Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Histoire-une-majorite-de-jeunes-ignore-ce-qu-est-la-rafle-d.jpg ( Le titre de l'article a été conçu avant le choix de cette photo. Les antisémites n'étaient pas dans mon esprit, les parents de ces malheureux enfants promis aux pires tribulations, mais les pères de trop de nos politiciens pourris, au plus haut niveau, qui jouent du violon de la moraline, à d'autres fins qu'humanistes ). 

 

J'enrage! Mais tant pis pour moi. Quand on a septante ans, ( bien qu'on ne claudique pas trop, encore ) et qu'on est en vacances, et qu'on est le Scrutateur, on ne prend pas les informations sur LCI à midi, ni à une autre heure d'ailleurs.

On risque un coup de sang, un collapsus, ou pire une envie, une  irrépressible impulsion d'écrire ce qu'on pense de ce qu'on a vu (et entendu) . En l'occurrence le discours de cet ababas d'Hollande, tenu aux rangs figés dans leur connerie, de ses ministres, plus salauds que cons hélas! et aux badauds de Français décervelés par cinquante ans d'histoire trafiquée par des légions de profs cégétistes, militants du MRAP et de la « Ligue des dwas de l'homme » ( sic ), sur le tragique événement que fut il y a 70 ans la grande rafle des juifs parisiens vers le Vel'd'hiv d'abord, puis vers l'Allemagne nazie, et vers la mort.

Nul, et certainement pas moi, ne songera à contester le tragique, et l'horreur de cet événement.

Ce qui est inadmissible et ignoble c'est l'infecte moraline de super marché diffusée par Chirac d'abord, il y a 15 ans, puis aujourd'hui par le fallot-ballot-salaud d'Hollande.

Que dit en effet ce niais de première? «  Ce crime ( de la déportation ) est un crime commis en France, et par la France ».

Quoi? Faut-il confondre la France et le gouvernement de Vichy? ( Lequel pour un véritable historien a d'ailleurs droit à un, ou plusieurs avocats, pour son action dans cette période si épouvantablement complexe que fut l'occupation ).

La France, de tous les pays d'Europe, fut celui, où les juifs, eurent le moins à souffrir des nazis. Et celui, où la population, et notamment la population chrétienne, s'engagea le plus, parfois, souvent, héroïquement en la faveur de ses compatriotes israélites.

Il a fallu que ce soit Serge Klarsfeld, le chasseur de nazis, qui tempère l'excès de zèle de l'époux de la reine, en rappelant que la majorité des Français méritait le titre de « Justes » parmi les nations.

"Fraise des bois" ( si l'on en croit Laurent Fabius ) devait stigmatiser ( et pourtant je croyais que « stigmatiser » c'était mal. Tout doit dépendre de ce que l'on « stigmatise » ) les criminels français ( nul doute que ces déclarations seront reçues cinq sur ciiq, par les « djeunes » qui exigent tout des indigènes de la république ( je veux parler des « de souche ») qui ne trouveront aucun motif d'assimilation à la France, un pays si lâche, et si méchant, selon l'aveu de son président lui-même.

Comme a dit l'Hollande : «  les valeurs qui conduisirent à la rafle du vel'd'hiv, ne sont pas les valeurs françaises", c'est-à-dire, pour lui, les valeurs de la gauche.

En l'écoutant, j'ai donc décidé de remettre certaines pendules à l'heure.

A Vichy, contrairement à des idées répandues, et fausses, à quelques exceptions près ce n'était pas la droite qui sévissait et collaborait à la « solution finale ».

Depuis très longtemps d'ailleurs, les gens de la gauche, et la plus irrécusable, ( française comme étrangère ) étaient antisémites, et contribuaient à la diffusion d'une sensibilité antisémite, qui, minoritaire ( du moins en France ) engendra la collaboration de certains, de droite comme de gauche.

Jugez-en par ces quelques questions, citations et liens internet.

 

Qui a dit ? : «  Considérons le juif profane tel qu'il est : non pas, l'exemple de Bauer, le juif du Sabbat, mais le juif de tous les jours.

Ne cherchons pas le secret du juif dans sa religion, mais cherchons le secret du juif de la religion dans le juif réel.

Quel est le fond profane du judaïsme? Le besoin pratique, l'intérêt personnel.

Quel est le culte profane du juif? Le trafic. Quel est son dieu? L'argent.

Eh bien! En s'émancipant du trafic et de l'argent, donc du judaïsme réel et pratique notre époque s'émanciperait du même coup ».

Oui! Qui a dit cela? Serait-ce Hitler? Mussolini? Pétain? Maurras?

Non! Il s'agit de Karl Marx dans son libelle La question juive. ( in Bibliothèque de la pléïade. Oeuvres philosophiques, page 375 ).

 

 

Qui a dit : « Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n’est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu’elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d’extorsion ».

Il ne s'agit ni de Goebbels, ni de Henriot, ni de Doriot mais de Jean Jaurès, ( en 1898, Discours au Tivoli, dans Un journal des journaux, paru chez Creer, 1997, p.87, Pierre Feuerstein).

Lire : http://ripoublik.com/2011/01/jaures-jaures-lantisemite-serait-condamne-aujourdhui/

 

Et de quel droit M. Hollande embouche-t-il les trompettes de l'éthique, quand il est membre du parti socialiste, non pas celui des années 1900, mais de l'actuel, et quand il croit devoir nommer Lyonnel Jospin à un poste de haute moralisation de la vie publique en France ( morale? Normal. Ne sont-ils pas socialistes? )

LIRE : La gauche française actuelle et l'antisémitisme : http://sepharade2.superforum.fr/t67996-l-antisemitisme-sous-le-gouvernement-jospin

 

A lire encore : Lénine et les juifs : Dans un article «  la situation du Bund dans le Parti », Lénine écrit «  Ce ne sont pas seulement les particularités nationales, mais même les particularités raciales des juifs, que rejette la science moderne, qui met au premier plan les particularités de l'histoire des Juifs ».

Le révolutionnaire communiste refuse tout ce qui s'oppose à la classe universelle, le prolétariat, qui à ses yeux doit être le fondement du monde uni et fraternel de l'avenir. A bas les nations, les religions, les multiples cultures, et donc en premier lieu les juifs, jugés inassimilables, et irréductiblement juifs.

Dans sa remarquable et très dense, anthologie : Races et racismes de Platon à Derrida, ( éditions Plon ) Dominique Colas écrit : «  La première constitution communiste de juillet 1918, retire donc tous les droits politiques aux représentants des races exploiteuses et elle proclame que « ceux qui ne travaillent pas, ne mangent pas » et que «  en vue de supprimer les éléments parasites de la société et d'organiser la vie économique du pays, le service du travail obligatoire est établi pour tous ».

Un mois plus tard sur ordre exprès de lénine, en août 1918, les premiers camps de concentration s'ouvraient sur le sol russe pour le « nettoyer » de ses impuretés. ( Voir l'ouvrage signalé de D. Colas pp; 493 à 504 ).

 

ET lire SURTOUT, avec délectation ( morose quand même! ) : L'antisémitisme sous le gouvernement JOSPIN : http://sepharade2.superforum.fr/t67996-l-antisemitisme-sous-le-gouvernement-jospin

 

Je pourrais continuer sur ce sujet, longtemps. Mais j'arrête. Cela est suffisant pour qui veut réfléchir un peu, et poursuivre pour son compte, la recherche. On le voit, j'ai encore des illusions à 70 ans. C'est honorable!

Et puis, ne suis-je pas en vacances?

Mais, à bientôt!

E.Boulogne.

 

PS : ( post scriptum...évidemment! ). Et puis, de toutes façons, je vais me faire traiter de fasciste, de pétainiste, de vychissois, d'extrémiste, et bien entendu de « raciste », par des gamins incultes ( en barboteuses ) qui trouvent dans Mediapart et dans son ignoble directeur le trotskyste ( et donc salaud extraordinaire ) Edwy Plennel, leur pain quotidien. Un signe certain de l'inversion qui caractérise l'idéologie régnante en cet an I de la Ripoublique Hollandiste.

Tous qualificatifs qui me garantissent une sieste paisible et heureuse, bien légitime en l'an septante de mon âge.

 

EB. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 25/07/2012 12:39


J'ai vu en effet que Lionnel, était sorti de son formol!


Mais ce que je ne comprends pas, mais alors pas du tout, c'est que "La Bachelot" le rejoint, en se gargarisant: "si j'ai été choisie, c'est pour mes compétences"... En a-t-elle vraiment ? Quand
elle était ministre par ci, par là, elle n'a rien fait, ou quand elle faisiat, c'était des conneries!


Qu'attend UMP, pour la virer ?


Je me pose la question, je l'ai écrit à J.F. Coppé, pas de répaonse, et ça m'enerve!

Dissident 23/07/2012 18:40


Extrait de la revue de presse de
Pierre Jovanovic…diable, diable, diable.





POURQUOI FRANCOIS HOLLANDE NE FINIRA PAS SON
MANDAT du 23 au 27 juillet 2012 : Tout simplement parce que la Grèce ne sera plus aidée par le FMI et qu'elle sera éjectée de la
Zone Euro comme le préconise le FMI. Zero Hedge a écrit:
"following the resignation letter fiasco from friday, (un haut cadre a démissionné avec fracas du FMI, disant qu'il avait honte d'y travailler; note: ça lui a pris 20 ans...)
"the venerable IMF is trying to regain
some level of credibility in the world. In a note obtained by Spiegel, senior IMF officials patience has clearly come to an
end and has decided that, with Greece likely to go bust by September, it is no longer willing to provide additional Greek aid ... August 20th marks an important short-term hurdle as
Greece is required to pay back 3.8bn to the ECB".


Conséquence 1: Crédit Agricole et Société Générale vont se prendre de nouveaux
impayés qu'ils ne pourront pas compenser en pompant sur vos comptes), et 2) parce que l'Espagne n'aura plus un centime au 20 septembre 2012... Là, ce seront les crucifixions finales de la Société
Générale, du Crédit Agricole, de la BNP, et j'en passe... Lisez Ambrose Evans Pritchard ce matin: "Yet a full fledged "rescue" of
Spain is already on the cards. It will cost 400bn, bringing matters to a head swiftly. Contagion to Italy seems inevitable, with knock-on effects for French banks with 600bn of bank exposure to
the Italian debt of different kinds. The EU bail-out machinery becomes irrelevant in such a conflagration".


Dans l'Express de cette semaine, même Christophe Barbier (vous savez, l'homme avec
le string rouge de Carla Bruni autour du cou) a écrit qu'après la présidence "surexposée" de Nicolas Sarkozy, nous voici maintenant retombés dans la présidence "sous-exposée" de Hollande... Mais
oui... Hollande parle, réfléchit, nomme des commissions qui nomment des sous-commissions, etc., bref palabre beaucoup, mais sans aucune action concrète (comme vous l'a montré l'affaire PSA avec
ce lourdaud de Montbourg).


Hé? N'est-ce pas Martine Aubry qui avait déclaré, in french dans le texte, au New
York Times que Bisounours était "une c. molle"? En conséquence de quoi, on a naturellement une présidence molle, parfaite pour les inaugurations de chrysanthèmes, mais totalement
impuissante pour le concret... Hollande n'est pas un socialiste mou pour rien. Et de toute manière, le Secrétaire Général de l'Elysée venant de la Banque
Rothschild, on ne va quand même pas s'attendre à ce qu'il s'attaque vraiment à ce qu'il avait nommé "mon ennemi, c'est la finance"... CQFD.


Nous n'avons que le président que nous méritons finalement, une marionnette des
banquiers, une de plus. Depuis son élection, hormis taxer les Français, François Hollande n'a strictement rien été capable de faire. Et quand la Grèce et l'Espagne iront au tapis, eh bien les
distributeurs de billets seront alors limités à 50 euros... et les accords de Schengen suspendus (je rappelle que ceci a été décrété au mois de juin dernier par les dingues de Bruxelles, voir
archives)...


Alors la rue (vous) va se révolter contre ces escrocs de banquiers et ces
incompétents de politiques, et mettra le feu aux banques sous le regard bienveillant des policiers qui ne feront pas grand-chose, eux-mêmes ayant des comptes dans ces banques et tout
aussi limités dans leurs retraits. Vous voyez la situation... Pire que l'Argentine ruinée par les banquiers américains.


La situation deviendra alors très vite incontrôlable... En fait, la vraie question
aujourd'hui est: "Valérie Trierweiler pourra-t-elle sauver la France quand François Hollande va paniquer?" Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2012


 

Dissident 23/07/2012 17:42


L’Espagne s’effondre, l’Europe s’enfonce, la France se repent


Posté par: h16


[...]


Quel délice d’apprendre que toute la France se retrouve ainsi derrière son chef pour battre sa coulpe ! Quelle joie de voir tous ces articles de presse enflammés qui relatent la brillante
intervention du dessert laitier ! Et surtout, quel plaisir de constater que pas une petite voix ne semble s’élever pour dire quelques trucs pourtant simples : comment les gens qui ont maintenant
moins de 70 ans peuvent se sentir responsables, d’une façon ou d’une autre, de ces agissements, aussi scandaleux soient-ils ? Par extension, ce serait exactement comme reprocher les abominations
nazies aux Allemands de moins de 70 ans… Mieux : pourquoi Hollande est-il aussi prompt à casser du sucre sur le dos d’une pauvre France qui n’en peut mais, alors qu’à bien y réfléchir et à bien
lire son discours pourtant sans ambiguïté à ce sujet, ce ne sont pas les Français qui furent impliqués dans cette histoire, mais des fonctionnaires français, d’une part (ce qui
est très différent) et surtout, l’État français en premier et avant tout le reste ?


Comment,
en tant que président, peut-on tenter de faire croire qu’on représente La France, toute la France, alors qu’il ne représente lui-même, au mieux, qu’un quart des citoyens, et, dans toute
l’acceptation du terme de « Président de la République », seulement l’état français et pas le pays ? Eh oui, François : tu n’es pas roi, tu es seulement le premier commis de l’État français et de
sa république.


[...]


http://h16free.com/2012/07/23/16538-lespagne-seffondre-leurope-senfonce-la-france-se-repent


 


 

Henri PAOLE 23/07/2012 07:21


Vos articles et celui ci en particulier me font beaucoup de bien. Bon courage et merci, Henri PAOLE