Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une semaine à la loupe ( 11/08/09) : La Pub sur Internet, par Henri Pauvert.



1. 
Les Français n’aiment pas l’€.


Plus d'un Français sur deux estime que la mise en circulation de l'euro en 2002 a été "une mauvaise chose", notamment pour les prix. 46% pensent que le remplacement du franc par l'euro le 1er janvier 2002 a été une bonne chose.


2.
Comment évolue la pub sur Internet avec la crise ?


La publicité sur Internet s’est ralentie passant d’une croissance à deux chiffres à une progression à un chiffre. Cependant certains formats et certains annonceurs sont plus touchés que d'autres. Les investissements sont beaucoup plus en retrait dans les secteurs exposés à la crise comme le high-tech, la finance, et dans une moindre mesure, le tourisme. On constate aussi que la recherche de la performance a plus que jamais le vent en poupe en ce qui concerne la communication publicitaire. Le principal canal reste les moteurs de recherche. Les annonceurs se tournent en effet de plus en plus vers la facturation au clic qui permet de mieux contrôler le retour sur investissement. Mais il y a en revanche une forte pression sur facturation qui se fait en fonction du nombre de visites. La pub sur téléphone mobile reste encore un secteur naissant qui reste cependant encore dynamique. La croissance s'explique en grande partie par le développement des smartphones, dont l’iPhone, qui permettent de recevoir des messages publicitaires, ce qui est peu le cas pour les téléphones standards. Les perspectives de croissance restent positives sur ces marchés car Internet profite à la fois de son statut de média de crise et du potentiel d'avenir qu’il représente.


3.  
Le tramway repart à la conquête du pavé de nos grandes villes.


La première ligne du tramway parisien fut inaugurée en 1855 entre la place de la Concorde et Sèvres. La dernière à rouler reliait la porte de Saint-Cloud à la porte de Vincennes et a fermé en 1937 ! Le tram a été créé à la fin du XIXème siècle et est mort au milieu du XXème,  trop dangereux au dire des pouvoirs publics ! Aujourd’hui, on découvre que c’est un "moyen
de transport moderne, écologique et efficace", emblématique du Paris du XXIème siècle et c’est une victoire pour le maire de Paris, Bertrand Delanoë. À raison de 4 minutes entre deux rames aux heures de pointe, le Tram doit transporter quotidiennement quelque 100.000 voyageurs. Chaque rame peut accueillir 304 personnes et contrairement à la plupart des trains, bus et métros, le Tram est accessible à toutes les personnes à mobilité réduite, les handicapés, mais aussi les parents avec des poussettes, ou tout simplement, les voyageurs munis de bagages volumineux. Il est beaucoup moins cher qu'un métro, mais beaucoup plus coûteux qu'un bus qui circulerait en site propre. Le tramway permet, toutefois, de transporter plus de voyageurs que le bus et la prévision de trafic risque d'être vite dépassée. Toutes nos grandes villes se dotent de son Tram. Notre société montre que l’on passe son temps à créer, détruire puis reconstruire !


4. 
Peut-on postuler quand on n'a pas "le profil" ?


Vous avez l’impression que cet emploi est fait pour vous, mais l’annonce publiée est bien dissuasive car vous n’avez pas encore atteint le nombre années d’expérience requises et vous n’êtes pas diplômé d’une grande école : Que faire, tenter votre chance ? Plusieurs raisons justifient de répondre tout de même à une offre pour laquelle vous ne réunissez pas tous les critères de sélection. 1. Certains secteurs sont en pénurie de candidats. 2. Il est possible de parvenir à séduire le recruteur, malgré vos prétendus handicaps. 3. Les entreprises sont parfois prêtes à oublier le recrutement du"mouton à cinq pattes" pour accueillir une personne qui ne correspond pas exactement au profil recherché. 4. Evitez les cabinets de recrutement qui sélectionnent les candidats selon un cahier des charges très précis auxquels ils ne peuvent déroger.5. Tentez votre chance partout où les recruteurs sont aussi des opérationnels car ils s’accordent un peu plus de souplesse dans l’examen des candidatures. 6. "Chiadez" votre lettre de motivation car elle jouera un rôle essentiel dans l’argumentation que vous présenterez pour démontrer que vous êtes fait pour le poste. 7. Enfin, sachez que les recruteurs apprécient de plus en plus les qualités comportementales des candidats, comme l’autonomie, le sens relationnel et le dynamisme. Bonne chance dans votre recherche, car vous êtes le meilleur !


5. 
Une révolution dans le domaine du stockage : les SSD.


Le SSD, pour Solid State Disk ou mémoire flash gagne petit à petit en capacité, au point d'être capable de rivaliser avec les disques durs. Etant très compacts, les SSD sont d'abord apparus sur les ordinateurs portables et sont capables de rivaliser avec les disques durs. Contrairement à ces derniers, les SSD sont uniquement composés de semi-conducteurs et ne contiennent aucune pièce amovible. Ils sont donc totalement silencieux. De plus le temps de réponse est quasi nul car il n'y a aucun temps de latence dû à un système mécanique : Le SSD est 150 fois plus rapide que le disque dur. De même, le débit des SSD est en hausse constante en lecture et en écriture, avoisinant la vitesse des meilleurs disques durs actuels. Cependant les SSD ont deux défauts majeurs : leur capacité limitée et leur prix. Donc le disque dur reste beaucoup plus intéressant avec un excellent rapport vitesse-prix. Mais les prix des SSD vont forcément chuter dans les prochaines années, ce qui propulsera cette technologie sur le devant de la scène. La loi de Moore n’est pas prête à disparaître…


6. 
50% des Français vivent avec moins de 1.500 € par mois !


L’Insee a publié en juillet les premiers résultats de l'enquête Revenus fiscaux et sociaux pour 2007. Le niveau de vie médian d'un ménage français se situe à 1.510 euros par mois. Ce qui signifie que la moitié des Français se situe au-dessus et l’autre moitié en dessous de ce seuil. La notion de niveau de vie intègre l'ensemble des revenus fiscaux et sociaux. En termes d'écarts de revenus, 10% des ménages les plus modestes ne dépassent pas un niveau de vie de 834 euros par mois. Plus inquiétant est le taux de pauvreté qui ne diminue pas et s’établit à 755 euros. Le seuil de pauvreté utilisé comme référence dans les comparaisons internationales s’établit à 910 euros par mois et concernait un peu plus de 13% de la population en 2007. Ainsi, plus de 8 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté. Que pouvons-nous en conclure ? Depuis les années 80, la gauche n’a cessé de créer des aides sociales qui n’ont pas réduit le seuil de pauvreté des Français. Le RMI, la CMU et j’en passe ne changent rien puisqu’il y a toujours plus de pauvres. Ne serait-il pas plus judicieux et plus positif de viser à donner plus d'autonomie et un travail aux gens plutôt que de continuer à développer l’assistanat et la solidarité.


7. 
En vacances Ségolène se lâche…


La présidente de la région Poitou-Charentes a dénoncé le "chantage immoral" et "l'irresponsabilité" du gouvernement à propos d'un contentieux sur le financement de la ligne LGV Sud Europe Atlantique. La responsable socialiste a écrit au Premier ministre que "l'Etat, qui gère mal, a les caisses vides et rançonne la région, qui gère bien et n'a pas les caisses vides", oubliant fort à propos qu’elle a participé, en son temps, à vider les caisses de l’Etat avec ses amis quand elle était au gouvernement. Madame Royal qui semblait s’être calmée après la déroute des européennes repart de plus belle à la conquête des médias. Ce qui est évident, c’est que Madame Royal semble plus douée pour la créativité sémantique que pour l’inventivité économique !


Henri Pauvert.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christian-Bernard Vidal 12/08/2009 11:33

Pas de vacances pour la Royale !
Pourquoi changerait-elle ? (il faut l’excuser !) Elle est comme cela et elle n’a pas envie de changer. Tant qu’elle trouvera des couillons pour lui faire de la publicité, elle n’a aucune raison de s’arrêter. Les critiques quelle porte sur la gestion de l’actuelle Législature font partie de son programme post électoral en oubliant que ce n’était pas folichon son passage dans les différents gouvernements ou elle n’était qu’une (sous ministre selon les propos de sa copine détestée Martine) le projet de LGV existe depuis longtemps il n’est pas le seul fait de l’actuelle Législature mais est du ressort des Régions concernées. Ce qui est de notoriété, le fait est bien connu, chaque fois ou un projet est lancé, la Région Charente-Poitou a la mauvaise habitude de trainer les pieds lorsqu’il faut mettre la main au porte monnaie. Cette Région est pire que l’Oncle Picsous. Ce n’est pas peu-dire