Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne


  (ci-contre l'image de "Big Brother" dans le magnifique et prophétique roman de Georges Orwell : 1984).

Internet : Attali contre la censure

21/08/2009 – 8h00
PARIS (NOVOpress) –
Face à la grogne générale, sarkozy a maintenu son projet de loi, HADOPI, de contrôle d’Internet. Il propose même avant même que cette première loi rentre en application qu’une seconde loi, encore plus liberticide, Loppsi 2, soit votée dans la foulée. Devant cet entêtement, Jacques Attali s’est senti obligé d’intervenir dans les colonnes de Libération pour tirer à boulets rouges contre Sarkozy, qui lui avait pourtant demandé un rapport portant notamment sur le sujet début 2008. Et il faut bien en convenir, il n’est pas tendre avec lui.
Il précise d’emblée qu’HADOPI « ne servira à rien» , et va plus loin en évoquant la prise de position de Sarkozy pour les majors en des termes à peine voilés :
« Il y a une cohérence. Celle de défendre quelques vedettes politiquement très visibles, mais qui ne représentent rien. Et qui, si on y réfléchit bien, sont surévalués au regard de leur utilité artistique, pour ne pas parler de leur utilité sociale. Ils ne représentent pas la véritable créativité française.

Il est très important que le gouvernement choisisse son camp. Les artistes, en tant que tels, devraient être défendus par les pouvoirs publics, ce qui n’est pas le cas. Pour le moment, il semble avoir choisi le camp des majors et de quelques artistes liés aux majors» .Surveillance de l'internet
Plaidant toujours pour la licence globale, une formule de paiement de forfait qui permettrait à l’internaute d’accéder à un contenu multimédia quasi illimité.
Et de poursuivre : « (Mais) il ne faut pas que ça ne soit pas le beurre et l’argent du beurre. C’est-à-dire la rémunération en plus de la censure par Hadopi. Mais bien à la place» .
Seule différence que personne ne veut ou ne semble voir, HADOPI comme LOPPSI, instaurent un système de contrôle d’internet en plus de défendre les intérêts des multinationales de la musique et du film, l’un dans l’autre il ne s’agit peut être pas seulement de défendre seulement les seuls intérêts des Majors mais aussi de mettre en place des systèmes de surveillance, pour nous protéger de nous mêmes, bien sur !


[cc] Novopress.info, 2009, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[
http://fr.novopress.info]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article