Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( L'une de nos amies lectrices, nous envoie ce bouleversant témoignage. LS ).

Assassinat-de-Kilian.JPG

Commentaire par Oriane Borja le 23 juin 2012 @ 20:41

Récit d’un parent d’un camarade de classe du petit Killian 13 ans, mort, dans un collège à Rennes, sous les coups d’une crapule de 16 ans qui était dans le même établissement.



Le petit Killian est décédé hier soir. Mon fils a assisté à l’agression de ce jeune garçon en direct. Puisque dans le même établissement scolaire.

En ce qui concerne les faits je tiens à apporter les précisions suivantes Killian 13 ans a reçu des coups d’une rare violence de la part d’un jeune arménien de 16 ans 1.80m lequel l’a étranglé après lui avoir asséné plusieurs coups de poing au niveau de la tempe.
Killian est tombé sa tête a heurté un mur. S’en est suivi une crise d’épilepsie.
Arrêt cardiaque ! Samu sur place les collègues ont interpellé l’auteur des faits qui fier de sa connerie avait pris le temps juste après l’ agression de chéker « langage jeunes » ses potes au passage et était sur le point de regagner les cours. Je tiens à souligner le comportement inadmissible de cet abruti c’est ce qui m’a le plus sidéré lorsque j’ai entendu le récit de mon fils médusé.

Je tiens à m’associer à la douleur des parents et oui comme toute mère qui se respecte je me suis dit que le petit Killian est la vicime d un être abjecte mais ce déferlement de haine et de violence gratuite aurait très bien pu s’ abattre sur mon fils.

Je tiens à faire savoir que la directrice parle d’un petit incident non madame !! Il s agit d’un homicide commis par un de vos élèves, prenez vos responsabilités, que faisait le personnel enseignant puisque cette horrible scène s’est déroulée dans la cour.

Vous avez eu le culot de faire circuler aux parents d’ élèves un bout de torchon sur lequel vous faites également état d’un petit incident, priez le ciel que pour une raison quelconque je ne sois pas ammenée à vous croiser madame la directrice, évitez les leçons de morale !

Soyez sereine le gouvernement de gaucho vous couvrira aisément.

Vous avez formellement interdit aux élèves d’échanger avec les nombreux médias qui se trouvaient devant l’ établissement !

Eh bien moi madame, j ai autorisé mon fils à dire la vérité ce qu’il a fait puisque interrogé par les médias à la sortie des cours.

Et après tout jusqu’à preuve du contraire il est placé sous ma responsabilité. Puisque lorsqu’il se trouve sous la votre sa vie peut devenir une parenthèse !!!

Faire tomber les peines planchers, dissoudre les tribunaux pour mineur, un grand bravo je m’adresse à notre guignol de kermesse, encore un exemple frappant.

Voilà cher collègue.

Une pensée pour ce petit ange repose en paix petit bonhomme.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine M. 26/06/2012 17:11


Une petite modification concernant votre texte avec lequel je suis à 100% d'accord l'auteur de l'agression n'est par Arménien, mais musulman Tchéchène en France depuis 2 ans, son prénom est
Souleymane..


Il y en a marre.Peut-on encore dire que le hasard fait mal les choses quand on considère la liste des faits-divers tragiques qui endeuillent notre pays depuis plusieurs mois ? Hasard si le tueur
de Montauban-Toulouse était islamiste radical et s’appelait Mohamed Merah ? Hasard si l‘assassin du petit Kilian s’appelle Souleymane ? Hasard si le tueur des deux gendarmes s’appelle Abdallah ? Hasard si le preneur d’otage de
Toulouse se réclame d’Al Qaïda et s’appelle Fethi ?

sceptissimo 25/06/2012 01:49


Si l'instruction confirme l'homicide,madame,ce jeune sera passible de la cour d'assise des mineurs ,comme le stipule la loi.Donc point de polémique sur le tribunal correctionnel pour mineurs
supprimé par le gouvernement..


 Sachez que l'europe a fait voter une directive pour interdire la prison dans les affaires correctionnelles  et la france est tenue de la respecter.

Abel Toubonnement 25/06/2012 00:45


On s'aperçoit que les bonnnes manières progressent tous les jours en France, et que c'est évidemment une chance pour la France.