Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard boulogne



Ben voilà, ils sont tous morts… ou peu s’en faut et ceux qui restent ne valent guère mieux :
L’Empereur indigne Ping (Chow Yun-Fat), va continuer à faire empoisonner l’impératrice Phoenix-la traitresse, (Gong Li) et lui-même, les livres d’histoire nous le disent, va clore, dans le plus grand désordre, la dynastie des Tang postérieurs….
Pour faire courte une histoire longue, voilà ce qui se passe dans cette Chine du Xème siècle. Au cœur de la Cité Interdite, l’impératrice a un penchant pas très honnête pour son beau fils, le Prince héritier Wan (Ye Liu), elle complote aussi contre son mari et pousse son propre fils, le Prince Jai, à se rebeller contre son père pour la venger de ses aigreurs d’estomac et prendre le pouvoir….
Oui, elle a des douleurs d’estomac car son affreux usurpateur de mari ( un ancien capitaine), la fait empoisonner à petites doses par la fille de sa première femme répudiée de manière honteuse, et qui a épousé son médecin personnel…Première épouse qui lui a donné un fils : le Prince  héritier  Wang….. vous y êtes ?
La Prince  Wan,  n’a rien vu venir…tout emberlificoté qu’il est dans son intrigue avec sa belle mère et que par ailleurs, il aime Chan, la fille du médecin impérial… mais oui, celle-là même qui empoisonne la belle doche ! Mais pas de chance, le seul qui veut avoir  la paix et surtout pas le pouvoir, le seul qui rêve d’un petit pavillon de banlieue et de la poule au pot du dimanche se fera trucider par son petit frère, (je ne vous ai pas encore parlé de celui-là) après avoir découvert de très pesants secrets…..
Le Prince Jai, qui n’a rien vu venir non plus, car il est fort  très beau, et que c’est un bon guerrier, arbore un chrysanthème brodé par sa maman… ainsi que quelques 15 000 pauvres soldats, tout habillés d’or, qui vont se faire tailler en pièce par quelques autres 15 000 soldats tout habillés d’argent qui sont fidèles au méchant Ping… et pong ! Tous ces braves gens ont été payés quelques yuans pour endosser leurs armures briquées et courir en rond dans la cour du palais.
Bon, revenons à notre petite famille. Le petit dernier de la bande, qui lui, a tout vu venir, car il passe tout le film à rôder dans les couloirs, c’est le prince junior, dont personne ne se méfiait et  qui déteste tout le monde…il le dit  et il le montre, mais son papa l’empereur, qui un sens aigu du respect qu’on lui doit, dégainera plus vite.
Je ne vous en dirai pas plus sur cette intrigue toute simple et bon enfant !
A vous d’aller découvrir des décors incroyables, des costumes fastueux, une reconstitution magnifique et précise de la vie quotidienne de cette Cité impériale et secrète et des scènes de bataille à couper ce qui nous reste de souffle.
 Le film a été tourné en Chine et, pour les extérieurs, dans la Cité même.
Les acteurs sont bons, et quoi que nous ayons préféré Gong Li dans « In the mood for Love », nous ne bouderons pas notre plaisir de voir ses larmes calibrées et parfaites couler doucement sur ses joues de fleur malmenée…..


Marie Deval.


Titre original: Man cheng jin dai huang jin jia
Genre: Aventure,Drame,
  Durée: 1h54
Pays: Hong Kong, Chine  
Réalisé par:    Zhang Yimou  scenario idem.
Avec:    Gong Li, Chow Yun-Fat, Jay Chou, Ye Liu, Qin Junjie, Man Li, Dahong Ni, Chen Jin, ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article