Pages

Publié par Edouard boulogne

La mort de jean-Jacques Servan-Schreiber.


J'ai lu jadis ses éditoriaux de l'Express, qu'il fonda, et dirigea avec une équipe brillante où figura cette autre "étoile" : Françoise Giroud. Lu aussi certains de ses livres, dont le "Défi américain" qu'il publia en collaboration avec Henri Albert.
Tout le monde est d'accord, c'était un agitateur d'idées, un homme brillant.

Cela ne suffit pas à faire un grand homme, ni dans le domaine du journalisme, ni dans celui de la politique.

Mais il n'est pas "convenable" de ne pas encenser les disparus, le jour de leur mort. "Les morts, les pauvres morts ont de grandes douleurs". C'est pourquoi je ne serai pas très long, aujourd'hui, sur JJ SS.

Je retiendrai de lui pour vous les communiquer, trois citations.

La première fut la première phrase de son article de l'Express, au lendemain de la démission du général de Gaulle de la présidence de la République, après son échec au referendum de 1969 : "pour la première fois de ma vie, je suis fier d'être Français". (sic).

La seconde est extraite d'un autre article de l'Express, dans les années 60, que j'avais notée dans un de mes carnets : "Consommer, c'est former mieux un plus grand nombre d'hommes et les rendre plus heureux. C'est la grande aventure de notre époque. et Au bout il y a la liberté". JJ SS, un ascète de la pléthore. Bon, continuons!

La troisième fut ce qu'il écrivit à François Mitterrand en 1971 : "Nous ne sommes pas rivaux. Faites-vous élire à la présidence de la République. Je n'y vois pas d'inconvénients. Je me contenterai de la présidence de l'Europe" (resic). J'aurais payé cher pour entrevoir la mimique du Rastignac charentais, peu connu pour son humilité. JJ SS, lui était-il orgueilleux ou vaniteux?

Comme quoi on peut être intelligent (mais qu'est-ce que l'intelligence? Vaste question!), et manquer de quelque chose.

Mais j'ai promis de rester convenable, pour une fois. Donc, au revoir, et à bientôt!

Edouard BOULOGNE..

Aperçu généré le 11/03/2007 à 15:03:14

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog