Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Tabarly. 





( Marie Deval nous parle du beau film qu'elle a vu sur Eric Tabarly. Et, en ce jour, où la course transatlantique Belle-île en mer-Marie-Galante s'achève, nous aurons tous une pensée pour notre compatriote et ami Victor Jean-Noêl qui y participe avec vaillance, comme un lion). 


 

S'il y a un film que les amateurs de voile et tous les amoureux de  beaux personnages doivent voir, c'est bien le film de Pierre Marcel sur Eric Tabarly!

A l'aide d'archives de télévisions, de radio et d'interviews inédits, nous suivons Tabarly de courses en régates, de ports en iles et de chantiers navals en Pen Duick ...Les conditions incroyablement dures de la vie à bord lors des courses en solitaire, le rythme des courses se succédant sans cesse, la lutte permanente pour l'obtention des fonds nécessaires à la construction des bateaux, les heures sur la planche à dessin pour trouver la ligne parfaite de la coque ou des gréements, les journées et les nuits à remettre en état le bateau abimé, le dénuement financier, confinant parfois à la pauvreté...la vie de Tabarly était la combinaison de tout ça, et l'homme s'en satisfaisait. « Je 'n'aurait pas pu rêver une plus belle vie » confiait-il peu de temps avant de disparaître.

Tabarly possédait la carrure mentale indispensable à l' exploit sportif, l'obstination et la rectitude morale des héros, et la gravité des sages.

Pas une seconde d'ennui, pas un moment de doute, nous avons confiance en lui, tout au long des images parfois hallucinantes de sa vie : cet homme était un être généreux, courageux et tout pétri de la simplicité des belles âmes. Jamais il ne s'est pris au sérieux et jamais ne s'est départi de son humour ni de sa bonhomie.

Un jour qu'il donnait une conférence, et répondait tant bien que mal aux questions des journalistes sur ses états d'âme « Ben oui, j'suis heureux d'avoir gagné, évidemment... » on lui demande quel message il veut laisser aux jeunes, il marmonne « Ils savent ce qu'ils ont à faire, n'ont pas besoin de moi! » Modestie, bon sens et humour!

Tous nos navigateurs des 20 dernières années sont passés à l'école de Tabarly, non seulement il était un gagnant mais il savait communiquer aux autres l'expérience et l'esprit de la gagne.

C'est bien tardivement que je vous parle de ce film extraordinaire... mais sûrement pourrez-vous trouver le DVD et vous en régaler.

Attention: Tabarly, personnage exceptionnel!

 

Titre Tabarly

Réalisateur : Pierre Marcel

Pays : France

Genre : Documentaire

Durée 1h 30

Sortie : 11 juin 2008

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article