Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Un test décisif : êtes-vous raciste? 



Information RCI de ce matin 25 mai 2009 : Selon certaines entreprises de déménagement nombreux seraient nos compatriotes métropolitains à quitter la Guadeloupe, suite aux évènements de ces derniers mois.

Et parmi eux, même les retraités, même ceux qui avaient choisi la Guadeloupe pour y vivre le reste de leur âge, et peut-être y mourir.

Pourquoi ces départs?

Parce qu'ils en ont assez, parait-il, des grèves incessantes, et d'un certain racisme hypocrite, justifié par des faux-culs du genre Tartuffe ( cf notre article Tartuffe, hérault de l'Eglise en Guadeloupe!).

Manifestement ces compatriotes, sur le départ, n'ont pas vécu les évènements du premier trimestre comme une parabole évangélique, celle du "bon samaritain" ( le LKP) venant au secours d'une Guadeloupe mourante au bord du chemin après avoir été mise à mal par.... par qui au fait monsieur Tartuffe? Domota au moins, lui et ses macoutes, ont osé dire "ce sont les békés, les blancs, les allogènes".

Ce n'est pas vrai, mais ils ne se sont pas abrités, eux, derrière une certaine "pieuse" fraude, une mensongère  langue de bois méprisable (et blasphématoire quand elle se fait é-clé-sias-tique!!!Pouah!).

En tout cas le résultat est là. Et si les Guadeloupéens ne sont pas tous racistes, très loin de là, leur île, notre île, est désormais, et pour longtemps marquée.

Mais voici le test :

Si en écoutant l'information RCI , "les métropolitains s'en vont", vous avez dit "bon débarras, ou crié "an kyou a yo!", c'est que vous l'êtes, cher compatriote! Eh oui, même ( et peut-être surtout)  si vous êtes membre de la "Ligue des dwas de l'homme", ou de SOS-Racisme.

Ou mieux de la JOC (c'est très tendance!).

Mais si nos compatriotes sur le départ m'avaient consulté, je leur aurais déconseillé de partir.

La Guadeloupe n'est pas favorable à une purification ethnique (sauf une minorité d'imbéciles et/ou de fanatiques inconscients. Elle se connait trop bien. Où, en effet commencerait, et où s'arrêterait ladite "purification"? (Cf notre article récent "Qui est Guadeloupéen"?).

La Guadeloupe n'est pas ce que l'on peut croire actuellement.

Il ne faut pas confondre la mer et certaines écumes, un peu sales!

Marc Decap.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

toto de bahia 27/05/2009 13:19

J'ose esperer qu'ils se trompent en quittant comme cela le pays,dans le cas contraire ils m'auront  devancé!

Claude HOUEL 26/05/2009 16:01

Le nombre de départs de métro est une statistique et pas un sondage.le motif du racisme est une conclusion de journaliste et pas le résultat d'un sondage.Il est probable que les motifs de départ sont multiples.Il n'y a pas plus de racisme ici qu'ailleurs et que pense même qu'il y en a moins.Je vis ici depuis bientôt cinquante ans et je n'ai JAMAIS été victime de racisme et ce n'est pas qu'une question de probabilité.Il est évident que certains métropolitains ont essuyé des propos racistes,concrétement.Mais il ya beaucoup plus de perception du racisme à travers ,par exemple l'emploi du créole,non compris et considéré comme langue de combat à travers les média.Les raisons réelle des départs se situent,probablement, à un autre niveau:Sur le plan économique l'horizon semble bouché.La situation se dégrade de jour en jour et personne ne sait quand cela s'arrêtera.On ne bati pas un avenir professionnel sur de telles bases.Sur le plan institutionnel,l'horizon n'etant pas clair,le spectre de l'indépendance n'incite pas à l'optimisme.Sur le plan social le chomage récurant,surtout au niveau des jeunes ne laisse pas augurer un avenir radieux.Il s'agit donc d'un ensemble de perceptions, dans lequel le racisme perçu ne serait qu'un élément,qui explique le choix de certains de partir.Il est probable que dans un avenir proche des antillais,toutes couleurs confondues fasse le même choix.Ce serait regrettable car l'avenir n'est jamais joué tant que nous n'avons pas essayé de relevertous les défis.

renaud dourges 25/05/2009 18:30

désolé de ne pas sombrer dans l'angélisme mais un racisme non pas anti blanc mais anti tout ce qui n'est pas guadeloupéen est en progression il concerne aussi des originaires d' Afrique ou de pays limitrophes depuis plus d'un mois des questions sont posées pour "délit de faciès" et pas seulement par curiosité "bienveillante" mais pour conclure par la rengaine "gwadlup c pays en nous pas pays en vous" si on ne continue sur les antennes de laisser le fol demota affirmer que la TOTALITE de la population de guadeloupe était derrière le LKP, nous saurons ici ce qu'est la resucéee du duvaliérisme