Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Martinique : le "kollectif" du 5 féfrier tente de remettre ça!






Il n'y avait pas grand monde pour répondre à l'appel du soviet suprême - pardon, du Kollectif du 5 février -, hier, vendredi 17 avril dans les rues de Fort de France, où les damnés de la terre étaient appelés à se rendre en masse à la préfecture pour montrer leur indignation devant le sur-place ou la lenteur des négociations (lesquelles, dans tout ce bordel, on ne sait même plus).


Il fallait s'y attendre ; c'était même écrit :

Martinique | Social
Grève du C5F : Mobilisation populaire incertaine… (source : DOM actu)
L'appel des membres du collectif du 5 février pour une mobilisation, demain vendredi 17 avril à Fort-de-France, semble ne pas avoir trouvé d'écho auprès de la population…
Jeudi 16 avril 2009 00:11 | DOMactu.com | Par François Thurenne

Un mois à peine que le mouvement contre la vie chère est terminé et voilà que les membres du collectif du 5 février lancent un nouvel appel à la grève pour la journée de demain, vendredi 17 avril.

Selon leurs termes les négociations relatives à l'emploi et aux minimas sociaux tarderaient à aboutir. Alors, pour les faire avancer, ils espèrent créer une mobilisation importante dans les rues de la capitale.

Seulement, au vu des réactions que nous avons recueilli auprès de quelques martiniquais, pourtant tous solidaires du mouvement contre la vie chère, il est fort à parier que le défilé soit très peu suivi.

Beaucoup, fortement pénalisés par les 38 jours de grève des mois de février et de mars, se disent dans l'impossibilité de rater une journée de travail supplémentaire.

D'autres, également solidaires au départ, seraient déçus des accords obtenus par le collectif, se considérant, dès lors, comme les oubliés du mouvement.

Enfin, le reste des personnes interrogées  préfèrent attendre les Etats-Généraux qui s'ouvrent, d'ailleurs ce samedi 18 avril au palais des congrès de Madiana…

Articlé publié par François Thurenne

L'information était fiable : le jour J, 200 personnes, peut-être se sont rassemblées autour du KD5F.

 Il va de soi qu'il ne faut surtout pas crier victoire. La bête est là, en pleine forme, et d'autant plus en forme qu'elle a tout son temps, qu'elle n'a rien d'autre à faire, et qu'elle bénéficie de tous les encouragements officiels possibles.

Comme, d'autre part, il faut qu'elle affiche son autorité, elle a procédé à un contrôle des prix ce matin dans plusieurs hypers de la Martinique. 

Le collectif du 5 février contrôle les prix en Martinique (source : Bonda Man Jak)
Martinique A la une
Samedi, 18 Avril 2009 15:12
Ce matin, 9h30 plusieurs membres du Collectif du 5 février ont contrôlé les prix dans plusieurs hypers de la Martinique. Le bonnet  du "profiteur" est revenu à Hyper U à la Galleria où le Collectif a constaté qu'une soixantaine des articles figurant dans la liste BCBA avaient augmenté. Dans la foulée, une quarantaine d'articles était manquant. Eh oui, la fin de la pwofitasyon ce n'est pas pour demain ...



Quoi qu'il en soit, on retiendra surtout que les "sentinelles de la vérité" c'est-à-dire essentiellement (FRANCE-ANTILLES, DOM Actu, et BONDA MAN JAK) ont - TOUTES LES 3 - bien pris soin de dissimuler le manque d'écho recueilli par l'appel à la mobilisation du K5F (qui, bizarrement s'intitule C5F, comme si la Kréyolisation de l'appellation ne devait pas être). Quelle discrétion ! Il est vrai que chacun sait cette presse-là aux ordres de la bête.






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article