cour des Comptes,

Vous connaissez sans doute la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement la Guadeloupe. C'est en raison de la gravité de la dite situation que je prends l'initiative de vous adresser ce message en m'excusant de sa forme sans doute pas assez respectueuse.

Il se trouve que je suis destinataire d'un document qui circule sur le net et qui concerne le Directeur Général de la SIG, Société Immobilière de la Guadeloupe, qui a été est créée en 1950 sous forme de Société d'Etat conformément à la loi du 30 avril 1946.

Sur le site de la Cour des Comptes je n'ai trouvé aucune référence à une intervention de vos collaborateurs sur cette société.

Je me permets donc de vous adresser ce texte en sollicitant vos meilleurs conseils et le cas échéant toutes informations pour faire taire ces rumeurs ou confirmer certains faits.

Jean-Claude HALLEY

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 14/10/2012 16:25


Patron d’agence publique, un job en or


(…)


13 430 euros brut par mois


Les hauts fonctionnaires des agences et établissements
publics gagnent souvent davantage que leurs collègues des ministères. L’astuce : ils sont recrutés via des “détachements sous contrat” qui permettent de s’affranchir des grilles
salariales de la fonction publique. Une circulaire du 8 septembre 2008 a même supprimé la règle qui limitait les détachements avec un gain supérieur à 15 %.


Au sommet de la pyramide, les dirigeants des opérateurs de l’État profitent pleinement du dispositif [cliquez ici pour télécharger le tableau des rémunérations]. Sur un échantillon de 240 agences retenu par l’inspection des Finances, le salaire moyen annuel est de 122 866 euros brut, soit 10 239 euros par mois. En haut de
l’échelle, les patrons des agences qui se situent dans le giron du ministère des Finances émargent à 13 430 euros par mois en moyenne. À l’opposé, leurs homologues du ministère de la Culture se
contentent de 9 161 euros.


Prime individuelle


Les trois dirigeants les mieux payés dépendent respectivement des ministères de la Recherche, des Finances et de la
Culture. Ils gagnent 32 890 euros, 27 829 euros et 27 113 euros brut par mois. Les deux dirigeants les moins bien payés sont sous la tutelle des ministères de la Culture et de l’Écologie, avec 5
776 et 5 833 euros brut par mois.


(..)


http://www.acteurspublics.com/2012/10/03/patron-d-agence-publique-un-job-en-or





C’est quoi un établissement
public ?


Ø  Les domaines d’intervention des établissements publics sont
variés, mais la plupart remplissent une mission de nature
économique ou sociale. Il peut s’agir du domaine de la santé (ex : Etablissement français du sang), de l’enseignement (ex : universités, lycées), de la culture (certains musées nationaux : le
Louvre), de l’économie (ex : Caisse des dépôts et consignations, SNCF).


Une liste d’Agences et d’Etablissement Publics,
ici :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:%C3%89tablissement_public_%C3%A0_caract%C3%A8re_administratif





Voilà donc où se planquent les vampires de ce
régime décadent et corrompu, dans les « agences et établissements publics ».