Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

LKP ou UGTG?







( Le recul, actuel du LKP, dans l'opinion publique est dû, sans doute, à la prise de conscience progressive que le LKP n'est que le masque dont s'est affublée l'UGTG, pour capter les mécontentements d'un certain nombre de Guadeloupéens, devant certains dysfonctionnements de notre société.
La société guadeloupéenne,  et les sociétés les plus enviées actuellement de par le vaste monde par ceux qui n'ont pas notre chance, n'est pas une société parfaite. Où une société parfaite existe-t-elle? S'il en existe une, qu'on me le dise, je m'engage à publier l'information.
Mais il y a chez nous des choses qui ne vont pas bien. Le Scrutateur n'a jamais dit le contraire.
Mais nos dysfonctionnements, qu'ils viennent de l'Etat, des élus politiques locaux, de certains groupes économiques antillais, nationaux, ou internationaux, peuvent être corrigés par l'action de ce que d'aucun appellent la société civile, car nous sommes dans un Etat de droit, une grande démocratie. Par des associations de consommateurs, résolues, organisées, soucieuses du bien commun.
C'est pour avoir cru que le LKP (Lutte contre la profitation, c'est à dire contre l'exploitation égoiste) était une telle émanation de la société civile que beaucoup se sont laissés manipuler en janvier février.
Mais le porte parole du LKP est M. Elie Domota, qui est en même temps secrétaire général de l'UGTG. Et l'UGTG, est une organisation politique d'extrême gauche, indépendantiste, dont les méthodes violentes, et subversives sont ( ne le sont pas assez, à dire vrai) connues.
C'est pourquoi nous avons, ici, entrepris très tôt, et quoiqu'il puisse nous en coûter, de dénoncer cette supercherie.
Nous reproduisons ci-dessous, le programme de l'UGTG de 2008, dont M. Domota est le maître d'oeuvre.
De quoi ouvrir les yeux des gens de bonne foi. Mais pas ... des autres. Tant pis pour eux. Le Scrutateur).





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

madeline 08/10/2009 03:46


bonjour, pouvez vous me dire de quand cet article date s'il vous plait?
merci.


Edouard Boulogne 08/10/2009 03:50


De mardi 6 octobre. Hier


toto de bahia 07/10/2009 20:31


Le syndrome Delgrés est a l'oeuvre dans les rangs des stratèges du LKP...Aprés l'épopée du carnaval ,les hommes sont subitement épris de doute...Delgresomota s'apprete a prendre la direction de
la casematte de matoubatualité ou il se fera sauter entouré de quelques uns...Tragique destin que celui des Revolutionnaires guadeloupéens,aprés l'épopée la déculottée.
.Nul n'échappe à son destin et le destin du peuple guadeloupéen est lié ad vitam eternaem au cas Delgrés.Je travaille a la rédaction d'un rticle sur le sujet


Zozor Météore 07/10/2009 20:15



On aura beau dire on aura beau faire, il y aura toujours des gens - et même au sein de l'administration du diocèse de la Guadeloupe - pour dire que le LKP est angélique, que ce sont des brebis au
milieu des loups (de la pwofitasyion). Il n'y a pas plus bête que celui qui ne veut pas réfléchir, il devient l'aveugle qui ne veut pas voir, le sourd qui ne veut pas entendre et l'escalade se
poursuit jusqu'à l'animal qui ne veut plus faire son examen de conscience. Il est évidemment plus facile d'oublier après. C'est sans doute ce qu'a fait une grande partie de ceux qui avaient porté
Hitler au pouvoir. Vous savez, là-bas, en Allemagne. Et c'est pareil à Haïti : personne n'a jamais entendu parler de Papa Doc ; pour la "mémoire", Duvallier est tout simplement un monstre et la
même mémoire s'est effacée lorsqu'il s'agit de se souvenir de la manière dont le monstre en question (le bon Papa Doc, médecin des pauvres) est arrivé au pouvoir. Heureusement, à la Guadeloupe,
nous n'en sommes pas encore là. Et puis M. Jégo n'est plus secrétaire d'État aux DOM-TOM.