Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Aveuglante lumière Elkapiste au Conseil général de Basse Terre.

 (Non ce n'est pas l'incendie du Reicshtag, mais seulement, si j'ose dire, une vue des effets collatéraux du Elkapisme en Guadeloupe en février 2009).


Ce 7 mai 2009, devait se tenir au Conseil général de Basse Terre une réunion du Congrès ( Conseil Général + Conseil Régional).

Nos élus devaient y palabrer au sujet d'une éventuelle évolution statutaire de la Guadeloupe.

Pourtant la population déjà consultée sur ce sujet en 2003 avait répondu par un "NON" à 75
%  au passage de la Guadeloupe à l'autonomie dans le cadre de l'article 74 de la Constitution de la Vème République.

Mais nos élus frustrés de la perte des avantages (pour eux) en pouvoirs et en prébendes qu'ils avaient envisagés, ne décoléraient pas et avaient saisi l'opportunité des troubles sociaux en cours depuis le 20 janvier dernier pour tenter de remettre le projet autonomiste en chantier. D'où la tenue dudit congrès, où force palabres étaient attendues.

On est démocrate où on ne l'est pas!

Les palabres ont eu lieu. Mais elles n'ont pas été celles qu'escomptaient M.Gillot et ses compères.

En effet, dès treize heures, le palais du Conseil général étaient envahi par les hordes du LKP, qui vociféraient encore à 17h30, en l'absence de toute représentation parlementaire.

Ce à quoi nous avons assisté, c'est au spectacle de ce que deviendrait la Guadeloupe si les trop nombreuses dupes du LKP n'ouvraient pas enfin les yeux sue la réalité de la tragi comédie du carnaval politique qui se déroule sans relâche, et sans souci du ridicule, dans notre île depuis un trimestre.

Ces débordements macoutistes et facistes se produisent alors que la Guadeloupe est encore un département français, et que des forces de l'ordre sont là, qui pourraient intervenir pour garantir le maintien de l'ordre public, si on leur en donnait l'ordre.

Si je croyais davantage aux bonnes intentions et  à l'intelligence politique du gouvernement je penserais que le laxisme préfectoral en matière de maintien de l'ordre est voulu pour permettre aux Guadeloupéens naïfs de prendre conscience, par une dure expérience de la véritable nature du LKP, qui n'est pas un mouvement de revendication sociale, mû par un désir de justice comme l'affirme Elie Domota ( "Nou pa ka fè politik", etc) mais une vraie tentative de subversion politique, indépendantiste, menée par... le même Domota, mais cette fois en tant que secrétaire général du syndicat extrémiste UGTG.

Quoiqu'il en soit, il me semble que pour ceux qui ne refusent pas de VOIR, une grande lumière a jailli, ce jour, au Conseil général de la Guadeloupe, envahi par la subversion.

Tout récemment trois prêtres indépendantistes dont l'administrateur diocésain Jean Hamot, dans une réunion publique et d'ailleurs partiellement diffusée sur RFO Guadeloupe ont prétendu voir dans l'action du LKP l'action de l'Esprit Saint (sic!!!).

N'étant pas un faux cul, je ne prétendrai pas, moi,  que les fureurs de ce jour des macoutes elkapistes étaient l'oeuvre d'un esprit quelconque.

Mais je me réjouis que la frénésie de ces gens là concourt, comme il faut l'espérer, à ouvrir les yeux et les oreilles ( Wouvè ziés, wouvè zoreils!).

En attendant le réveil, et pour ceux de nos lecteurs, "catholiques" pleins de scrupules qui ne se sont pas encore résolus à couper les vivre à une équipe  cléricale sans foi et sans honneur, mais passablement simoniaque je propose de payer leur dîme dans cette monnaie dont vous avez, ci-contre, l'effigie, avant qu'elle soit dévaluée.
Ce qui, semble-t-il ne saurait tarder.

Marc Decap.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZIEUCRABLA 10/05/2009 00:32

De radio BOIPATATE, notre bien connu ZIEUCRABLA apporte sa REPONSE
 
ZIEUCRABLA dit :
 
TITIME BOIS SEC
 
Vous avez bien demandé quel devenir s’offrirait à la Guadeloupe…
 
De nos jours, 1ere décade du mois de mai 2009, nous devons surtout intégrer le comportement de l’État face au LKP, la médiocrité ambiante des élus et des représentants civils, et tous ceux qui ne veulent rien changer...
 
De mon trou, je distingue clairement que le LKP poursuivra dans sa voie inexorable et qu’il n’agira pas avant octobre, car il attend, comme le chat attend la souris, les maigres conclusions des États Généraux pour mieux rebondir et expliquer aux adhérents de sa secte qu’on les a Kouillonnés (avec un K comme Les Kouillons de Pwofiteurs), et qu’il est grand temps de balayer tous ces incapables pour prendre le pouvoir...
 
Jusqu’à octobre, le LKP s’amusera et nous amusera afin que nous habitions à lui comme un mal tolérable.Pour moi, ZIEUCRABLA, l’envahissement du Conseil Général du 7 mai dernier a eu juste lieu pour montrer que “le pouvoir de la rue” est là... Et vous devez compter avec nous !!! Faites donc attention...
 
Ainsi d’ici octobre, de ci, de là, ils entretiendront le pourrissement en cours…
 
Octobre 2009 : phase 2
 
En Octobre on braye, on crie au scandale, on rassemble, on chauffe, on rétablie les barrages, et si c’est “mûr” on sort les Lance-Roquettes : c’est la phase 2
 
Phase 2.
 
Dans le tumulte commandé par SMS, on prend d’assaut les commissariats qui se rallient au peuple, on libère les prisonniers... Et le reste n’est plus qu’un jeu d’enfant.
 
Des Maires se rallient au mouvement.Les Élus de la Nation, égaux à eux-mêmes jouent des coudes pour se hisser aux premières places. Et je pense en particulier à la concurrence entre mon voisin, MAIRE DES ABYMES, et le malin des SOURCES CHAUDES qui comme à leurs habitudes, ne cessent de négocier en sous-main.
 
Il ne restera plus qu’à mettre en place des tribunaux populaires, faire arrêter les traîtres et les profiteurs par les milices composées d’éléments des barrages, juger les coupables avec déjà célèbre NORBERT’HO déguisé en Fouquier-Tinville”assisté du Procureur DETACITU. Les procès seront filmés par la télévision nationale Guadeloupéenne CANAL 10 et RFO, ouverts au public choisi et vociférant.
 
Une guillotine étrangement ressemblante à celle de Victor HUGUES sera érigée sur les mêmes lieux de l’ex PLACE de la VICTOIRE, dès lors devenue PLACE du PROPHETE ELIE.
 
Les condamnations prononcées par le peuple seront exemplaires, déchaîneront la haine et la peur, et seront immédiatement exécutées et accompagnèes de liesses populaires au cours desquelles les caves des distilleries seront pillées...
 
ZIEUCRABLA KA DIT OSSI
 
Il y a 2 paramètres qui peuvent tout changer, mais jusqu’ici muets :
 
Le 1er qui est double et qui comporte le rétablissement rapide d’un état de droit fort qui verrait les forces de l’ordre quitter leur bronzettes sur nos plages, rétablissement à peine envisageable parce que généré par l’opinion publique, elle-même, qui descendrait à son tour dans la rue pour dire NONPOU MOI MEMEZIEUCRABLA ZOTT PE ROTTER CA EN TETE
 
L’autre hypothèse, c’est le passage fédérateur d’un cyclone mais dans ce cas mon trou peut etre inondé et ZIEUCRABLA PE NAEYER.

toto de bahia 09/05/2009 03:23

Le maire de basse terre, le prefet de region,la conseillere du president de la republique et candidate aux europeennes, madame penchard marie luce,toutes ces personnalités ont dénoncé le coup de force du LKP au Conseil General du 7 Mai 2009.Par contre notre maire et porte parole de l' ump présent dans l'hémicycle a declaré sur les medias n'avoir rien vu de grave dans l'occupation du Palais du Conseil Géneral...Diantre,le bonhomme est il naif a ce point!?!Ou alors interrogeons nous: Pour qui roule t'il? serait il un agent double du mouvement subversif conduit par le LKP ? ou bien alors, seraitce son ignorance des principes qui soutendent la démocratie qui le rendrait aveugle? Pour le citoyen que je suis,ce monsieur n'a pas été a la hauteur des exigences républicaines qu'impliquent l'exercice d'un mandat politique.Représentant de la population saintoise de terre de haut,son manque de courage face aux actes antidémocratiques d'un groupuscule ne peut que nous deservir. Sa complaisance avec les débordements du LKP ,a travers ses propos faussement rassurés,est t'elle partagée par les instances departementales et nationales de l'ump?... Quand on sait que le président de la république a reçu monsieur Alfred Marie Jeanne et Claude Lise, présidents des executifs regionaux et departementaux de la Martinique -pour parler réforme institutionnelle aux antilles sans aucun représentant guadeloupéen- je me dis que les guadeloupéens feraient bien de se mefier de la duplicité de la majorité ump qui dirige la France. Saintois soyez vigilants,y a des élus de la meme veine que notre maire qui seraient prets a sacrifier nos libertés publiques pour une fonction ministerielle en pays gwada. Comme dit l'autre:" sortir par la porte de l'independance pour revenir par la fenetre de la mendicité"c'est cela la finalité des apotres de la Guadeloupe cé tan nou.

Christian-Bernard+Vidal 08/05/2009 19:55

Oui, mais bon ! Il n’y a pas qu’en Guadeloupe ou le refus de la volonté exprimé majoritairement par le biais des urnes est classique, il n’y a qu’à jeter un coup d’œil  sur la charte d’une certaine jeunesse de gauche que je ne nommerai pas, mais cependant vous aurez compris mon allusion
Il parait que c’est la nouvelle Démocratie, donc ne soyez pas étonnés que sa majesté Domota en fasse son modèle (la nouvelle devise : Démagogie, Dictature, Dominance) ou les trois « D » à ne pas confondre avec les trois glorieuses, l’action du LKP elle n’a rien de glorieux   

manoucha manisoy 08/05/2009 13:43

Encore une tentative de coup d'état , tout comme la tentative d'occuper la mairie de Ste Rose ,l'occupation des médias !Nous sommes très loin de simples revendications syndicalistes .Le laxisme du gouvernement ne démontre que sa complicité avec le LKP et nos élus .Sinon ,comment expliquer que la démocratie soit sans cesse piétinée .Ils ont tous le même but : nous emmener au changement de statut .Il faut que la majorité des Guadeloupéens   se fasse entendre ,on les mène en bateau ,on essait de leur forcer la main .Prochaines étapes prévues :renvoi des élections régionales ,changement de la constitution qui nous imposera l'autonomie  ou au pire ,provoquera la guerre civile.Exigeons du gouvernement un référendum !Qu'on respecte notre choix !Il faut que le monde sache que le LKP n'est pas représentatif de la population !Les libertés sont mises à mal  avec la complicité des médias qui deviennent organe de propagande .Observez le comportement de ces messieurs ! Nous assitons à une grande mascarade dont le seul but est de nous tromper .Peuple de Guadeloupe ,utilisez tous les espaces de moyens d'expression qui vous restent encore pour vous faire entendre .Ne vous laissez pas manipuler ! Ce n'est pas ceux qui crient le plus fort qui a raison .Pacifiquement ,montrons notre désaccord .

JC Dupont 08/05/2009 03:45

Bonjour.LUREL & GILOT découvrent avec stupeur aujourd'hui que les gens du LKP ne sont pas gentils, pas honnêtes, pas francs ...   

manoucha marisoy 08/05/2009 02:34

Espérons que les guadeloupéens ouvrirons vraiment leur intelligence et leur esprit critique à ce qui se déroule  en Guadeloupe!Il est plus que temps que la majorité fasse entendre sa voix.