Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République




Monsieur le Président de la République

Palais de l'Elysée

55, rue du faubourg Saint-Honoré

75008 Paris


Monsieur le Président,


Comme vous le savez, en début d’année la Guadeloupe a subit 44 jours de blocages du fait de l’action déstabilisatrice d’un groupe subversif ayant pour objectif l’indépendance de ce département français.


Vous savez aussi que ces 44 jours de blocages ont coûté et continue à coûter cher en terme de pertes d’emplois et de régression sociale. Il nous faudra probablement plusieurs années pour retrouver une situation qui avant la crise, allait plutôt en s’améliorant.


Or voilà que les mêmes activistes entendent à nouveau bloquer notre petit pays. Que ce soit dans des meetings tenus sur la place publique ou sur les radios indépendantistes, ils appellent à la rébellion. A cet effet, ils invitent explicitement leurs partisans à préparer du matériel, près de chez eux, dans le but, d’ériger des barrages dans les rues, sur les routes départementales et nationales afin que toute la Guadeloupe soit en arrêt total. Ces messages sont quasiment diffusés en boucle.


Depuis plus de trois semaines que perdure cette situation, nous n’entendons pas que les pouvoirs publics aient le moins du monde réagit.


Nous souhaitons donc savoir, Monsieur le Président, si le Gouvernement de la République et vous même avez été tenu informés de cette nouvelle tentative de déstabilisation et quelles mesures vous entendez prendre pour empêcher ces opérations de subversion sur cette partie du territoire de la République


Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes très respectueuses salutations.


Pointe-à-Pitre, le 29 septembre 2009

 


Amédée ADELAIDE

Président de
CSLR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

HELENE 01/10/2009 13:12


bonjour monsieur,
je vous encourage dans votre démarche,vous n êtes pas le seul à ne pas comprendre l'inanition de l'etat, il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire, comme une manipulation, et j'ai bien
l'impression que tant qu'il n'y aura pas de RESISTANCE ET RESISTANT on ne s'en sortira pas.
D'ailleurs, le lkp est une maladie dangeureuse,infiltrant l'organisation institutionnel de la guadeloupe, c'est une Mafia fonctionnariale organisée et structurée dans l'état. QUE POUVONS NOUS
FAIRE D AUTRES ?
Bon courage à vous,faites attention a vous et continuez a dire non


Christian-Bernard Vidal 30/09/2009 11:57



Venant ce jour d’envoyer à 22 Députés du groupe UMP une copie de la lettre
d’Amédée ADELAIDE Président de
CSLR, les priant d’évoquer ce fait au sein de l’Assemblée Nationale (lettre que j’ai trouvé dans ma boite aux lettres électronique) une façon comme une autre de prouver mon soutient aux Antillais
de bonne fois.