Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Punch amer!.



Décidément le petit  (au sens figuré) auteur du gros canular "LKP c'est le bon Samaritain", canular dont une autre variante "LKP c'est  Guadeloupe, et  Guadeloupe c'est LKP" n'est pas sans rappeler de tragiques circonstances historiques (1940 : Cardinal Gerlier : " Pétain c'est la Fraénce! Et la France...c'est Pétain!), doit commencer à se mordre les pouces, à défaut de faire pénitence.
Car les conséquences de la dérisoire tragi-farce de janvier-février dernier (il est vtai : période carnavalesque!)  se font sentir de plus en plus durement aux Guadeloupéens, particulièrement aux moins bien pourvus.
Lisons plutôt cet articulet du Canard Enchaîné. ( Canard enchaîné n° 4823 du 03/06/2009).



Punch amer

"Ces deux statistiques, connues par la seule administration du Trésor, ont semé une belle panique à Bercy. A la Guadeloupe et à la Martinique, au cours du premier trimestre, les recettes d'octroi de mer - les taxes sur les importations qui financent principalement les conseils généraux et régionaux - ont baissé respectivement de 43% et 47%. Une chute due aux blocages des deux îles à l'occasion des grèves générales.
Pour tout arranger, lesdits conseils généraux et régionaux ont multiplié, dans le même temps, les engagements pour financer les hausses de salaires et les baisses des prix. Et les factures commencent à arriver.
"Plus de dépenses et moins de recettes, la situation des finances locales dans les DOM est telle, se lamente un haut fonctionnaire du Trésor, qu'il va falloir que l'Etat ouvre largement sa bourse pour combler ces trous."
Comme si c'était les seuls trous à "combler".









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nithila+Mireille 15/06/2009 22:13

AÏe,aïe !Je sens venir la hausse de nos impôts locaux .

Antoine de Panou 15/06/2009 17:36

Et dire qu'il se trouvera toujours un certain nombre de minus pour contester l'évidence : à savoir qu'on ne peut pas casser une machine et lui demander de fonctionner après. Or, c'est la logique LPK, qui n'est autre que la logique UGTG, c'est-à-dire la logique de démolition des indépendantistes pour qui la haine de la civilisation qui a donné naissance à leur "pays" est un levier suffisant pour assurer des lendemains qui chantent. Rappelons que la vanité des indépendantistes (quoique très abondante) n'est en aucun cas une matière première suffisamment marchande pour assurer au peuple gwradloupéyen la prospérité auquel on voudrait le faire croire qu'il pourrait revendiquer...