Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Guadeloupe : Vers l'autonomie?




Sur l'avenir institutionnel de la Guadeloupe, voici le communiqué de l'agence France Presse. On voudra bien se reporter à mon récent article : "Etats Généraux de l'outre mer : La Guadeloupe rend ses propositions".
Ce qu'il faut obtenir, c'est que rien ne puisse être décidé sans avoir eu recours, comme en 2003, à un referendum.
Comme me l'écrit un ami très versé sur les questions institutionnelles " En 2009-2010,au lieu de l'égalité dans une France décentralisée,

  il sera proposé à nos élites un  statut  moderne de colonie parfumé à la responsabilité sans moyens ni audit financier préalable
Un statut officiel de mendiants et de courtisans pour nos élus, en dehors du nouvel espace de solidarité  territoriale nationale imposé par la construction européenne et la mondialisation".


Communiqué de l'Agence France Presse.

 

"Le renforcement de l’autonomie" de la Guadeloupe a été recommandé par les ateliers locaux des états généraux de l’outre-mer, convoqués par Nicolas Sarkozy et réunis de fin mars à début juillet après une crise sociale sans précédent, selon la synthèse des propositions qui vient d’être rendue publique.

Ces ateliers ont été boudés par le porte-parole charismatique, Elie Domota, du collectif LKP qui avait conduit une grève générale de 44 jours dans l’archipel.

L’atelier "gouvernance" des états-généraux s’est notamment prononcé pour la fusion du conseil régional et du conseil général.

Une nouvelle assemblée serait élue sur la base d’un scrutin uninominal à deux tours et assistée de deux conseils consultatifs.

L’atelier sur la gouvernance n’a pu tenir compte de la demande du congrès des élus départementaux et régionaux d’un délai de 18 mois, accordé par M. Sarkozy lors de son déplacement fin juin aux Antilles, pour formuler leurs propres propositions.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article