Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Comment peut naître le terrorisme. 



Eric E.G. NOGARD

                                                        Fort-de-France, le 22 Février 2009

 

Déséquilibre de Territoire, Ou, Comment peut Naître le Terrorisme.

 

 





C’est surprenant, mais c’est comme ça : Le Terrorisme peut naître d’un déséquilibre de Territoire.

 

Et ce Terrorisme est naturellement propre à engendrer la Dictature, avec tous ses excès : Milices de Justiciers, Macoutes, Ratonnades…

 

Tout simplement pour en venir à notre grève du 05 Février 2009, qui en fait est un Collectif de Grèves à Géométrie extensible.

 

Que nous nous limitions à son premier volet, la Grève des Prix, pour la Cause du Pauvre.

 

Juste, Bonne et Légitime, elle a été unanimement entendue et gagnée pour le bonheur du Pauvre comme du Riche, par notamment l’attribution de 20 % de réduction sur le prix de CENT produits de PREMIERE NECESSITE.

 

Attribution Consentie par le POUVOIR UNIVERSEL à travers son EXECUTIF ELU, donc par son GOUVERNEMENT.

 

Match gagné par le pouvoir syndical qui mérite un grand BRAVO dans l’exercice de son pouvoir, dans son Territoire : l’Interpellation en cas d’irrégularité ou d’injustice.

 

Dès lors devraient se mettre en branle et sans défaillance, et sans carence les autres Pouvoirs, et dans leurs Territoires respectifs : le Politique Elu, l’Administratif et le Judiciaire ainsi que leurs Services.

 

Faute par eux d’y parvenir, c’est l’occupation ANARCHIQUE de tous les TERRITOIRES, c’est ça le Terrorisme naissant.

 

Un TERRORISME SYNDICAL nous menace :

 

  • Faute par le Pouvoir Syndical de s’en tenir à son Territoire, à savoir l’interpellation en cas d’Irrégularité ou d’Injustice.

 

  • Faute par les autres Pouvoirs d’occuper le leur comme il convient.

 

En BREF.

 

Le Pouvoir Syndical a pour Prérogative l’INTERPELLATION.

 

Il n’a et ne doit avoir :

 

Ni Pouvoir d’Administrer, Ni Pouvoir d’Exécuter, Ni Pouvoir de Juger,

 

NI CELUI DE GOUVERNER.

 

Sans la mise en danger de la DEMOCRATIE.

 

Sans risque de TERRORISME avec ses COROLLAIRES.

 

Eric E.G. NOGARD

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HALLEY 10/06/2009 12:14

Les arguments de Monsieur Eric NOGARD sont l'évidence même.Jean-Claude HALLEY