Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pensées d'une jeune martiniquaise




Bon, depuis le reportage sur les békés, les uns et les autres s'amusent à ressortir des anciens messages pour inciter à la haine raciale.

On sait tous que les blancs ont une piètre opinion des nègres, on sait tous que les békés ont manipulé et manipulent encore les antillais pour s'engraisser, on connait tous notre histoire: filles et fils d'esclaves....blablabla, blablabla.... Comme dit la chanson  "pa ni volè si pa ni soutirè..."  Aujourd'hui notre combat n'est pas de soulever une émeute raciale, ce n'est pas un combat races contre races. Le problème c'est  nous , c'est nous qui avons comme dit un ami  "gardés nos chaines ; pas à nos pieds, pas à nos poignets ni au cou, mais dans nos têtes."

Ce sont ces chaines que nous devons briser .

Ca fait nan ni nan nan que nous ouvrons nos bouches pour dire que l'esclavage nous a fait ci, l'esclavage nous a rendu comme ça, que ce sont les blancs qui nous empêchent d'avoir ci, ce sont les blancs qui nous empêchent d'avoir ça et on va jusqu'à faire endosser la faute à un haïtien de...  un nègre comme nous  de mettre en faillite notre économie.

Alors que les seuls coupables " c'est nous ": Depuis déjà 30 jours une grève contre la vie chère est menée. Au lieu d'une prise de conscience, nos propres compatriotes nous enculent sans graisse et vous souriez , je m'explique : trouvez vous normal qu'une marchande puisse vendre  un kilo de tomate à plus de 5€  , trouvez vous normal que l'on se  batte pour 20€ d'essence  alors que  nou pa ni piès coté pou allé , trouvez vous normal que dans certains lolos (petits boutiques de proximité) les prix aient augmenté... NEG CONT' NEG  Le béké est peut être maitre mais  neg la cé an traitre.  A l'annonce le weekend dernier du collectif d'une pause (ouverture des petits commerces), la population s'est empressée d'aller faire des courses, de remplir les chariots et le pire de se monter dessus comme si elle mourrait de faim , vous criez le ventre plein!  voilà votre esclavage  A la fin de cette grève, premier réflexe des uns et des autres : courir dans les hypermarchés de nos chers békés (que vous dites haïr) pour approvisionner vos congélateurs et vos frigos, premiers reflexes aller acheter du  rhum et de la bière produit de "première nécessité",  premier reflexe :  OUBLIER LE COMBAT de 30 jours .

En 1 jour, les békés auront refait leur chiffre d'affaires, vous vous enculez vous mêmes!!!!!

Si vous êtes des esclaves c'est entièrement de votre faute. Alors pa vini, zot arrêtez avec vos messages sur les blancs contre le noirs, on connaît la chanson merci. Changez de CD et peut être qu'on avancera...

Vous cherchez de faux problèmes.  On s'est tout simplement laissé enchainer dans une société moderne  et point barre.  A nous de changer : mentalité, consommation éducation....

Vous allez dire que c'est à cause de la France , des békés ou de je ne sais trop qui, si nos enfants deviennent de plus en plus des assistés, la première préoccupation de ces jeunes c'est d'avoir 25 ans pour toucher le RMI, ils pensent que la vie c'est un bol de toloman :          pas besoin de se forcer pour obtenir ce qu'ils désirent, la philosophie de nos jeunes : l'argent facile. Où sont les  mamans djok  ?

Moi il suffisait que je retourne de l'école sans un crayon pour que je me ramasse une belle leçon de morale avec un peu de chance ET MES DEUX PARENTS TRAVAILLAIENT alors ne venez pas me dire que c'est parce que les mères travaillent aujourd'hui, que l'éducation part en couilles!

Y’a plus de respect  jeunes envers les plus anciens, les plus anciens envers les jeunes. Lé moun lan préféré tchoué'w passé di'w an bonjou!

Pas de respect pour les enseignants, éducateurs en quelque sorte de la société: les enseignants sont pris pour cible l'expression clé des parents : vous traumatisez mon enfant...mais oui puisque cé épi an cravache man ka fè lisson an ba ich ou

ENFIN.......... je suis consciente que la société a évolué, que le problème ou les problèmes sont bien plus complexes que ça mais moi je reste persuadée que  nous nous sommes laissé entrainer dans une mouvance de consommation et de vie facile,  et comme d'habitude il faut rejeter  TOUTE  la faute sur  X  ou  Y

Dès qu'un nègre n'arrive pas à ouvrir son entreprise l'excuse c'est que " yo fey mal" , ouais bien sûr!! Ce n’est pas dû au fait que monsieur se soit achetée la toute dernière BMW alors que son entreprise vient de s'ouvrir, ou que son coup soit orné de chaines en or....

Vous ne voulez pas qu'on nous traite d'assistés mais nos filles de 22 ans ont déjà 4 enfants de 4 pères différents (et je ne délire pas!!!!) et elles ne pensent qu'à faire la fête, elles passent leur temps devant MARIMAR, RUBIS et j'en passe. Pour elles c'est ça la vrai vie, les histoires de tu m'as pris mon homme, tu as vu ce que untel a fait, et puis faire les magasins, et se parer de la tête au pied de bijoux, de tatouages,  cé fess et soussoune dèwo!!!

Y’a du chômage !!! Mais bien sûr que i ké ni, si nos enfants ne décident pas de se bouger le cul pour poursuivre des études, la seule chose qui les intéresse c'est ce que font les noirs américains : voitures tunning, gangs, jouer au plus Bad boy alors qu'il n'y a rien à prouver sur cette putain de terre à part que vivre c'est la meilleure des choses.

On est dans un engrenage, nos enfants font des enfants qui n'ont aucun repère, aucun BON modèle: papa et maman qui ne travaillent pas et qui vivent bien: TV grand écran, argent facile, voiture, moto. bijoux, canal SAT, ordinateur, chaussures de marque, vêtements stylés... C'est normal que des enfants de 3 ans à peine aient des chaussures LACOSTE et j'en passe dans leurs pieds???

Après, vous accusez le béké ah oui pardon  C'EST LUI QUI VOUS TIRE PAR LES CHAINES POUR VOUS EMMENER DANS LE MAGASIN DE MARQUE ET VOUS MET UN COUTEAU SOUS  LA GORGE POUR ACHETER UNE PAIRE DE CHAUSSURE pour votre          enfant de 3 ANS à 100€ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vous crachez sur l'état français mais vous n'arrêtez pas de demander des subventions, j'en ris!

Bref j'aurais encore beaucoup à dire mais vous ne lirez pas tout

Tout ça pour dire arrêtez de m'envoyer vos messages sur la haine raciale,  C'EST PAS Là LE PROBLEME ....moi je veux briser la chaine qui est dans ma tête!

Karine

PS: Vous avez le droit de ne pas être d'accord

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------
Orange vous informe que cet e-mail a été contrôlé par l'anti-virus mail.
Aucun virus connu à ce jour par nos services n'a été détecté.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FFRENCH CHANTAL 14/06/2009 12:04

J'ai lu avec intérêt les pensées de Karine. Bien sur je ne suis pas d'accord avec toutes sesPensées. Mais les chaines dans la tête, entretenu soigneusement par la gauche: c'est toutà fait vrai. Et les blancs ont aussi des petites chaines dans la tête."LA HONTE DU FOUET" entretenu toujours par les mêmes.J'ai moi même été prise à parti par une passionaria (habillée) un peu comme le CHE ce bravedocteur , qui au lieu de soigner a fait couler tant de sang! cette bonne personne m'a demandé sans rire, si je pouvais dormir, après les abomminations commis par mes ancêtres?Bien sur j'ai réagi au quart de tour, s'en ai suivi un débat très animé et une scène de ménage.Son époux lui ayant rapelé que la bonne (blanche celle-la) était logée dans une chambre augrenier sans chauffage, et était dérangée la nuit pour s'occuper des enfants.Bien sur là pas de fouet! juste une petite sonnette, qui la sortait de son lit été comme hiver.N'était-ce pas de l'esclavage ceci?Il faut vraiment arrêter toutes ces idioties! Non?Nous sommes au 21em siècle, nous avons peut-être devant nous, et cela sans distingtion derace de milieu et de riches ou de pauvres, une foison de catastrophes annoncées.....Alors laissons toutes ces bisbilles de côté et serrons nous les coudes, domota and co ne pourrons rien si l'eau vient à manquer, ou si le niveau de la mer monte et emporte les misérablespetites fourmies que nous sommes.Tout le monde ne sera pas d'accord avec ma bafouille.... mais tant pis!Désirée

thierry 20/04/2009 19:10

merci karine pour ces propos emplis de bon sens,ça s'fait rare par les temps qui courent,big fos!

BERNARD 16/03/2009 02:26

Une voix forte qui pourra faire bouger la majorité silencieuse (estimée à 65%).A lire également l'Analyse du sondage d’opinion LH2 sur la perception de la crise en Martinique par Pierre MARTIN, Sociologue.

"Martinique : un processus subversif en marche... et c’est de l’image de la France dont il est question...

http://www.dfa2010.com/Martinique-un-processus-subversif-en-marche-et-c-est-de-l-image-de-la-France-dont-il-est-question_a42.html

Bz 14/03/2009 15:52

Karine, oh Karine, comme cela fait du bien de lire vos mots, votre cœur, vos pensées. Depuis le 20 janvier, une minorité d’agitateurs indépendantistes, manipulateurs, ont semé le désarroi, la terreur, le doute et bientôt laisseront les plus faibles dans un état miséreux. Leurs intentions sont claires pour moi : amener ceux-là à se révolter pour prendre le pouvoir. Alors, vous, d’autres, et moi avons le DEVOIR, que dis-je l’ OBLIGATION d’ouvrir les yeux de tous ceux qui se sont laissés berner dans cette histoire. Notre cohésion sociale a été mise à mal. Notre joie de vivre s’est évanouie, nous vivons les uns à côté des autres, comme un vieux couple qui n’a plus rien à se dire, sans complicité…Je suis né ici, je suis béké je ne l’ai pas choisi, j’ai vécu depuis mon enfance en harmonie dans le peuple de Guadeloupe que j’aime et que je veux encore aimer. Je veux retrouver, les histoires en créole, les éclats de rire entendus auparavant dans les rues sur les marchés, la “musique“ de la vie créole. Je ne veux pas lire de la haine dans le regard de l’autre. Karine votre courage et votre clairvoyance m’émeuvent. Karine je vous aime.

A. S-B. 14/03/2009 13:05

Alors là, ou pé di çà !:!! Chapeau. Je prends le droit d'être complètement d'accord. Si nous tous, blancs, negs, coolies, bref, nous tous les Antillais, avions cette lucidité, nous n'aurions pas besoin de guides de la révolution (suivez mon regard) pour nous faire entendre des gouvernants de la mère patrie. Nous serions assez forts pour faire évoluer ensemble notre société créole. Ta la qui tan nou !!!Encore bravo pour cette belle analyse de nos propres faiblesses.

dupont 14/03/2009 00:16

Oui, bravo Karine pour votre lucidité et votre courage. Domota prétend que ce qui ne va pas à la Guadeloupe, c'est que dans la pyramide, il y a les blancs au dessus & les noirs & les indiens en dessous. Il a raison. Le problème, c'est que, contrairement à ceux qu'il critique (et notamment la République Française), LUI FAIT TOUT POUR QUE CET ETAT DE FAIT EMPIRE !.1.Il pollue l'esprit des jeunes (voir le ressenti de Karine) et2.Il détruit les entreprises les plus fragiles (celles-là même qui n'ont pas des décennies de capitalisation derrière elle). Résultat : notre bourgeoisie noire qui s'était élevée socialement "retombe".Et pourquoi?. Parce qu'il construit son fonds de commerce sur les ruines et sur la haine, pardi !. Tout le monde n'est pas aussi lucide ni courageux que Karine, la preuve. Dans cette Guadeloupe si mal en point économiquement, le fonds de commerce de Domota est probablement celui qui marche le mieux en mars 2009... 

Virginie B. 13/03/2009 23:11

Excellente lettre! Je pense que le seul mérite de cette grève aura été d'ouvrir les yeux de beaucoup de gens de bonne volonté et de faire certains "choisir leur camp": sommes-nous de ceux qui ne font rien et passent leur temps à accuser l'Autre de tous leurs maux ou de ceux qui ont envie d'avancer et d'offrir le meilleur à leurs enfants ? Quelle société voulons construire et laisser à nos enfants ?Je crois profondément que beaucoup de gens de bonne foi se sont laissés convaincre par le LKP, parce que celui-ci leur promettait un monde meilleur vidé des inégalités et des problèmes qui peuvent y exister. Et certains l'ont cru. Pour ma part, ce que dit le LKP m'a toujours laissé sceptique parce que je ne pense que le paradis soit ou sera sur terre. Il y a et il y aura toujours des inégalités même s'il faut essayer d'y pallier. Mais je pense sincèrement que le LKP a attribué de mauvaises causes aux problèmes qui existent, parce que c'est toujours facile de fédérer les gens contre un groupe de gens qui sont différents et qu'on est toujours jaloux des gens qui ont mieux réussi que nous, qui ont plus d'argent ou semble avoir plus de privilèges même si ce n'est qu'une illusion. Comme me disait un vieux professeur  d'économie: "Les gens n'aiment pas ceux qui sont différents d'eux sauf ci ceux-ci leur apportent quelque chose". En tout cas, heureusement que des gens comme Karine se rendent compte qu'on les atrompés.Que cette grève nous aide à ouvrir les yeux sur nous-mêmes (et sur le LKP) afin que nous repartions tous du bon pied !