Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De la Martinique nous vient cet article de M.Eric Nogard, que le Scrutateur publie très volontiers.



Eric E.G. NOGARD

                                                        Fort-de-France, le 20 Mars 2009

 

 

Spolieurs de Terres,

Ou,

Spolieurs de Vérité.

 

 

 

A Cor et à grands cris, par des Foules amassées et menées par des Gens dont il n’est pas douteux qu’ils soient vrais gens de bien, le Pillage de nos jours réclame aux Juges l’Impunité.

 

Le Pillage serait justifié par le fait que « Nos Terres » auraient été spoliées par les Békés.

 

Nous ne sommes pas Juges et n’avons  la Vanité de préjuger de rien.

 

Nous croyons cependant avoir droit à toute la Vérité :

 

Qu’il plaise à ces BRAILLEURS qui se croient aujourd’hui les Maîtres du Pays de ne pas nous en Spolier davantage.

 

 

Tout d’abord PAYS YA.

 

A qui est-il au juste, ce sacré PAYS YA.

 

Que son Propriétaire se lève et nous dise de quel DROIT, selon quel HERITAGE ou d’après quel TRAITE, la Martinique est devenue son APANAGE.

 

Que les Historiens Pays, experts en toute chose se prononcent la dessus pour qu’on n’en parle plus.

 

 

Ensuite TERRES A NOU.

 

Pourquoi cette rengaine devenue insipide :

 

Que qui a perdu son BIEN, que qui a perdu sa TERRE fasse connaître son NOM et RECLAME, c’est son DROIT.

                                                                                                 … / …

Les Juges sont là pour ça, pour faire lui rendre et son BIEN et son DÛ.

 

Si le VOL ne peut, comme le veut la LOI, dire son NOM et se plaindre de tel VOL  dont  UNTEL est COUPABLE à ses yeux, qu’il se taise désormais, qu’on passe à plus sérieux.

 

Que la MEUTE se taise car on en a ASSEZ des larmes de Crocodiles des ENVIEUX de TOUS POILS et qui pêchent en EAU TROUBLE par tromperie du Peuple.

 

 

Sans compter que :

 

Nos Terres sont en de Bonnes Mains et d’ailleurs qu’on en Juge :

 

Des mains qui, depuis toujours, nous les gardent intègres, intactes, prospères, productives et belles.

 

Et ce, pour le bien du Pays, de tous et de chacun, pour notre fierté.

 

Qu’adviendrait-il de ces mêmes Terres distribuées à d’autres mains.

Tant d’exemples là-dessus nous ont été donnés.

Qu’avons-nous à répondre à cette question.

Cessons de nous borner à CONTRE-VERITES.

Cessons d’être à ce point SPOLIEURS DE VERITE.

 

Eric E.G. NOGARD 




Eric E.G. NOGARD,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Loin de moi de vouloir polémiquer sur le sujet : « à qui appartiennent ces terres ? »
Qui en est antiquement propriétaire ? Qui en a été privé et chassé il y a bien longtemps ?
N’est-ce pas le peuple amérindien ? (souvenez vous de ces paroles ! « Rendez à César ce qui appartient à César »  
Répondre