Pages

Publié par Edouard boulogne

Article que le général de brigade (c.r) TdM,
Pierre Royal
a fait paraître dans son bulletin de promotion en mai 1992
Suite aux nombreuses questions qui  me sont posées quotidiennement
concernant mes liens de parenté avec Ségolène Royal, le nouveau ministre
de l'environnement, je tiens à effectuer la mise au point suivante.


Ségolène Royal est ma nièce, fille de mon frère aîné Jacques, qui a terminé
sa carrière militaire avec le grade de lieutenant-colonel dans l'artillerie de
Marine.
Si  je   ne   partage   en   aucune   façon   ses   options   politiques,   l'esprit
démocratique  me  contraint  à  les  supporter.  Par  contre,  je   ne  puis
admettre que, pour construire sa carrière politique, elle ait sali de façon
outrageante la mémoire de son père.
Lors de la sortie de son livre Le printemps des Grands-parents, titre très
cocasse quand on saura qu'elle a été particulièrement odieuse avec mes
parents   (ses   grands-parents),   elle   a   accordé   un   certain   nombre
d'interviews d'où ri ressortait qu'elle avait eu une enfance très dure du fait
de son père, militaire rigide et borné qui la brimait.
Par contre au moment de la guerre du Golfe, dans une interview du
journal La Nouvelle République du Centre, elle disait son soutien aux
soldats français, évoquant avec émotion le souvenir du départ de son père
pour l'Algérie et sa mort au combat (en réalité mon frère est mort d'un
cancer en 1981 !)
Autre article récent, dans le Courrier de l'Ouest du 2 mars 1992. Je cite :
« On sait moins que son père était militaire et que,  petite fille, à la
maison, il lui fallait faire, contrainte et forcée, sa prière quotidienne. »
En   conséquence,  je   n'ai   aucune   relation   avec   cette  jeune   femme,
résolument mythomane et j'ai honte de voir le nom de ma famille ainsi
galvaudé.

Commenter cet article

BOUTHILLON 24/08/2011



Mon Général,


Je suis surprise de découvrir le portrait que vous faites de votre nièce et je vous pose 3 questions :


1. N'êtes-vous pas astreint à un devoir de réserve concernant vos opinions politiques ?


2. Est-il digne, même si votre nièce s'est exprimée d'une façon que vous n'approuvez pas, de faire ce que vous lui reprochez dansle déballage de vos affaires de Famille et le sens politique que
vous voulez lui donner ?


3. Est-il digne pour un gradé de votre niveau qui défend notre drapeau enfin, d'employer un tel ton rageur et haineux alors que votre formation vous commande de garder votre self-controle, même
si cette liberté de ton vous est restituée par votre supposée retraite ?


Je suis choquée qu'un soldat de la France se fasse conforter par un ragot, fût-il ministre pour alimenter sa haine. Je pense que votre nièce peut vous remercier de dénoncer de tels propos car de
toutes façons personnne de censée ne suivra cette ligne de comportement extrême qui flirte avec la diffamation, ce que n'a pas l'air de réaliser un député qui vous reprend pour les mêmes mobiles
de basses oeuvres 


Avec tout mon respect dû au soldat, mais certainement pas à l'Homme.


Une citoyenne Française.


De la part d'une citoyenne



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog