Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Philippe Chaulet, président de l'UMP-Guadeloupe.



Ce week-end, à St-Claude (Guadeloupe) M.Philippe Chaulet a été assez facilement élu président de l'UMP-Guadeloupe, en remplacement de madame Carabin, récemment démissionnaire, car elle est une femme de caractère.

La nouvelle n'est pas mauvaise si l'on se souvient que M.Chaulet, en 2003, avait clairement pris position contre le changement de statut pour la Guadeloupe voulu par Lucette michaux-Chevry, mais refusé par Chaulet, et Lurel, et surtout par 74% de la population guadeloupéenne.

Pourtant, nous devons rester prudents. D'abord parce qu'en politique, on assiste à des retournements parfois, qui déconsidèrent la chose politique; ensuite, parce que la confiance des Guadeloupéens conscients à l'égard de la politique outre-mer du président Sarkozy est, disons modérée.

Peut-on présider le parti du président de la République et critiquer sa politique?

Donc, wait and see!

Mais que tous, et l'UMP-Guadeloupe comme les autres sachent bien que les Guadeloupéens ne se laisseront pas plus abuser qu'en 2003, et que lors de toutes les élections à venir, referendum éventuel, régionales ou autres, leurs suffrages, les nôtres en tout cas n'iront qu'à ceux qui camperont fermement sur le principe du maintien de la Guadeloupe dans la France dans le cadre de l'article 73 de la constitution.

Quoiqu'il en soit, je dis, aujourd'hui, "bonne chance M. Chaulet".

Marc Decap.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

toto de bahia 21/09/2009 19:02

Les symboles comptent autant que les hommes en politique: 69 voix, une pipe!

Edouard Boulogne 21/09/2009 19:41


Allons! Allons! Toto! Sois sage!