Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard boulogne

Gaston MONNERVILLE à l’honneur.


    Gaston Monnerville né en Guyane, est un des grands Français du XX ème siècle. Avocat, homme politique, historien, résistant pendant la seconde guerre mondiale, il a été pendant plus de 20 ans président du Sénat de la République française.
Ce jour (5 septembre 2006) a été inauguré à Paris, dans les jardins du Palais du Luxembourg, un espace qui porte son nom, en présence du maire de Paris, et de nombreuses personnalités.
En 1989, je lui avais fait l’envoi du livre que je venais de publier « France, garde-nous, (le cri de l’outre mer français) ». (Editions Albatros).
Gaston MONNERVILLE me fit l’honneur d’une lettre de remerciements, qu’on va lire ci contre (en illustration de cet article : un fragment en fac-simile de cette lettre)
E.Boulogne. 

Paris, le 27 février 1989.

SENAT.
G.Monnerville
27.av.Raymond Poincaré
75116.Paris.


        Cher monsieur,

J’ai reçu des éditions Albatros l’exemplaire dédicacé de votre ouvrage « France, Garde-nous !Le cri de l’Outre-Mer français ».
Je vous remercie d’avoir pensé à m’en faire l’aimable envoi.
Je l’ai lu avec un intérêt soutenu. Je vous tromperais en vous disant que je partage toutes vos options. Vous le savez du reste. Mais, -et vous le savez aussi-, j’apprécie et je respecte les propos réfléchis exprimés de manière franche et directe.
C’est, je crois, l’une de vos meilleures qualités.
Vous n’avez pas l’habitude d’abriter vos propos derrière la prudence proverbiale de l’autruche.
Et je me permet de vous en féliciter.
Ce livre écrivez-vous, est un « recueillement », -avant une nouvelle étape. Je souhaite qu’il soit perçu par nos compatriotes, -antillais et « hexagonaux » mieux que comme un profond avertissement, mais comme un appel clair et courageux devant un évident péril.
Croyez, cher monsieur, à mes sentiments solidaires dans la défense de la présence culturelle et spirituelle de la France dans notre « méditerranée caraïbe » !

Gaston MONNERVILLE.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article