Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Lettre de Ralph Monplaisir, au préfet de la Martinique.



 

Place Gaston MONNERVILLE

97222 CASE-PILOTE

S 0596 78 8144

^0596 78 14 72

 

COMMUNE DE CASE-PILOTE

Service: Cabinet au Maire

Case-Pilote, le 20 Avril 2009

LE MAIRE

 

A

 

Monsieur Ange MANCINI

Préfet de Région

Rue Victor Sévère

BP 647-648

97262 Fort-de-France Cedex

 

Nos références: 42QAVR/RM/COA

 

Objet: Organisation des Etats généraux à la Martinique

 

Monsieur Le Préfet,

 

J'accuse réception de votre courrier en date du 16 avril 2009 m 'indiquant le 18 avril 2009 comme date d'ouverture des Etats généraux.

Ayant, par la suite, été informé du report de l'ouverture au 22 avril 2009, je in 'apprêtais à vous adresser ce courrier ce lundi 20 avril.

Je viens d'apprendre que ta réunion a été tenue le 18 avril, comme prévu.

Monsieur le Préfet, je dois vous avouer que je n'ai pas l'intention d'én-e présent à ces Etats généraux, non pas parce que je les trouve sans fondement, mais parce que je suis très surpris de la façon dont ils ont été préparés.

En premier lieu, je ne sais pas quels ont été les critères qui ont permis de déterminer le choix des responsables de leur organisation.

En deuxième lieu, je les trouve un peu précipités, la population n 'étant pas encore complètement remise du traumatisme que nous venons de vivre.

En troisième lieu, les Etats généraux sont organisés pour permettre à l'ensemble des martiniquais de s'exprimer sur des sujets choisis. Près de 99 % des personnes que je rencontre ne savent pas ce que sont des états généraux, à quoi ils servent et comment ils sont organisés.

Or, c 'est eux, petit peuple, qui devraient être les interrogés !

Comment peut-on faire des états généraux pour le peuple sans le peuple !

Il aurait dû y avoir une vraie communication pour que cette population s'approprie ces Etats généraux; or, l'on ne s'approprie que ce que l'on comprend et connaît.

En dernier lieu, ne mettant nullement en cause ni les compétences ni les capacités des quelques noms qui m'ont été cités comme futurs acteurs de ces Etats généraux, je tiens cependant à faire remarquer, qu 'une fois de plus, ce sont les mêmes qui réapparaissent; depuis des années, ils sont systématiquement, par un jeu de chaises musicales, nommés et re-nommés à différents postes; cet état défait a eu pour résultat de nous amener à la grande symphonie du peuple dans la rue.

Devons-nous nous attendre à ce que l'orchestre nous rejoue la même partition afin que, d'ici peu de temps, nous ayons à nouveau les tambours dans les rues de Fort-de-France ?

Comme vous le savez. Monsieur le Préfet, Maire, élu politiquement avec une étiquette que je revendique de droits, je n'en suis pas moins réaliste et le gouvernement peut compter sur mon soutien, indéfectible en toute occasion.

C'est par souci de respect de l'action que vous menez au nom de Monsieur le Secrétaire d'Etat, Yves JEGO, et de Monsieur le Président de la République, que je me permets de vous adresser ces quelques lignes afin de vous éclairer sur ma position d'élu, position qui, de ce que j'en retiens de mes collègues élus, quelle que soit leur tendance politique, donne le sentiment qu 'on a oublié que c 'est eux, proches du peuple, qui auraient dû être les premiers concertés lors de la réflexion sur l'organisation des Etats généraux.

Je vous prie d'agréer, Monsieur Le Préfet, l'expression de mes salutations les plus respectueuses.

Votre dévoué,

 

Le Maire

 

Ralph Monplaisir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Pas d'état généraux sans le peuple!Encore une fois,on cherche à nous duper.Les remarques de ce monsieur pourraient       parfaitement s'appliquer à la Guadeloupe .Des états généraux!La vaste blague!En amont,rien n'a été préparé.A quand une réelle expertise de la Guadeloupe?Un véritable état des lieux,un inventaire humain,économique,foncier,financier...Où sont passées les terres de la région Guadeloupe?Où sont passés les fonds envoyés par la France et l'Europe pour la remise à niveau de notre pays afin de faire face au marché de la Caraïbe? Ces états généraux,une vaste mascarade! Un os envoyé à nos élus pour tenter de leur redonner un pouvoir qu'ils ont perdu,un moyen de nous emmener à un changement de statut qui n'a rien d'indispensable.Pire qui nous emmènera à notre ruine.Rien n'a été fait pour nous y préparer.                                                                                                                                    .
Répondre
L
Tout d'abord je voudrais etre rassure sur l'authenticité de ce courrier où les fautes de Français cotoyent allègrement les fautes d'orthographe!!!!
Répondre
E

Je ne suis pas chargé de corriger les éventuelles négligences orthographiques du secrétariat de M. Ralph Monplaisir. Mais à notre censeur, martiniquais (et vraisemblablement de Case Pilote
- Noooon?!!), je rappellerai la parabole évangélique de "la paille et de la poutre".
Car ma vieille institutrice (des années 40) ne m'eut point pardonné  d'avoir écrit le verbe être sans accent circonflexe sur le "e". Pas plus que d'avoir omis l'accent aigu sur le participe
passé de "rassurer"!!!
Ô temps! ô meurs!
Ceci dit, cher M.Luc ANDRE, je vous félicite de votre vigilance en ce qui concerne notre belle langue française, à M. Ralph Monplaisir, à moi, et... à vous!
Cum grano salis, n'est-ce pas! (modr).
Le Scrutateur