Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Brice Hortefeux : l'arroseur arrosé. 

  Brice Hortefeux ( avant sa cure d'amaigrissement).



 [ Il y a quelques jours le ministre de l'intérieur soucieux de se disculper de tout antiracisme ( le mot qui tue...selon l'origine de celui qui se  permet la moindre "incartade") commettait une triste injustice en rayant des cadres de la préfectorale le préfet Paul Girod de Langlade.
Le voilà aujourd'hui victime du syndrome de l'arroseur arrosé ( célèbre petit film des débuts de l'histoire du cinéma muet).
En effet lors d'une pause de l'université d'été de l'UMP, M.Hortefaux a été filmé aux côtés d'un jeune militant arabe de l'UMP, Amine, et de plusieurs militants de bas de ce parti, et quelques personnalités dont Jean-françois Copé. L'athmosphère était bon enfant.
A un certain moment le ministre parle de ces gens qui seuls, sont parfaits, mais dont le comportement en groupe est problématique. Il s'agissait des Auvergnats, dont il fait parti.
Mais aux côtés du ministre, il y a avait le jeune arabe.
L'amalgame est vite fait, et aussitôt, le film de l'"évènement" fait le tour du monde sur internet. Le ministre est qualifié de "raciste"anti maghrébin.
La gauche s'enflamme et demande sa démission.
On serait tenté de parler de justice immanente, et de se réjouir, s'il ne s'agissait pas d'une manifestation de plus des lobbyes antiracistes ( en réalité anti français), qui met en péril l'existence même de la France, de façon sournoise, et oblique.
En voiture, où j'écoutais France Inter, (à cause de l'émission de Frédéric Lodéon), j' entendais même une personnalité de gauche préciser qu'il ne s'agissait pas dans les propos ministériels de propos anti auvergnats, mais de propos anti arabes, et relevant donc du racisme. Et d'appeler à une plainte du MRAP, et de SOS-Racisme; comme si l'on pouvait, en revanche attaquer à volonté ces "souchiens" d'auvergnats.
O tempora! O mores!
Rentré chez moi, je m'apprétais à traiter de cette affaire sur le ton humoristique, quand j'ai reçu le courriel ci-dessous, qui m'en dispense avantageusement.
Jean Naymar]. 



Hé oui ! dès lors que ces messieurs ont fixé eux-mêmes la règle du jeu, il est difficile de ne pas se sentir invités à y participer : c'est ce que fait la gauche tant aimée de ces messieurs, depuis hier soir, et en abondance aujourd'hui. Comment ? En "l'ouvrant" abondamment (n'est-ce pas l'ouverture tant souhaitée) pour renvoyer à M. Hortefeux ses propres crottes à la figure. Regardez comme c'est dit gentiment. Mais il ont la tête tellement dure, en face !!!!!

Début du message réexpédié :


                                                                                                          Paris le 11 septembre 2009
 
 
Bernard Antony, président de l’Agrif, communique :
 
 
Au Japon, Mr Brice Hortefeux, ridiculisé, devrait se faire hara-kiri. Chez nous, pour le moins, qu’il démissionne ! L’Agrif envisage de le poursuivre pour racisme anti-auvergnat.
 
Il y a quelques semaines, au mépris de toute prudence, le ministre de l’intérieur Hortefeux jouait les boutefeux contre le préfet Paul Girot de Langlade qui se serait rendu coupable de quelques mots à connotation raciste. Mr Hortefeux, sans attendre les résultats d’une enquête impartiale, sans entendre le préfet, se joignait au lynchage médiatique et des organisations subventionnées de la soupe antiraciste.
D’abord suspendu, le préfet était ensuite mis à la retraite.
Voilà que Mr Hortefeux est désormais dans la situation de l’arroseur arrosé, subissant à son tour, sans qu’on puisse vraiment le plaindre, un lynchage analogue à celui du préfet et pour motif semblable, à savoir quelques mots anodins qu’on ne devrait même pas relever dans un pays de liberté.
Mais hélas, la police de la pensée est partout, son inquisition traque les moindres écarts à l’encontre de l’idéologie du politiquement correct ; elle recherche les mots qui peuvent perdre même les ministres.
Les amis de Mr Hortefeux s’indignent. Comme si ce n’étaient pas leurs gouvernements qui ont mis en place les tchékas du soi-disant antiracisme, qui ont notamment installé la Halde avec Jacques Chirac et n’ont cessé de la renforcer sous Nicolas Sarkozy. Aussi après avoir hurlé avec les chacals contre le préfet Girot de Langlade, Brice Hortefeux, désormais totalement ridiculisé, devrait se faire hara-kiri.
Il doit pour le moins démissionner et pourrait consacrer une heureuse retraite à la méditation des bienfaits des manipulations de l’antiracisme.
 
PS : Les développements médiatiques de l’'affaire nous apprennent ce vendredi à 13 heures que selon ses amis de l’'UMP les propos de Mr le ministre Hortefeux auraient porté en fait sur les dangers dans l’'UMP d’un trop grand nombre d'’individus d’'origine auvergnate. Comme si cela était moins grave que de craindre un trop grand nombre de magrébins ! Si cela s'’avérait, il s'’agirait à l’'évidence d’une manifestation de racisme anti-auvergnat, donc d’'une forme particulière de racisme anti-français.
D'’ores et déjà, saisie par ses adhérents auvergnats, l'’Agrif étudie avec un de ses avocats l’'éventualité de la plainte qui pourrait s’imposer.
 
 
70, bd Saint Germain 75005 Paris – 01 40 46 96 31- agrif@wanadoo.fr

70, Bd Saint-Germain
75005 Paris
01 40 46 96 31

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

renaud dourges 13/09/2009 00:32

mr hortefeux n'a jamais admis l'intégration quand il était ministre de l'immigration nombre de journalistes, pas forcément de gauche, loin de là, ont observé qu''il ne comprenait pas que lorsqu'il demandait à des jeunes de 2ème ou 3ème génération  "d'où venez vous ?" certains lui répondent Paris lyon ou Marseille au lieu de citer un pays africain

Christian-Bernard Vidal 12/09/2009 12:09

Sarkozy, OBAMA, le Préfet coordinateur pour l’outre mer, maintenant c’est Brice Hortefeux, qui sera la prochaine victime des journalistes en manque de sujets ?
Il y en a bien d’autres, mais chacun se rend compte qu’à chaque fois la réalité est déformée, les propos de Sarkozy sur les jeunes voyous des banlieues, et qui s’adressaient uniquement aux délinquants, ont été généralisés dans le but de détruire la réalité des faits, concernant Obama là aussi la presse à scandale a déformée la réalité alors qu’il était plutôt préoccupé par sa voisine noire et probablement son interprète en langue portugaise. Le Préfet de la Réunion qui a quelque peu dérapé suite à un énervement dut à la situation du moment, maintenant c’est au tour du ministre de l’intérieur ! Je précise que le principal intéressé ne s’est pas offusqué des propos de Brice Hortefeux bien au contraire il est même énervé par l’ampleur et la disproportion des faits rapportés par la presse à scandale.     
 
En ce qui me concerne, « cela sent la vengeance, » c’est, « l’arroseur arrosé ! » Ce qui est déplorable, c’est le fait qu’Hortefeux ait agit un peu trop vite concernant les propos du préfet et sous la pression médiatique, Hortefeux a oublié un principe fondamental et Démocratique à savoir : nul ne peut être condamné ou reconnu coupable tant qu’il n’a pas été jugé
 
Je vous livre ce qui m’a valu une volée de bois vert de la part du journal l’Express :
 
Pour quelques paroles dans le cadre d’une plaisanterie, certains médias en manque de sujets font la chasse aux sorcières et aux vilaines langues, mais…
 
Que pensez-vous des paroles de Mitterrand, lors de la Présidentielle de 1988 en plein face à face ou, il accusait non sans rire Chirac et ses amis de droite d’avoir laissé rentrer trois millions d’étrangers en France. Que pensez-vous des propos de Rocard lorsqu’il a dit que la France ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. Dans le fond il faut bien que les journalistes salivent sinon leur métier est monotone. Il serait plutôt grand temps qu’ils arrêtent leurs conneries (pardonnez-moi d’être vulgaire mais je me dois d’être clair)
 
La polémique étant devenue un mode et une façon d’expression chez les médias, ainsi que chez les politiques, surtout dans les rangs de l’opposition, qui en font leur arme de guerre, dans le seul but de focaliser la population.
 
La réponse de l’Express étant : les journalistes font leur métier quand à mes propos ils étaient insultants pour eux ! En clair les journalistes ont le droit de dénigrer les personnalités, voire de les salir mais vous n’avez pas le droit de leur faire des reproches
 
Une chose est sure et je ne suis pas le seul à le penser, même la Télévision en parle, la presse est en train de perdre toute crédibilité.    

toto de bahia 11/09/2009 21:04

Mefiance,Rien d'anodin en politique!Il s'agirait d'une tentative d'OPA sur le FN cela ne me surprendrais nullement."L'esprit tordu"(je cite de villepin) attaché a l'objet de son seul désir d'"abus de pouvoir"(écrit par bayrou) a démontré sa rouerie politicienne.

Claude HOUEL 11/09/2009 20:42


BRICE et PAUL même combat !
 
De la Démocratie par le bon exemple : Par principe de précaution et pour éviter la ire des communautaires et des gauchistes BRICE avait cru bon de débarquer PAUL, fidéle serviteur de l’Etat pas assez « réservé » dans ses devoirs.
Aujourd’hui , clin d’œil d’un destin malicieux, BRICE se met dans la même situation.
Qu’il soit coupable ou innocent n’a aucune importance , ils ont été immédiatement mis dans le même sac car ils ont contrevenu au parler correct imposé par la paranoïa ambiante.
Ne reste que deux solutions :
-       BRICE  doit démissionner  et s’employer à se « blanchir » des accusations qu’il juge fausses.
-       Soit rester en démontrant le lynchage médiatique mais dans ce cas il faut réintégrer PAUL car le brave peuple ne comprendrait pas.
Vu la pauvreté des arguments de sa défense selon laquelle il parlait des auvergnats ,dont tout le monde connaît la capacité de nuisance en groupe, il est mal parti.
Cela étant il faut bien reconnaître que l’humour gaulois est mort : il ne faudra plus jamais se moquer de son prochain,même avec son accord et même avec sans arrière pensée.
Il faudra rester bien sérieux avec les bretons,les auvergnats,les corses,les arabes,les antillais,
les parisiens,les souchiens,les exo et les endos,les noirs,les blancs,les jaunes, bref avec tout le Monde.
Probablement qu’il faudra également bannir l’autodérision car on ne sait jamais.
Bref cela promet un bel avenir.